AccueilLa critique d'art à l'épreuve de ses définitions

La critique d'art à l'épreuve de ses définitions

Art criticism and the challenge of definitions

*  *  *

Publié le jeudi 04 octobre 2012

Résumé

La première journée d’étude organisée dans  le cadre de La critique d’art en question s’attache à construire une définition de l’écriture critique contemporaine en intégrant polysémie empirique (multiplicité d’usages), théorique (multiplicité de « sens ») et l’historicité de cette pratique. Il s’agira de chercher à cerner ce que nous entendons par écrit ou discours critiques : commentaires métatextuels ? Discours de médiations ? Propositions évaluatives ? Quels sont les objets des écrits critiques? Dans quelle mesure sont-ils extérieurs aux oeuvres? Ne peut-on pas considérer qu‘ils participent directement de la construction des oeuvres elles-mêmes ? Dans quelle mesure la définition traditionnelle des écrits critiques est-elle encore valable aujourd’hui? Apparue au 18e siècle avec l’autonomie de l’art, la critique est « moderne » dans la mesure où elle est au service de l’oeuvre « en tant que telle » c’est-à-dire en tant qu’objet autonome. Cette conception classique est-elle devenue obsolète ? Quel type de critique correspond à l’art tel qu’il se conçoit et se pratique aujourd’hui ?

Annonce

Présentation

La première journée d’étude organisée dans  le cadre de La critique d’art en question s’attache à construire une définition de l’écriture critique contemporaine en intégrant polysémie empirique (multiplicité d’usages), théorique (multiplicité de « sens ») et l’historicité de cette pratique. Il s’agira de chercher à cerner ce que nous entendons par écrit ou discours critiques : commentaires métatextuels ? Discours de médiations ? Propositions évaluatives ? Quels sont les objets des écrits critiques? Dans quelle mesure sont-ils extérieurs aux oeuvres? Ne peut-on pas considérer qu‘ils participent directement de la construction des oeuvres elles-mêmes ? Dans quelle mesure la définition traditionnelle des écrits critiques est-elle encore valable aujourd’hui? Apparue au 18e siècle avec l’autonomie de l’art, la critique est « moderne » dans la mesure où elle est au service de l’oeuvre « en tant que telle » c’est-à-dire en tant qu’objet autonome. Cette conception classique est-elle devenue obsolète ? Quel type de critique correspond à l’art tel qu’il se conçoit et se pratique aujourd’hui ? La critique moderne qui met à jour et évalue les caractéristiques formelles ou sémantiques des objets, leurs effets sur le spectateur, est généralement étayée par ce que « sont » les oeuvres. Le refus par nombre d’oeuvres contemporaines à se déployer comme des objets finis, comme des entités autonomes, rend cette critique « ontologique » de l’oeuvre « en tant que telle » insuffisante voire impossible. La critique actuelle serait alors une critique élargie aux questions des contextes de production et d’exposition des oeuvres, aux questions de leur usage (critique instrumentale), de leur place et de leur rôle dans l’espace public, ne se limitant plus à des commentaires sémantiques ou des évaluations esthétiques. Journée d'étude réalisée avec le soutien du Labex H2H.

Programme

Problèmes et définition

  • 9h30 : Claire Fagnart, « Propos introductif » (Université Paris 8).
  • 10h15 : Satenik Bagdasarova, « Penser la critique d’art d’après Émile Benveniste » (Université Paris 8)

11h Pause

  • 11h15 : Francesco Peri, « L’exercice de la description, ou de la condition langagière de toute critique » (Université Paris 3)

12h : discussion
12h30 Pause déjeuner

Études de cas

  • 14h00 : Umut Ungan, « “the American Tornado”. La critique sous influence: le cas de Germano Celant. » (EHESS)
  • 14h45 : Susanna Muston, « The Exhibitionist : l’art compris à partir de la critique et l’analyse d’exposition » (Université Paris 8)

15h00 Pause

  • 15h15 : Jérôme Glicenstein, « Qu’est-ce que la critique d’exposition ? » (Université Paris 8)

16h : discussion et propos conclusifs

Lieux

  • INHA, salle Vasari - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75)

Dates

  • samedi 20 octobre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • critique d'art, art contemporain, presse artistique, Émile Benveniste, critique dart

Contacts

  • Maxence Alcalde
    courriel : maxence [dot] alc [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maxence Alcalde
    courriel : maxence [dot] alc [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La critique d'art à l'épreuve de ses définitions », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 04 octobre 2012, http://calenda.org/221947