AccueilL'Évangile selon saint Marc

*  *  *

Publié le mercredi 29 août 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

La bibliothèque multimédia intercommunale Epinal-Golbey renferme un manuscrit précieux, classé au titre des monuments historiques, l’Évangile selon saint Marc. Durant l’année 2012 ce manuscrit a fait l’objet d’une importante campagne de restauration et d’étude faisant intervenir des restaurateurs aux compétences variées. La présente journée d’étude permettra de faire le point des connaissances sur ce manuscrit et de présenter l’ensemble des travaux de restauration menés sur ce manuscrit précieux.

Annonce

Journée d’étude : Évangile selon saint Marc, Jeudi 13 septembre 2012

Présentation

La bibliothèque multimédia intercommunale Epinal-Golbey renferme un manuscrit précieux, classé au titre des monuments historiques, l’Évangile selon saint Marc.

Provenant du chapitre Saint Goëry d’Épinal, ce manuscrit a été donné à la Ville au milieu du XIXe siècle par le marquis de Ludres. Il est remarquable par la richesse des matériaux qui le composent : parchemin pourpré écrit en lettres d’or et d’argent, ivoire gothique, métal argenté et doré. Manuscrit d’apparat, l’Évangile selon saint Marc était également un réceptacle pour des reliques qui étaient conservées dans les quatre godets supportant les symboles des évangélistes.

Ce manuscrit a connu de nombreuses modifications au cours des siècles. Les feuillets de vélin pourpré datant du IXe siècle ont été protégés au cours du XIVe ou XVème siècle par une reliure précieuse dont le plat supérieur porte un volet de diptyque de la seconde moitié du XIVème siècle. Deux miniatures datant du XVème siècle sont venues s’insérer au début de l’ouvrage.

Dénommé couramment Évangéliaire pourpre, le volume contient en fait l’Évangile selon saint Marc.

Durant l’année 2012 ce manuscrit a fait l’objet d’une importante campagne de restauration et d’étude faisant intervenir des restaurateurs aux compétences variées. La présente journée d’étude permettra de faire le point des connaissances sur ce manuscrit et de présenter l’ensemble des travaux de restauration menés sur ce manuscrit précieux.

L’ensemble du manuscrit précieux est visible en ligne sur le site de la bmi : www.bmi-epinalgolbey.fr Rubrique « Patrimoine » onglet « Les collections numérisées »

Programme

Matinée :

A partir de 9 heures 30 : accueil des participants

10h15 Introduction par Michel Heinrich, Député-Maire d’Epinal

10h30-11h15 Du texte à la reliure: les manuscrits des trésors d'églises, par Marie-Pierre Laffitte, conservateur général honoraire des bibliothèques.

En Occident, la présence de livres précieux dans les sanctuaires remonte à l'Antiquité gréco-romaine et au Moyen Âge, des manuscrits liturgiques luxueusement écrits et illustrés, reliés dans les matériaux les plus rares (or, argent, ivoire, pierres précieuses…), tiennent une place importante dans les trésors des églises. Exposés sur des pupitres ou des coussins devant les fidèles, ils contiennent les textes utilisés pendant la messe. Y figurent en tout premier lieu les Évangiles, livre le plus respecté, mais aussi des épistoliers et des sacramentaires, des missels et quelques psautiers, seul ouvrage liturgique mis dès le IXe siècle entre des mains laïques. Leurs reliures précieuses, illustrées d’une iconographie particulière en rapport étroit avec la nature et l’usage des textes qu’elles protègent sont le résultat d'une recherche esthétique liée au désir d'honorer Dieu de manière visible.

La plupart des anciens inventaires d'églises signalent ces manuscrits et leurs reliures, dont un petit nombre nous est parvenu. Ces pièces exceptionnelles conservées en France dans les collections de la BnF, du Musée du Louvre et de quelques bibliothèques municipales témoignent tout autant de l’importance apportée aux textes sacrés, que de la diversité des courants artistiques qui traversent l’Europe occidentale pendant tout le Moyen Âge.

