AccueilLe monumental. Une valeur de la sculpture, du romantisme au post-modernisme

*  *  *

Publié le jeudi 06 septembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

L’arc sculpté, la colonne historiée, la statue équestre ou le portrait en pied sont autant de formes de la monumentalité héritées de l’Antiquité, ravivées par le classicisme et usées par l’académisme, dont la modernité et les avant-gardes ont prononcé l’obsolescence. Avec sa quête de l’expression lyrique, son sens marqué de la théâtralité et son souci de la solennité, la sculpture romantique – celle de Rude, Préault ou David d’Angers – a contribué à précipiter le XIXe siècle dans une inflation monumentale qui tourna à la statuomanie raillée par Baudelaire dans son « Salon de 1859 ».

Annonce

Programme

Jeudi 6 décembre

  • 10 h : Mot d'accueil du président de l'Université de Bourgogne, et d’Yves Berteloot, adjoint au maire aux affaires culturelles
  • 10 h 15 : Mot d'accueil de Sophie Jugie, directrice du musée des Beaux-Arts
  • 10 h 30 : Introduction générale par Bertrand Tillier, professeur d'histoire de l'art moderne et contemporain  à l'Université de Bourgogne et directeur du Centre Georges Chevrier
  • 10 h 45 : Conférence inaugurale par Serge Lemoine, conservateur honoraire : Monumentalité et art contemporain, une politique pour le campus de l’université de Bourgogne (titre à préciser)

Les enjeux de la monumentalité

  • 14 h - Wassili Joseph, doctorant (Paris IV-Sorbonne), associé au commissariat scientifique de l'exposition François et Sophie Rude au musée des Beaux-Arts : La bataille du fronton de la Madeleine : les enjeux de la monumentalité sous la Restauration
  • 14 h 30 - Catherine Chevillot, directrice du musée Rodin (Paris) : L'enjeu de la monumentalité entre 1905 et 1914
  • 15 h - Claire Garcia, docteur en histoire de l'art (Paris) : Prenez garde à la sculpture : la statuaire monumentale publique ou une modernité impossible ?
  • 15 h 30 - Eric Darragon, historien et critique d'art : L'Hercule de Markus Lüpertz à Gelsenkirchen
  • 16 h 30 - Table-ronde avec l'artiste Denis Monfleur, sculpteur (animée par Bertrand Tillier)

Vendredi  7 décembre

Langages de l'hommage

  • 9 h - Claire Barbillon, professeur à l'Ecole du Louvre et à l'Université Paris-X Nanterre  : Rude et David d’Angers, le bas-relief romantique et la monumentalité
  • 9 h 30 - Clélia Simon, docteur en histoire de l'art : Notre-Dame-de-France du Puy-en-Velay (1853-1860). Une statue colossale et un monument politique
  • 10 h - Renaud Bouchet, docteur en histoire de l'art (Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand) : « Rester un statuaire sous la pression de la mode internationale ». César et le Centaure-Hommage à Picasso (1985)

Matériaux, formes et lieux

  • 10 h 30 - Guillaume Gaudet, docteur en histoire de l'art (Université de Picardie) : Rodin et la monumentalité : la science du modelé
  • 11 h - Martin Schieder, professeur d'histoire de l'art  moderne et contemporain (Université de Leipzig) : Unschlitt. Le romantisme monumental de Beuys
  • 11 h 30 - Itzhak Goldberg, professeur d'histoire de l'art  à l'Université Jean-Monnet de Saint-Etienne : Monuments pour personne : Michael Heizer et le Land Art

Monumentalité et anti-monumentalité

  • 14 h - Thierry Laugée (Université Paris Sorbonne-Paris IV) :  A l'Industrie, la Civilisation reconnaissante
  • 14 h 30 - Amélie Simier, directrice des musées Bourdelle et Zadkine (Paris) : La Courtisane de Jules Dalou: monument ou bibelot?
  • 15 h - Valérie Dupont, maître de conférences à l'Université de Bourgogne : Rachel Whiteread : le monument en négatif
  • 15 h 30 - Sébastien Clerbois (Université Libre de Bruxelles) : Corps collectifs, espaces intérieurs. Sculpture actuelle et monumentalité à travers l'œuvre d'Anthony Gormley

16 h  - Conclusion et débats

– Entrée libre –

Lieu : La Nef - Place du théâtre - 21000 Dijon

Lieux

  • Place du théâtre (La Nef)
    Dijon, France

Dates

  • jeudi 06 décembre 2012
  • vendredi 07 décembre 2012

Mots-clés

  • monumental, Rude, Préault, David d’Anger, histoire de l'art, histoire culturelle,

Contacts

  • Bertrand Tillier
    courriel : tillier-bertrand [at] orange [dot] fr
  • Valérie Dupont
    courriel : val [dot] dupont [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Lilian Vincendeau
    courriel : lilian [dot] vincendeau [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le monumental. Une valeur de la sculpture, du romantisme au post-modernisme », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 06 septembre 2012, http://calenda.org/209527