AccueilLa place des rapports hiérarchiques dans la souffrance au travail

*  *  *

Publié le mardi 28 août 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

En 1996, tirant les leçons du mouvement de décembre 1995, plusieurs chercheurs, parmi lesquels Pierre Bourdieu, lançaient un appel pour des États généraux du mouvement social. Dans son texte lu le 23 novembre 1996, Pierre Bourdieu déclarait l’urgence de créer des passerelles entre chercheurs et syndicalistes. Ce colloque s’inscrit dans la continuité de cet appel avec pour thème de questionnement la place que peut occuper la hiérarchie dans la souffrance au travail, la remise en cause des services publics et la déstabilisation des collectifs de travail.

Annonce

Le colloque est ouvert aux chercheurs (doctorants, post-doc, enseignants, chercheurs) et aux employés de la fonction publique (qui peuvent y assister dans le cadre de la formation syndicale).

Objectifs du colloque :

  • Mettre en débat la question de la souffrance au travail d’origine hiérarchique et les différentes modalités qu’elle peut emprunter. Rendre visible cette souffrance pour en faire un problème social à résoudre.
  • Défendre le point de vue des travailleurs subordonnés.
  • Défendre les intérêts des usagers : trop souvent, la hiérarchie n’a pas pour fonction première de servir l’usager, mais d’obéir et de transmettre des ordres.
  • Créer des liens, des passerelles, entre chercheurs et syndicalistes, en toute indépendance des uns et des autres, pour faire circuler savoirs et pratiques dans les deux sens.

Programme

Atelier 1 : La qualité du travail, un objet de conflit ?

1. Organisation et santé : un malaise

  • De Terssac G (sociologue DR CNRS, Univ Toulouse 2)
  • Gaillard I (Ergonome , IPSTet CERTOP-CNRS)

2. Les enseignants, questionnements sur la perte de légitimité et d’autonomie dans leur activité professionnelle

  • Olivier Cuzon, Sylvie Horellou, Denise Le Gac, Solenn Le Goues, Danièle Leyer, Sébastien Ménès, Michel Boury, Emmanuelle Abiven – enseignants adhérents SUD29
  • Cyril Labous – psychologue CHU de Brest
  • Nicole Roux – MCF sociologue – UBO-ARS EA 3149 Atelier de recherche sociologique

3. L’évaluation des performances individuelles à l’épreuve des conflits d’activité : l’exemple des réparateurs des lignes téléphoniques.

  • Bruno Mahouche : Docteur en histoire contemporaine

4. Les contradictions de la modernisation de Gaz de Bordeaux et l’enjeu du « travail bien fait »

  • Maël Dif-Pradalier, Chercheur post-doctoral au CESCAP (Centre d'étude des capabilités dans les services sociaux et sanitaires), Haute école du travail social et de la santé – ÉÉSP – Lausanne et chercheur associé au Centre Émile Durkheim (UMR 5116), Université Bordeaux Segalen.

5. Quand la qualité du travail perçu sur le terrain se distingue de celle établie par les dirigeants : méthodes et formes de management génératrices de tensions. Exemple d’un établissement ayant mission de service public, recevant des visiteurs.

  • Jennifer Cottenceau, Ergomome, chargée de mission IRCAF Réseau

6. L’expérience du désarroi professionnel au cœur des rapports hiérarchiques. Les transformations de l’ex-Ministère de l’Equipement

  • Bruno Milly, sociologue, maître de conférences à l’université Lyon 2, membre du Centre Max Weber (UMR 5283).

7. Pratiques professionnelles et pratiques gestionnaires : des dynamiques qui s’entrechoquent au sein du réseau de la santé québécois

  • Romaine Malenfant,  (professeure Université du Québec en Outaouais) et
  • Nancy Côté (doctorante Université de Montréal), Québec, Canada

Atelier 2 : Les dispositifs d’évaluation : (més)usages d’une technologie managériale de contrôle

8. Du contrôle à l’adhésion. Les tensions de rôle conseillers/hiérarchie face à la modernisation postale

  • Adeline Gilson Chercheuse associée au Laboratoire d'Economie et de Sociologie du Travail (le 26 octobre)

9. La place des rapports hiérarchiques  dans la souffrance au travail des stagiaires de l'Education nationale

  • Nada Chaar (Doctorante CURAPP-CNRS) ,
  • Irène Pereira (Chercheuse associée au GSPM/EHESS)

10. La réduction des coûts générés par les malades ou les accidentés comme levier pour accroître la compétitivité de l’entreprise. Le cas de la gestion de la santé à La Poste suisse

  • Nicolas Cianferoni, Haute école de travail social et de la santé – EESP – Lausanne

Atelier 3 : (Il)légitimité des rapports de subordination et (nouvelles) formes d’adhésion au travail

11. Epistémologie de la souffrance sociale au service d’une critique du travail

  • Soraya El Kahlaoui (doctorante en sociologie),
  • Romain Huët (Maitre de Conférences en sciences de la communication),
  • Olivier Sarrouy (Doctorant en sciences de la communication)

12. Violence et relations professionnelles dans l’Education Nationale

  • Jean Ferrette (Chercheur associé à l’université de Strasbourg)

13. L’encadrement de proximité face à la souffrance psychique des salariés : victime ou coupable ? Une controverse à la fois politique et scientifique

  • Emmanuel Martin (doctorant / ATER)

14. Jeunes issus de l’immigration et/ou des ZUS discriminés positivement dans la fonction publique territoriale: Rapports de pouvoir dissimulé, souffrance et violence symbolique

  • Yamina Meziani (Doctorante en Sociologie)

15. Distance à la hiérarchie et fragilisation des agents des trois versants de la fonction publique

  • Constance perrin-Joly (Université Paris Nord – IRIS) et
  • Nadège Vezinat (Centre d’Etudes de l’Emploi, Centre Maurice Halbwachs)

16. Pour des organisations réflexives, Contre la violence ordinaire au travail

  • Gilles Herreros (professeur de sociologie)

Atelier 4 : Quelles alternatives ?

17. La mise en débat de la notion de « travail bien fait », un préalable à toute modification organisationnelle.

  • Vanessa Dagand (ergonome à ELIOS), 
  • Bruno Parjouet (ergonome, directeur de EOS Ergonomie)

18. Réorganisation des rapports de pouvoir au sein de l’Education Nationale. La constitution d’un collectif d’Assistants d’Education dans un lycée  pour l’amélioration des conditions de travail et d’emploi

  • Simon Le Roulley (Etudiant en sociologie),
  • Mathieu Uhel (Doctorant en géographie)

Catégories

Lieux

  • 80 rue de Vitruve (Auberge de jeunesse "d'Artagnan")
    Paris, France

Dates

  • jeudi 25 octobre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • souffrance, travail, hiérarchie

Contacts

  • Sud éducation
    courriel : sudantihierarchie [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Jean Ferrette
    courriel : jean [dot] ferrette [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La place des rapports hiérarchiques dans la souffrance au travail », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 août 2012, http://calenda.org/209431