AccueilAnalyser les processus de création musicale

Analyser les processus de création musicale

Tracking the Creative Process in Music

*  *  *

Publié le jeudi 26 juillet 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Ce colloque, dont la première édition organisée par Nicolas Donin et Vincent Tiffon s’est tenue à Lille en 2011, rassemble les chercheurs qui s’intéressent à la créativité artistique et à l’étude des processus de la création musicale et sonore, passés et présents. Les chercheurs des diverses spécialités qui abordent cette problématique (histoire, analyse musicale, critique génétique, psychologie, sciences cognitives, sociologie, ethnomusicologie, anthropologie, etc.) sont ainsi invités, dans une perspective interdisciplinaire, à confronter et à mettre en relation les différentes méthodologies développées depuis une trentaine d’années dans leurs domaines respectifs. Tous contribuent à leur façon à faire progresser la connaissance des procédés, techniques, savoirs et savoir faire mis en œuvre par les musiciens dans leurs démarches de création.

Annonce

10-12 octobre 2013, Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique, Faculté de musique de l’Université de Montréal

Langues du colloque : français/anglais

1. PRESENTATION

Ce colloque, dont la première édition organisée par Nicolas Donin et Vincent Tiffon s’est tenue à Lille en 2011, rassemble les chercheurs qui s’intéressent à la créativité artistique et à l’étude des processus de la création musicale et sonore, passés et présents. Les chercheurs des diverses spécialités qui abordent cette problématique (histoire, analyse musicale, critique génétique, psychologie, sciences cognitives, sociologie, ethnomusicologie, anthropologie, etc.) sont ainsi invités, dans une perspective interdisciplinaire, à confronter et à mettre en relation les différentes méthodologies développées depuis une trentaine d’années dans leurs domaines respectifs. Tous contribuent à leur façon à faire progresser la connaissance des procédés, techniques, savoirs et savoir faire mis en œuvre par les musiciens dans leurs démarches de création.

Avec les mutations épistémologiques advenues en musicologie à la fin du siècle dernier, la notion de « processus créateur » s’est enrichie. On assiste en effet à un élargissement du champ d’étude qui ne se limite plus à l’œuvre écrite du compositeur de musique savante. Ce champ englobe maintenant l’ensemble des répertoires musicaux contemporains (savants et populaires) ainsi que les dimensions orale, technologique et collaborative du processus de création en musique. On s’intéresse par exemple à la fonction de l’improvisation et du geste dans la démarche créatrice, aux dimensions collectives et collaboratives du travail artistique, à la redéfinition des rôles du compositeur et de l’interprète, à l’évolution du métier de réalisateur de studio et de réalisateur en informatique musicale, aux stratégies de documentation, transmission et remontage des œuvres mixtes et interactives, etc. La complexité et la multidimensionalité de ce champ d’étude requièrent de nouveaux outils d’analyse et de nouvelles méthodes de recherche, aux croisements entre musicologie analytique, sciences sociales et autres disciplines scientifiques – entre enquête de terrain et expérimentation cognitive.

Cet élargissement fournit aussi un contexte renouvelé aux études génétiques sur les œuvres et les compositeurs du canon musical occidental. En effet, qu’elles soient basées sur des archives historiques ou sur des recueils de données empiriques, les études des processus de création musicale partagent tous des exigences méthodologiques, un vocabulaire descriptif, et des modèles de l’action créatrice. Ce colloque se veut donc un forum où peuvent se rencontrer les derniers résultats produits par la tradition bien établie des sketch studies, et les paradigmes complémentaires ou alternatifs nés d’autres corpus et d’autres approches.

2. APPEL DE COMMUNICATIONS

Chaque proposition de communication, en français ou en anglais, comprendra les éléments suivants :

  • Nom et prénom du conférencier ;
  • Affiliation institutionnelle ;
  • Biographie du conférencier (au maximum 150 mots) ;
  • Adresse postale, téléphone et adresse électronique ;
  • Titre proposé de la communication ;
  • Résumé, d’une longueur de 800 à 1200 mots, présentant clairement le sujet, la discipline principale dans laquelle la communication s’inscrit, les théories et modèles du processus créateur invoqués dans la communication, les objectifs, la méthodologie employée et les résultats de l’étude ;
  • Bibliographie sélective (3 à 8 références) et principales sources utilisées (archives, données expérimentales ou ethnographiques, etc.).

3. COMITE SCIENTIFIQUE

  • Joseph Auner Tufts
  • Rémy Campos CNSMDP / HEM Genève / CMBV
  • Pascal Decroupet Nice
  • François Delalande GRM
  • Irène Deliège Bruxelles
  • Nicolas Donin Ircam
  • Michel Duchesneau UdeM
  • Daniel Ferrer CNRS
  • Jonathan Goldman Victoria
  • Philip Gossett Chicago
  • Catherine Guastavino McGill
  • Antoine Hennion Mines ParisTech
  • Martin Kaltenecker Paris-VII
  • William Kinderman Urbana-Champaign
  • Serge Lacasse Laval
  • Jerrold Levinson Maryland
  • Eric Lewis McGill
  • Felix Meyer Paul Sacher Stiftung
  • Stephen McAdams McGill
  • Ingrid Monson Harvard
  • Jean-Jacques Nattiez UdeM
  • Christoph Neidhöfer McGill
  • Emmanuelle Olivier CNRS
  • John Rink Cambridge
  • Friedemann Sallis Calgary
  • Jacques Theureau CNRS
  • Vincent Tiffon Lille
  • Caroline Traube UdeM
  • Elena Ungeheuer Würzburg
  • Philippe Vendrix CNRS

4. COMITE D’ORGANISATION

  • Nicolas Donin
  • Michel Duchesneau
  • Jonathan Goldman
  • Catherine Guastavino
  • Caroline Traube

5. DATE DE DEPOT DES PROPOSITIONS

Les dossiers devront être envoyés pour le 1er décembre 2012 au plus tard en fichiers joints (format WORD) à tcpm2013@oicrm.org

Les propositions de communication seront soumises au Comité scientifique, composé de spécialistes de plusieurs pays. L'avis de sélection sera notifié aux conférenciers dans un délai de 12 semaines.

6. INSTITUTIONS ORGANISATRICES

  • OICRM : Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (Montréal).
  • IRCAM : Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique (Paris), équipe Analyse des pratiques musicales.
  • En collaboration avec la Faculté de musique de l'Université de Montréal et le CIRMMT (Centre for Interdisciplinary Research in Music Media and Technology) de l'Université McGill.

7. SITE WEB

  • Un site web dédié au colloque sera mis en place au second semestre 2012.
  • Le site de l’édition précédente peut être consulté à : http://tcpm2011.meshs.fr/

Lieux

  • 200 Vincent-d'Indy (Faculté de musique, Université de Montréal)
    Montréal, Canada

Dates

  • samedi 01 décembre 2012

Mots-clés

  • musique, création, créativité

Contacts

  • Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique ~
    courriel : tcpm2013 [at] oicrm [dot] org

Source de l'information

  • Ariane Couture
    courriel : info [at] oicrm [dot] org

Pour citer cette annonce

« Analyser les processus de création musicale », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 26 juillet 2012, http://calenda.org/209335