AccueilLéon Rosenthal (1870-1932), militant, critique et historien d'art

Léon Rosenthal (1870-1932), militant, critique et historien d'art

Colloque du Centre Georges Chevrier - CNRS uB

*  *  *

Publié le jeudi 06 septembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Inscrit à la confluence de l’histoire, de l’histoire de l’art et de l’histoire des idées, de l’histoire politique et de l’histoire culturelle, ce projet interrogera la personnalité, le parcours, l’action et l’œuvre de Léon Rosenthal, militant socialiste, critique d’art, historien de l’art, vulgarisateur, universitaire et conservateur de musée, de Dijon à Paris et Lyon. Ce colloque comprendra deux axes principaux – l’un sur le militantisme du socialiste, l’autre sur ses rapports avec l’art –, sans s’interdire de croiser les approches autour de questions précises (l’art social, le patrimoine, le nationalisme) ou de périodes (la Guerre de 1914-1918, l’après-guerre).

Annonce

Programme

22 novembre

Parcours & réseaux

  • Origines et formation de Léon Rosenthal (Gilles Candar, Paris)
  • Léon Rosenthal, élu municipal dijonnais (Jacqueline Lalouette, professeur émérite, Université Lille-3)
  • De Dijon à Paris : un intellectuel, militant et élu socialiste (Thierry Hohl, CGC)
  • Rosenthal et l’Union urbaniste : propagande et éducation (Catherine Bruant, Ecole nationale supérieure d’architecture, Versailles)
  • Rosenthal et les Reinach (Hervé Duchêne, CGC)

Défenses

  • Rosenthal, une conscience patrimoniale et les institutions culturelles de Dijon (Philippe Poirrier, CGC)
  • Rosenthal et l’art social (Catherine Méneux, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne)
  • Un historien de la gravure (Philippe Kaenel, Université de Lausanne)
  • Rosenthal critique d’art (Bertrand Tillier, CGC)
  • Rosenthal, les arts décoratifs et les arts industriels (Rossella Froissart, Université d’Aix-en-Provence)
  • Rosenthal critique d’architecture (Laurent Baridon, Université de Lyon)

23 novembre 2012

Au regard de la nation

  • Rosenthal, les Allemands, la Première Guerre mondiale (Annette Becker, Université Paris Ouest-Nanterre)
  • Un intellectuel dans la Grande Guerre (Vincent Chambarlhac, CGC)
  • « L’art national », selon Rosenthal (Neil McWilliam, Duke University, USA)
  • Rosenthal et le régionalisme (Dominique Jarrassé, Université Bordeaux-III)
  • Rosenthal et la défense du romantisme français (Julie Ramos, INHA, Paris)
  • L’Italie de Rosenthal : l’historien de l’art de la Renaissance (Michela Passini, Paris)

Au regard de l’art

  • Les « phares » de Rosenthal : David, Géricault, Delacroix, Ingres, Daumier, Manet (Ségolène Le Men, Université Paris Ouest-Nanterre)
  • Rosenthal, ses livres et ses éditeurs : l’œuvre du pédagogue et du vulgarisateur (Laurent Houssais, Université Bordeaux-III)
  • Un collaborateur aux revues artistiques (Anne-Sophie Aguilar, Paris)
  • Rosenthal enseignant et universitaire (François de Vergnette, Université de Lyon)

Modalités pratiques

– Entrée libre –

Lieu : Université de Bourgogne - Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme - 2 bd Gabriel - 21000 Dijon

Lieux

  • 2 bd Gabriel (Université de Bourgogne - Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme)
    Dijon, France

Dates

  • jeudi 22 novembre 2012
  • vendredi 23 novembre 2012

Mots-clés

  • histoire de l’art, histoire des idées, histoire politique, histoire culturelle, militantisme, art, patrimoine,

Contacts

  • Bertrand Tillier
    courriel : tillier-bertrand [at] orange [dot] fr
  • CGC communication
    courriel : chevrier [dot] logistique [at] u-bourgogne [dot] fr

Source de l'information

  • Lilian Vincendeau
    courriel : lilian [dot] vincendeau [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Léon Rosenthal (1870-1932), militant, critique et historien d'art », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 06 septembre 2012, http://calenda.org/209525