AccueilLes Learning Centers thématiques du Nord-Pas-de-Calais

Les Learning Centers thématiques du Nord-Pas-de-Calais

Thematic learning centres in the Nord-Pas-de-Calais

Des nouveaux outils au service du territoire apprenant ?

New tools for learning and territories

*  *  *

Publié le lundi 24 septembre 2012

Résumé

Les projets de « Learning Centers » se multiplient sur le territoire et en Europe (45 projets en France). Mais, pour la plupart, ils restent flous. On en mesure mal les modalités : publics ciblés, objectifs de formation, investissements requis, outils numériques… Le premier objectif de ce séminaire vise à mieux cerner ces modalités. Pour leur part, les Learning Centers du Nord-Pas-de-Calais ont la particularité d'avoir été conçus comme les (premiers) jalons d’un réseau territorial, toujours dédié à la diffusion des savoirs, mais au sens large et non plus seulement universitaire. Au sein de ce réseau, chacun d’eux développe une thématique spécifique liée à son implantation et aux compétences qui l’environnent, universitaires, économiques, sociales, politiques, culturelles. À terme, d’autres LC thématiques compléteront le dispositif. Cette démarche est unique en France. Ainsi, ces objets apparaissent-ils comme les instruments privilégiés – mais avec d’autres sans doute - du « territoire apprenant ». Quel peut être alors leur rôle dans une économie – ou une société - de la connaissance en pleine mutation ?

Annonce

Argumentaire

En France, en Europe et en Amérique du Nord, les projets de « Learning Centers » se multiplient, avec un certain écho médiatique. La réalisation récente du prestigieux Rolex Center de l’école polytechnique de Lausanne y est pour beaucoup. Mais au-delà, pour la plupart, la nature de ces objets reste floue. Certes, nous savons que les Learning Centers ont leur origine dans une nouvelle approche pédagogique, pour partie anglo-saxonne. Néanmoins, on en mesure mal les modalités : publics ciblés, objectifs de formation, investissements requis, outils numériques… On s’interroge également sur ce qui les distingue d’une bibliothèque traditionnelle, universitaire ou non, ou encore d’un « centre de ressources », voire d’une « médiathèque ». Le premier objectif de ce séminaire est de préciser le postulat pédagogique de ces objets, mais aussi l’héritage historique, de ces objets.

Pour leur part, les Learning Centers du Nord-Pas-de-Calais présentent une particularité importante. Ils sont conçus par la Région comme les (premiers) jalons d’un réseau territorial, certes toujours dédié à la diffusion des savoirs, à la recherche et à la formation – mais au sens large et non plus seulement universitaire. Au sein de ce réseau, chacun d’eux développe une thématique spécifique en fonction de son implantation et selon les compétences qui l’environnent, qu’elles soient universitaires, économiques, sociales, politiques ou culturelles. A terme, d’autres Learning Centers thématiques compléteront le dispositif. Cette démarche est unique en France. Ainsi, par leur thématique propre, par la diversité des publics ciblés et par la volonté régionale de les envisager en « réseau » dès leur conception, ces Learning Centers apparaissent comme des instruments privilégiés – mais avec d’autres sans doute - du « territoire apprenant ». Au plan régional, quel peut être alors leur rôle dans une économie – ou une société - de la connaissance en pleine mutation ?

« La société de la connaissance se construit en devenant une société apprenante » (Nyhan, 2002). Ces Learning Centers en sont-ils les outils ? Sont-ils une réponse adéquate aux exigences actuelles de la mobilité et surtout de l’accessibilité qui n’est plus seulement d’ordre matériel (territorial et numérique) mais aussi d’ordre social (économique et culturel) ? Peut-on envisager enfin qu’ils préfigurent – à moyen terme - une nouvelle échelle territoriale, au-delà de la métropole, élargie à ce qu’on pourrait appeler une aire urbaine, régionale et multipolaire ?
Au-delà de l’objectif d’informer le public universitaire et territorial, ce séminaire-atelier souhaite favoriser les échanges et la réflexion entre les acteurs des Learning Centers de la région Nord-Pas-de-Calais, qu’ils soient opérationnels, politiques, ou académiques. De fait, ce projet de « Learning Centers en réseau » impose d’inventer les processus de conception et de réalisation dans le temps même de sa mise en œuvre. Ce qui, en définitive, nous ramène au principe initial du « territoire apprenant » engagé dans un processus permanent de retour sur expérience, d’autocontrôle et d’autoévaluation.