11h15- 12h00 L’ivoire de la reliure d’Épinal et les ivoires gothiques, par Danielle Gaborit-Chopin, conservateur général honoraire du patrimoine.

La plaque d’ivoire sertie sur la reliure de l’Évangile pourpre représente la Vierge à l’Enfant, couronnée et encensée par des anges, debout entre les figures de saint Jean-Baptiste et de sainte Catherine d’Alexandrie. Bien plus tardif que le manuscrit qu’il recouvre puisqu’il peut être daté du second quart ou du milieu du XIVe siècle, cet ivoire, en réemploi, est en fait le feuillet gauche d’un diptyque, auquel une Crucifixion faisait sans doute pendant. Exceptionnel par ses dimensions et la beauté de ses reliefs, qu’a mis en valeur le récent nettoyage, il s’inscrit parmi les meilleures réalisations de l’ivoirerie gothique, particulièrement brillante à Paris entre le milieu du XIIIe et la fin du XIVe siècle. Son iconographie, assez rare, est cependant attestée au XIVe siècle. Il est possible que ce feuillet de diptyque ait été fixé sur la reliure d’Épinal au moment où le " Maître de Saint Goëry" est intervenu sur le manuscrit.

12h-12h45 Henri d’Orquevaulz et le maître des Évangiles de Saint Goëry, peintres à Metz vers 1450, par Pierre-Edouard Wagner, conservateur en chef des bibliothèques, Bibliothèques-Médiathèques de Metz

En 1888, Paul Durrieux croit pouvoir identifier le peintre du Livre d’heures de Jean de Vy et cet Henri d’Orquevaulz qui signe le Tite Live commandé par ce même patricien messin. Puis un siècle plus tard, à la suite de François Avril et de son étude "l’enlumineur Henri d’Orquevaulz et la production des ateliers messins au XVe siècle " publiée dans le cadre de l’exposition et de l’ouvrage Metz enluminée (1989), il était possible d’attribuer à "Maitre Henri " plusieurs manuscrits (Chronique de Pierre de Herenthal, Heures de Laon, Heures de Metz de la BnF, Missel de la cathédrale conservé à la BM de Metz, Psautier célestin de la Mazarine, …). Toutefois, le peintre des Heures de Jean de Vy doit désormais être identifié avec celui dénommé Outre-Rhin "Maître de Pommersfelden" d’après les Heures à l’usage de Toul de la collection Weisentheid, et au "Maitre des Évangiles de Saint Goëry" ainsi qu’il est connu en France d’après les deux grandes enluminures ajoutées au milieu du XVe siècle à l’Évangile selon saint Marc. Depuis, trois autres Livres d’heures ont pu lui être attribués (fragments de Cleveland (Ohio), autres fragments mis en vente chez un marchand d’art en Oregon, Livre d’heures à l’usage de Toul mis en vente en 2006, par Jörn Gunther, que sont venues rejoindre la quarantaine de découpures d’un Pèlerinage de vie humaine acquises entre 2003 et 2006 par le Fitzwilliam Museum, de Cambridge. Il est donc désormais possible de définir plus précisément la manière de chaque artiste. Plusieurs documents des archives messines éclairent par ailleurs le métier de peintre à Metz au milieu du XVe siècle.

Déjeuner libre

Après-midi :

14h00 -14h30 Le dispositif FRRAB et ses 16 ans de mise en œuvre en Lorraine, par Florence Gautier, responsable du Centre régional du livre de Lorraine et de la cellule livre du Conseil régional

Le Fonds Régional de Restauration et d’Acquisition des Bibliothèques, ou FRRAB : Quel est ce dispositif ? A quoi et à qui sert-il ? A quels objectifs de politique publique répond-il et quels sont ses enjeux en Lorraine ? Comment a-t-il été mis en œuvre en Lorraine depuis sa création, en 2004 ? Autant de questions auxquelles Florence Gautier tentera de répondre. Pour se faire, l’exposé s’appuiera sur une étude réalisée en 2011 par le Centre régional du livre sur les 16 ans d’activité du FRRAB en Lorraine.

