AccueilAtelier deuxième vie des objets (2012-2013)

*  *  *

Publié le vendredi 21 septembre 2012

Résumé

La manifestation des usages particuliers de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie » aux objets, suppose des changements de pratiques, l’acquisition (ou la réappropriation) de savoirs faire singuliers, mais aussi des emprunts, des métissages si ce ne sont de véritables renversements, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés concernées. Notre atelier propose de documenter et d’analyser ces « deuxièmes vies d’objets », en s'intéressant à ce que ces usages seconds peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés.

Annonce

Présentation du séminaire

Que ce soit au sein des sociétés industrialisées marquées par une pléthore de biens et par le gaspillage, comme au sein des sociétés marquées par une pénurie des ressources, on observe de nombreuses pratiques de récupération, de tri, de recyclage et de transformation des objets, que ces pratiques soient associées à des circuits marchands ou bien qu’elles relèvent plus simplement du bricolage et de la sphère privée. Or, la manifestation de ces usages particuliers de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie» aux objets, suppose des changements de pratiques, l’acquisition (ou la réappropriation) de savoirs faire singuliers, mais aussi des emprunts, des métissages si ce ne sont de véritables renversements, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés concernées.

Notre atelier propose de documenter et d’analyser ces « deuxièmes vies d’objets », en s'intéressant à ce que ces usages seconds peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés. Ainsi, comment, où et quand, passe-t-on du déchet à l’objet ré-appropriable ou consommable ? Quels rôles jouent d’une part la pénurie des ressources, et d’autre part l’émergence d’injonctions collectives et publiques de durabilité, dans l’apparition de ces pratiques de récupération? Nous savons que les pratiques de consommation sont intimement liées à des positions sociales et statutaires. Selon quelles modalités ces pratiques de recyclage ou de récupération évoluent-elles alors? Et selon quelles modalités, notamment économiques, sociales et sexuées s’effectue cette transformation des objets ? Ces pratiques de récupération recoupent-elles ou encore se superposent-elles à des pratiques déjà existantes ? Ou bien de nouvelles façons de faire, de vivre et de consommer sont-elles créées pour répondre à de nouveaux besoins?

Au final, c’est à une réflexion collective sur la notion de nécessité, et sur les logiques de production de l’objet nécessaire, que nous proposons de participer. Tant il nous parait important de comprendre comment, pourquoi et à partir de quel moment un objet devient, ou redevient, nécessaire. Tout autant qu’il nous parait utile de comprendre quand, comment et dans quelles conditions un objet devient inutile ou superflu.

Programme

Jeudi 11 octobre 2012

  • Michel Dobré (Université de Caen) "Profusion d'objets, stratégies et pratiques de désencombrement"
  • Gregory Marion (Université Paris Sorbonne) “La question du design tactique

Jeudi 6 décembre 2012

  • Stavroula Pipyrou (Saint-Andrew University) “Mercatini dell usato: ambiguity, creativity and second-hand clothes in Reggio Calabria, South Italy”.
  • Anne Gagnebien (Université Paris 13, Labsic) « Les expositions sur le développement durable : prescriptions et réception »

Jeudi 7 février 2013

  • Delphine Corteel (Université de Reims)et son équipe pour une présentation du programme de recherche ODORR (Objets - Déchets - Objets : Recyclage et Réemploi. Circulation des objets : individus et lien social)
  • Cecilia Montero (GDRAnthropology of Recycling/Antropología del Reciclaje, Barcelone) « Recyclage et liens sociaux »

Jeudi 21 mars 2013

Journée d’étude CUTURE MATÉRIELLE DE L’EXIL : UNE AUTRE VIE DES OBJETS

L'atelier "La deuxième vie des objets" s’associe aux rencontres "Non-lieux de l'exil"  pour une séance commune consacrée à la "Culture matérielle de l'exil : une autre vie des objets", qui nous permettra de nous interroger aussi bien sur les usages sociaux des objets de l’absence que sur les fonctions assignées aux objets qui restent lors de la migration.

Jeudi 4 avril 2013

  • Sally Sunida (San Jose State University) “Willie Cole’s “Anxious Objects:” Art, African American History and the Legacy of Consumer Brands”.
  • Déborah Puccio (CNRS, Institut Marcel Mauss), « La fabrique de la nuit. Créations nocturnes d'un magistrat anti-mafia »

Jeudi 6 juin 2013– séance délocalisée au MNHN

  • Alain Epelboin (CNRS-MNHN) « De la décharge à ordures de Dakar au musée : ethnographie de restes corporels, de matières-déchets et d'objets magiques »

Sauf indication contraire, les réunions de l’atelier ont lieu à l’EHESS, 190 avenue de France, 75013 Paris (Métro Quai de la gare ou Bibliothèque François Mitterrand), de 9h30 à 13h en salle 587 (5e étage, noyau B).

Lieux

  • EHESS - 190 avenue de France
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 11 octobre 2012
  • jeudi 06 décembre 2012
  • jeudi 07 février 2013
  • jeudi 21 mars 2013
  • jeudi 04 avril 2013
  • jeudi 06 juin 2013

Mots-clés

  • culture matérielle, déchets, développement durable

Contacts

  • Elisabeth Gessat-Anstett
    courriel : elisabeth [dot] anstett [at] ehess [dot] fr
  • Nathalie Ortar
    courriel : nathalie [dot] ortar [at] entpe [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nathalie Ortar
    courriel : nathalie [dot] ortar [at] entpe [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Atelier deuxième vie des objets (2012-2013) », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 21 septembre 2012, http://calenda.org/219900