Le programme POPSU

POPSU est un programme partenarial État – collectivités locales, de recherches comparatives, visant à observer les projets et stratégies urbaines « en train de se faire » dans plusieurs grandes villes françaises. Ce programme est coordonné au niveau national par le PUCA au sein du Groupement d’Intérêt Public AIGPPAU, en partenariat avec le Bureau de la Recherche Architecturale et Urbaine (Ministère de la Culture et de la Communication) : http://www.popsu.archi.fr/POPSU2/pdf/Consultation_POPSU2.pdf
Dix métropoles françaises participent au programme POPSU 2 : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse. Pour Lille, les partenaires du Consortium sont Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU), et les villes de Roubaix, Tourcoing et Lille. Deux laboratoires de recherche y sont impliqués : Territoires, Villes, Environnement & Société, UFR de Géographie & Aménagement (TVES) et le Laboratoire d'Architecture, Conception, Territoire, Histoire, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (LATCH)
Cinq axes ont été définis dans le programme POPSU 2 :

  • 1) la Durabilité,
  • 2) les Gares,
  • 3) les Fragilités,
  • 4) la Régulation,
  • 5) l’Economie de la Connaissance.

Lille s’est engagée sur deux de ces axes : les gares et l’économie de la Connaissance avec l’intention que ces deux thèmes qui conservent leur logique propre, puissent aussi être « appréhendés dans une cohérence globale traduite dans la problématique suivante qui servira de fil conducteur à la démarche lilloise : « Vivre ensemble dans l’espace métropolitain : créativité, nouveaux liens, nouveaux territoires »

Initialement, L’axe « économie de la connaissance » a pour objet d’évaluer « la place de l’économie de la connaissance dans l’organisation sociale des agglomérations, mais aussi dans les stratégies des acteurs publics pour l’aménagement de leurs métropoles. »... Plus précisément, il s’agit d’interroger « le rôle des universités dans les dynamiques urbaines ? Comment s’articule l’aménagement universitaire et l’aménagement urbain à une échelle élargie ? » ce qui inclut « les modes de vie et les attentes des étudiants » et, enfin, les enjeux sociaux et urbains de la Culture dont il s’agit d’évaluer l’évolution récente).
C’est sur cet axe que s’inscrit cette recherche sur les Learning Centers de la Région Nord-Pas-de-Calais, dans la mesure où ils permettent d’interroger les notions du « territoire apprenant » et ses implications urbaines et sociales à l’échelle du Nord-Pas-de-Calais.

Programme

Matinée : la spécificité régionale des Learning Centers thématiques du Nord-Pas-de-Calais

9 h 00 Accueil des participants

9 h 20 Introduction : M. Prévot et C. Leclercq

9 h 30 Le plan campus – la Région NPDC : J-L Picqué

10 h 00 La problématique LC en France, en Europe, l’enjeu universitaire, l’adaptation du modèle anglo-saxon : S. Jouguelet

10 h 30 Pause café

  • 10 h 40 Le réseau régional des Learning Centers Nord-Pas-de-Calais & ses spécificités : M. S. Schneidermann
  • 11 h 00 Présentation des lieux et des contextes : groupe étudiants M2 Envar

11 h 10 Présentation des programmes des Learning Centers

  • LC Innovation à Lille 1 : M. J. Roche et M. L. Matejko
  • LC Archéologie et Sciences Humaines à Lille 3 : M. Benoit et I. Westeel
  • LC Ville durable à Dunkerque : L. Thiébart et E. Truquet
  • LC Fait religieux à Vaucelles : C. Fallara-Kemicha
  • LC Virtuel et autres projets : M. S. Schneidermann

11 h 50 Questions et échanges

12 h 20 Pause déjeuner – repas libre

Après-midi : « tables rondes »
Les Learning Centers thématiques du Nord-Pas-de-Calais et les enjeux de la mobilité urbaine, territoriale, numérique, sociale et culturelle