14h30-15h00 Réhabilitation de l'Évangile pourpre d'Épinal (entre dé-restauration et re-restauration), par Jacques Sicre, Restaurateur de livres, Chef de travaux d’art, Atelier de restauration, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu

Le sujet abordera l'étude de l'état physique de ce document lors de son arrivée à l'atelier du service restauration du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Du contexte de sa restauration précédente et de ce que le restaurateur de cette époque avait pu sauver; du traitement actuel entre la dérestauration et la restauration, des questions que nous nous sommes posées et de leurs réponses. Puis de la nécessaire collaboration avec des collègues d'autres spécialités.

15h00-15h15 : pause

15h15-15h45 L'Évangile pourpre d'Epinal : un cas particulier d'objet composite non démontable. Quels objectifs pour sa conservation ? Quelles possibilités d'intervention ? par Marie-Anne Loeper-Attia, Conservation - restauration d'oeuvres métalliques. Assistante pour la spécialité métal -Arts du Feu ; Institut national du Patrimoine / Département Restauration. Laboratoire de recherche et de restauration du Musée de la musique, Paris.

L’Évangile pourpre est composé de nombreux matériaux issus de familles chimiques différentes : parchemin, cuir, bois, ivoire, pierres, argent, or, alliages cuivreux... Lors de la restauration de sa couverture, fortement oxydée et présentant de nombreuse zones de fragilité, s'est posé le cas du démontage d'un tel objet. Celui-ci s'est avéré inenvisageable ; ce qui a fortement conditionné les objectifs et moyens à mettre en oeuvre pour sa bonne conservation. Après une description de son état matériel, les différents objectifs de sa conservation seront abordés. Enfin, plusieurs possibilités d'intervention seront détaillées ainsi que celle réalisée.

15h45 Conclusion par Jacques Deville, Conseiller Livre & Patrimoine, DRAC Lorraine.

16h30-17h30 Visite guidée : la basilique Saint-Maurice et le chapitre d’Epinal : par Jacques Grasser, Adjoint au Maire, chargé de la culture, du patrimoine historique et des manifestations patriotiques.

Formulaire d’inscription :

Pour vous inscrire, merci de compléter ce formulaire et de le transmettre par courriel ou par voie postale à l’adresse ci-dessous :

bmi Epinal-Golbey
48, rue Saint-Michel
88025 Epinal cedex
Courriel : contact@bmi-epinalgolbey.fr

Vos coordonnées :

Nom…………………………………………………….Prénom…………………………

Institution de rattachement………………………………………………………………….

Adresse professionnelle ………………………………………………………………………

Code postal………………………………Ville……………………………………………..

Téléphone professionnel………………………….

Courriel………………………………………………………………………………………..

Souhaitez-vous participer à la visite de la basilique Saint-Maurice et du chapitre d’Épinal ?

Oui                                          Non

Attestation :

Souhaitez-vous une attestation de présence pour votre employeur ?

Oui                                          Non

Date

Signature

Journées organisées par :

  • le Ministère de la Culture et de la Communication Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine
  • Medial
  • la bibliothèque multimédia intercommunale Epinal-Golbey

Renseignements complémentaires auprès de la bibliothèque multimédia intercommunale : 03 29 39 98 21 demander Anne-Bénédicte Levollant ou Sophie Armbruster

Lieux

  • 48 rue Saint-Michel (bibliothèque multimédia intercommunale Epinal-Golbey)
    Épinal, France

Dates

  • jeudi 13 septembre 2012

Mots-clés

  • manuscrit, manuscrit précieux, ivoire, parchemin pourpré, restauration

Contacts

  • Anne-Bénédicte Levollant
    courriel : contact [at] bmi-epinalgolbey [dot] fr

Source de l'information

  • Anne-Bénédicte Levollant
    courriel : contact [at] bmi-epinalgolbey [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'Évangile selon saint Marc », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 29 août 2012, http://calenda.org/209408