AccueilUne nouvelle vie pour les manuscrits médiévaux de Chartres

*  *  *

Publié le lundi 03 septembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Le 26 mai 1944, la ville de Chartres est bombardée. Dans l’incendie de la bibliothèque disparaissent d’inestimables témoignages sur Chartres, haut lieu de la vie intellectuelle dans l’Occident des XIe-XIIe siècles. Sur quelques 500 manuscrits médiévaux, près de 180 sont conservés dans des états fragmentaires. En étroite collaboration avec la Médiathèque l'Apostrophe, l'IRHT (CNRS) dirige le projet d’une renaissance virtuelle de ces manuscrits sinistrés. La journée d'études sera l'occasion de présenter les différentes étapes de ce projet – de la photographie numérique à la description scientifique des manuscrits remis en ordre, en passant par leur traitement de « relaxation » au centre technique de la Bibliothèque nationale de France à Bussy-Saint-Georges.

Annonce

Une nouvelle vie pour les manuscrits médiévaux de Chartres : journée organisée à la Médiathèque de Chartres – L’Apostrophe, par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS), Samedi 22 septembre 2012, 9h45-12h et 13h30-16h30

Présentation

Le 26 mai 1944, la ville de Chartres est bombardée. Dans l’incendie de la bibliothèque disparaissent d’inestimables témoignages sur Chartres, haut lieu de la vie intellectuelle dans l’Occident des XIe-XIIe siècles. Sur quelques 500 manuscrits médiévaux, près de 180 sont conservés dans des états très variables, le plus souvent réduits à l’état de fragments déformés et en désordre.

En étroite collaboration avec la Médiathèque l'Apostrophe, l'Institut de recherche et d'histoire des textes du CNRS dirige le projet d’une renaissance virtuelle de ces manuscrits sinistrés.

La journée d'études sera l'occasion de présenter au grand public les différentes étapes de ce projet –  de la photographie numérique à la description scientifique des manuscrits remis en ordre, en passant par leur traitement de « relaxation » au centre technique de la Bibliothèque nationale de France à Bussy-Saint-Georges.

Programme

La renaissance virtuelle des manuscrits sinistrés dans l’incendie de 1944. Un an de recherches et de restauration

9h45 : Introduction

Présentation du projet « Carnotensia » par Dominique Poirel et Claudia Rabel

10h30-12h : 

  • Frédéric Tixier : Une Bible parisienne du début du XIIIe siècle (ms. 139)
  • Irene Caiazzo : L’enseignement des arts libéraux au XIIe siècle. L’Heptateuchon de Thierry de Chartres (mss 497-498)
  • Monica Calma : Une moralisation de la Bible au XIVe siècle. Pierre Bersuire et le livre 16 de son Reductorium morale (ms. 340)
  • Ayelet Even-Ezra : « A la griffe on reconnaît le lion » : les manuscrits non identifiés de la bibliothèque de Chartres

13h30-15h15 :

  • Jean-Baptiste Lebigue : Un témoignage de la liturgie chartraine au XIVe siècle. L’Ordinaire de Saint-Jean-en-Vallée (ms. 336)
  • Rosa Piro  :  La médecine à Chartres au Xe siècle :  les Opuscula medica du ms. 62
  • Géraldine Veysseyre : Voyager en songe vers la Jérusalem céleste. Guillaume de Digulleville, Pèlerinage de vie humaine (ms. 408, XIVe siècle)
  • Marie-Laure Savoye : Un ouvrage de circonstance ? Jean Le Marchant et ses Miracles de Notre-Dame de Chartres achevés en 1262 (ms. 1027)

15h30-16h30 :

Chartres, foyer intellectuel au XIIe siècle. Le témoignage de Jean de Salisbury

  • Conférence par Cédric Giraud (Université de Lorraine et IUF) et Patricia Stirnemann (IRHT / CNRS)

Humaniste, penseur, ami d'un pape et observateur satirique des mœurs de son temps, Jean de Salisbury est avant tout un des plus grands écrivains du XIIe siècle. Ses liens avec Chartres sont nombreux. Non seulement il a terminé sa vie comme évêque de cette ville, mais dans sa jeunesse il en a connu les maîtres les plus fameux : Bernard de Chartres, pour qui « nous sommes des nains perchés sur des épaules de géants » ; Thierry de Chartres, qui enseigna les sept arts libéraux ; Guillaume de Conches, qui étudia les lois de la nature; Gilbert de la Porrée, qui fut un des plus grands logiciens et théologiens de son temps. Si bien qu'aujourd'hui les écrits de Jean de Salisbury, en particulier son Metalogicon, sont notre source principale pour reconstituer ce que furent les écoles de Chartres, leurs maîtres, leurs doctrines et leurs débats.

Médiathèque de Chartres – L’Apostrophe – 1 bd Maurice Viollette. Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieux

  • 1bd Maurice Violette (Médiathèque L'Apostrophe)
    Chartres, France

Dates

  • samedi 22 septembre 2012

Mots-clés

  • Chartres, bibliothèque, manuscrits, Moyen Âge

Contacts

  • Claudia Rabel
    courriel : claudia [dot] rabel [at] cnrs-orleans [dot] fr
  • Dominique Poirel
    courriel : poirel [at] irht [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Claudia Rabel
    courriel : claudia [dot] rabel [at] cnrs-orleans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Une nouvelle vie pour les manuscrits médiévaux de Chartres », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 03 septembre 2012, http://calenda.org/209488