AccueilÉvolution des réseaux, enjeux et programmes urbains autour des gares TGV

Évolution des réseaux, enjeux et programmes urbains autour des gares TGV

The evolution of networks, issues and urban programs around TGV stations

*  *  *

Publié le jeudi 04 octobre 2012

Résumé

Dans le cadre du programme de recherche POPSU (Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines), plusieurs axes de recherches ont été proposés par le Ministère (PUCA). Parmi ceux-ci, les chercheurs et les collectivités lilloises se sont positionnés sur la thématique « des gares, pôles d'échanges et leurs quartiers ». Nous vous convions au séminaire thématique « POPSU Lille » portant sur « l'évolution des réseaux, enjeux et programmes urbains autour des gares TGV ».      

Annonce

Argumentaire

Dans le cadre du programme de recherche POPSU (Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines), plusieurs axes de recherches ont été proposés par le Ministère (PUCA). Parmi ceux-ci, les chercheurs et les collectivités lilloises se sont positionnés sur la thématique « des gares, pôles d'échanges et leurs quartiers ».

Après un séminaire organisé en mars 2012 et consacré aux gares et à la maîtrise foncière, cette deuxième rencontre, ouverte au plus grand nombre, a pour objet les gares TGV en tant qu’objets métropolitains.

Les gares TGV jouent, sous certaines conditions, un rôle d'accélérateur des projets urbains. Ainsi, l'inauguration de Lille-Europe, en mai 1994, a aussi été celle de la première phase d'Euralille. Mais, au-delà du symbole et de la permanence du bâtiment, depuis cette date, les fonctions de la gare ont évolué au gré des mutations du réseau (destinations diversifiées, temps de parcours réduits, relations intensifiées ou au contraire contractées). L’ouverture à la concurrence des liaisons internationales de voyageurs - depuis 2009 - pourrait aussi, dans un avenir proche, avoir une incidence sur les aménagements de la gare.

Simultanément, de façon plus congruente que coordonnée, le quartier Euralille s'est beaucoup étendu, un peu densifié et les espaces publics ont été travaillés en vue de faciliter leur appropriation par les usagers/habitants. Conçu dans l'esprit de l'International city service (P. Pol), comment le modèle initial du couple Euralille/gare TGV - adapté à un public mythifié de grands circulants européens - opère-t-il, ou non, son assimilation au sein d'une city in transition ? Autrement exprimé, comment saisir, évaluer et projeter cette trajectoire qui va de Babel1 à une modernisation plus économe et qualitative, recherchée dans le leitmotiv du Vivre ensemble et son avatar, la ville intense ?  En contrepoint de Lille, l’exemple bruxellois permettra de comprendre la relation entre gares TGV et quartiers d’affaires en suivant les destins de projets menés depuis une vingtaine d’années. 

L'analyse de ce processus, de ses dynamiques et de ses enjeux en termes d'aménagement de l'espace et des réseaux sera mise en perspective par d'autres expériences conduites dans des villes qui, comme Lille, ne sont pas des capitales politiques européennes mais ont développé récemment des projets urbains associés à des gares TGV nouvelles situées en centre-ville : Liège, Saragosse et des villes italiennes mais aussi Bordeaux. Ce travail permettra de réfléchir sur les temporalités du couple ville/gare (valeur ajoutée de la gare versus surcoût dans le projet urbain) ainsi que sur les singularités/régularités du cas lillois.

Programme

Thème matinée (9h30-12h)

Lille, Bruxelles et le TGV, 20 ans déjà : Accessibilité interurbaine , quartiers de gares et projets métropolitains

Introduction : S. Delmer & Ph. Menerault (Université Lille 1 - TVES) C.Richer (CETE Nord-Picardie)

1/ Accessibilité interubaine comparée : Lille et les villes du POPSU 2, potentialités modale et intermodale (TGV-Air). A. L’Hostis (IFSTTAR-LVMT)

2/ Euralille : projet urbain et grande vitesse, quelle intensité de relation ? M. Bonord (SPL Euralille)

3/ « Bruxelles Midi + 20 » 20 ans après le premier plan directeur, Bruxelles réinterroge sa gare TGV et son quartier d'affaire. Y. Rouyet (Agence de Développement de Bruxelles ATO)

Thème après-midi (14h-17h)

Gares TGV et projets urbains : permanences et nouveaux enjeux dans les « villes intermédiaires » européennes

1/ La gare TGV de Liège, levier de restructuration d'un espace urbain fragmenté : espoirs et désillusions.  J.Teller (Université de Liège)

 2/ Grande vitesse, projet urbain et crise économique en Espagne : le cas de Saragosse. C. Bellet (Université de Lérida)

 3/ Villes Italiennes et grande vitesse. A. Stella (Université de Ferrare)

 4/ Bordeaux Euratlantique : quartier TGV et ville lente. P. Godier (ENSAP Bordeaux)

 5/ Conclusion. S. Delmer & Ph. Menerault (Université Lille 1 - TVES)

Catégories

Lieux

  • Amphi. J. Brunot de Rouvre - CETE Nord-Picardie, 2 rue de Bruxelles
    Lille, France (59)

Dates

  • jeudi 25 octobre 2012

Mots-clés

  • gares, pôles d’échanges, quartiers

Contacts

  • Sylvie Delmer
    courriel : sylvie [dot] delmer [at] univ-lille1 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvie Delmer
    courriel : sylvie [dot] delmer [at] univ-lille1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Évolution des réseaux, enjeux et programmes urbains autour des gares TGV », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 04 octobre 2012, http://calenda.org/222823