AccueilIdentité(s) entre singulier et collectif dans les aires germanique, néerlandophone et nordique

Identité(s) entre singulier et collectif dans les aires germanique, néerlandophone et nordique

Identities between singular and collective in Germanic, Nordic and Dutch-speaking territories

Séminaire de recherche des doctorants de l’EA 3556 REIGENN (2012-2013)

EA 3556 REIGENN doctoral students research seminar (2012-2013)

*  *  *

Publié le lundi 29 octobre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Cette année, nous nous pencherons sur la construction d'identités, qu’elles soient individuelles, singulières, voire à contre-courant, ou qu'elles soient insérées dans un espace collectif et qu'elles contribuent à l'auto-définition d'un groupe. L'objet de cette réflexion n'est pas tant d'opposer le collectif à l'individuel, que de comprendre la relation dialectique qui peut exister entre eux au cours de la formation, la disparition, ou encore la résurgence, la reprise ou le détournement d'une identité. Aborder la question de l'identité dans les aires germanique, néerlandophone et nordique à travers cette double dimension permettra, nous l'espérons, de mettre en question une vision figée, essentialiste de l'identité, et de mettre en lumière les processus dynamiques qui traversent les identités et leurs représentations dans l'histoire, la littérature, la langue...

Annonce

Argumentaire

Pour sa quatrième année d’existence, le séminaire poursuivra la réflexion engagée sur la notion d’identité (2009-2010 : identité et altérité ; 2010-2011 : identité(s) en crise ; 2011-2012 : espaces et identités en mouvement). Cette année, nous nous pencherons plus particulièrement sur la construction d'identités, qu’elles soient individuelles, singulières, voire à contre-courant, ou qu'elles soient insérées dans un espace collectif et qu'elles contribuent à l'auto-définition d'un groupe. L'objet de cette réflexion n'est pas tant d'opposer le collectif à l'individuel, que de comprendre la relation dialectique qui peut exister entre eux au cours de la formation, la disparition, ou encore la résurgence, la reprise ou le détournement d'une identité. Aborder la question de l'identité dans les aires germanique, néerlandophone et nordique à travers cette double dimension permettra, nous l'espérons, de mettre en question une vision figée, essentialiste de l'identité, et de mettre en lumière les processus dynamiques qui traversent les identités et leurs représentations dans l'histoire, la littérature, la langue... Des propositions se penchant sur ces trois domaines, mais également issues de disciplines diverses, telles que l'histoire de l'art, l'histoire des idées, la géographie, l'anthropologie, l'ethnographie européenne, la sociologie, sont donc souhaitées. Des contributions traitant de problèmes méthodologiques ou proposant un état de la recherche sur un point en particulier sont également les bienvenues.

Axes de recherche pour le séminaire

Des exposés issus de toutes les disciplines sont souhaités. Ils pourront recourir aux outils conceptuels élaborés dans les différents champs de recherche évoqués ci-dessus à titre indicatif, mais aussi en proposer de nouveaux. Les contributions pourront porter sur (propositions non exhaustives) :

Aspects méthodologiques, état de la recherche, bilans bibliographiques (non-exhaustif)

  • retour sur les outils conceptuels (ex : Gesellschaft/ Gemeinschaft, la notion de “peuple”, “populaire”, “populisme”, etc.)
  • histoire des représentations, imagologie
  • les transferts culturels
  • la notion d’identité collective (peut concerner plusieurs disciplines)
  • la notion de conscience collective
  • l’étude des cultures populaires

État, nation, individu (non-exhaustif)

  • l'inscription territoriale d'une identité - l’espace comme cadre constituant le premier enracinement du collectif et appropriation individuelle de l’espace, des lieux - espace public et espace privé
  • les lieux de mémoire, mémoire collective, témoignage et vécu individuel
  • individu, nation, internationalisme, mondialisation - transferts culturels et identité nationale
  • l'identité culturelle comme conjonction d'emprunts, de réactions, de positionnements des groupes sociaux les uns par rapport aux autres, des individus par rapport aux groupes
  • construction d’identités locales, nationales, globales à travers l’éducation - résistance de l’individuel - formation de l’individu autonome et critique  

Identités singulières et collectives, et leurs représentations (non-exhaustif)

  • art, langue et nationalisme, les politiques de représentation et de construction de la nation
  • les discours et pratiques artistiques identitaires, réponses d'un individu ou d'une société face aux déstructurations ou aux recompositions des territoires ?
  • emprunts, recompositions, gommages esthétiques dans la construction d’une identité, tentatives d’homogénéisation d’images et représentations identitaires composites
  • représentation et déconstruction littéraire ou artistique des identités collectives et individuelles
  • culture de masse, culture minoritaire, sous-culture, contre-culture, etc.

Conditions de soumission

Ce séminaire organisé par des doctorants de l'UFR d'études germaniques (études allemandes, nordiques et néerlandaises) de l'université Paris-Sorbonne s'organise autour de six séances mensuelles (de janvier à juin 2012) dans lesquelles interviennent des doctorants et des chercheurs confirmés. Le but est de présenter ses recherches à partir d'une thématique commune.

Les propositions de contribution, environ 400-500 mots, sont à envoyer à l’adresse électronique suivante : sdeareigenn@gmail.com

 pour le 30 novembre 2012.

Responsables scientifiques

La sélection est effectuée par l'équipe organisatrice, constituée de trois doctorants de l'EA 3556 REIGENN (Université Paris-Sorbonne Paris IV) : Pauline Pujo, Virgile Reiter et Gaelle Reneteaud.

Lieux

  • 108 boulevard Malesherbes
    Paris, France (75017)

Dates

  • vendredi 30 novembre 2012

Mots-clés

  • identités, représentations, individuel, collectif, individu, nation, État

Contacts

  • Pauline Pujo
    courriel : sdeareigenn [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pauline Pujo
    courriel : sdeareigenn [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Identité(s) entre singulier et collectif dans les aires germanique, néerlandophone et nordique », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 29 octobre 2012, http://calenda.org/222650