14 h 00  Éthique et mécanique – les enjeux juridiques des réseaux numériques : « e-université », « e-savoir » « e-commerce » - réseaux sociaux            

  • A. Derycke (atelier Noce)
  • A. Mayeur (Université de Valenciennes, Université Numérique Régionale - sous réserve)
  • A. Ego (doctorante en droit)
  • + les intervenants de la matinée

14 h 40 Débat - questions et échanges

15 h 00 Pause café

15 h 10 Learning Centers et « territoire apprenant », espaces et mobilités, nouvelles territorialités       

  • Les intervenants de la matinée
  • M. Prévot et C. Leclercq

15 h 50 Débat - questions et échanges

16 h 10 Synthèse après-midi et conclusion : M. Prévot et C. Leclercq

16 h 20 Clôture du séminaire-atelier

Intervenants

  • M. Jean-Louis Picqué est Directeur de recherche au CNRS, Directeur du plan Campus Grand Lille.
  • Mme Suzanne Jouguelet est Inspectrice générale des Bibliothèques honoraire.
  • M. Serge Schneidermann est Directeur du service Projet Learning Centers au Conseil Régional Nord-Pas de Calais.
  • M. Julien Roche est Directeur du Service Commun de Documentation de Lille 1, en charge du projet Learning Center Innovation de Lille 1.
  • M. Laurent Matejko est conservateur, chef de projet Learning Center au sein du Service Commun de Documentation de  Lille 1.
  • Mme Martine Benoit est Maître de conférences à l’Université de Lille 3, Vice-présidente déléguée Humanités numériques et Documentation, en charge du Learning Center, à Lille 3.
  • Mme Isabelle Westeel est Directrice du Service Commun de Documentation de Lille 3.
  • Mme Laurence Thiébart est Directrice du projet Halle aux sucres/Learning Center Ville Durable de Dunkerque.
  • Mme Elisabeth Truquet est Responsable du Learning Center Ville Durable de Dunkerque.
  • Mme Catherine Fallara-Kemicha est Conseillère technique au Pôle Economie, Formation, recherche & Développement,
  • Mission Learning Centers.
  • M. Alain Derycke est Professeur des Universités émérite, laboratoire Noce, Lille 1.
  • M. Alain Mayeur est Directeur du service informatique de l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis,
  • Chef de projet de l’Université Numérique Régionale (UNR) du  Nord-Pas de Calais.
  • Mlle Audrey Ego est Doctorante en droit à Lille 2.
  • Mme Isabelle Estienne est architecte, Ingénieur de recherche du programme POPSU 22. Labo TVES.
  • Mme Maryvonne Prévot est Maître de conférences à l’UFR de Géographie & Aménagement, Université de Lille 1. Labo TVES.
  • M. Christophe Leclercq est architecte, Enseignant à l’UFR de géographie & Aménagement de Lille 1. Labo TVES.

Organisateurs

  • Maryvonne Prévot, Maître de conférences, UFR de  Géographie & Aménagement, Lille 1 , Laboratoire TVES,
  • Christophe Leclercq, Enseignant, UFR de Géographie & Aménagement, Lille 1, Laboratoire TVES.

Espace Culture, campus  universitaire de Lille 1 – cité scientifique  - 59655 Villeneuve-d’Ascq
Tél. +33 (0) 3 20 43 69 09 -  Fax +33 (0) 3 20 43 69 59  - mail : culture@univ-lille1.fr

Lieux

  • Espace Culture, campus universitaire de Lille 1 – cité scientifique
    Villeneuve-d'Ascq, France (59655)

Dates

  • jeudi 27 septembre 2012

Mots-clés

  • aménagement, urbanisme, économie de la connaissance

Contacts

  • Maryvonne Prévot
    courriel : maryvonne [dot] prevot [at] univ-lille1 [dot] fr
  • Christophe Leclercq
    courriel : c [dot] leclercq [at] cegetel [dot] net

Source de l'information

  • Christophe Leclercq
    courriel : c [dot] leclercq [at] cegetel [dot] net

Pour citer cette annonce

« Les Learning Centers thématiques du Nord-Pas-de-Calais », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 24 septembre 2012, http://calenda.org/209632