AccueilReprésentativité, légitimité, démocratie syndicale et ouvrière

Représentativité, légitimité, démocratie syndicale et ouvrière

Representivity, legitimacy, union and workers democracy

Réseau thématique « Relations professionnelles » de l'AFS

AFS "Professional relations" theme network

*  *  *

Publié le mercredi 10 octobre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Il convient de dénaturaliser la notion de représentativité, dans la mesure où différentes conceptions de celle-ci se sont succédées tout au long de l’histoire du travail et des travailleurs, mais aussi que plusieurs normes et règles peuvent coexister à une période donnée. Il ne s’agit donc pas de revenir sur les effets de la loi de 2008 ou sur la nature de ses appropriations par les acteurs sociaux, mais plutôt de fournir quelques éclairages sur les conceptions successives de la représentativité depuis la légalisation du syndicalisme à la fin du XIXe siècle. Dans la mesure où représentativité devrait égaler « légitimité », existent-ils des tensions entre les deux notions face aux évolutions sociopolitiques en cours ? Dans quelle mesure tout écart entre elles compromet-il la démocratie, ouvrière et politique ? L’objet invite aussi à des analyses réflexives sur la dynamique de mobilisation du concept par les chercheurs dans leurs travaux.

Annonce

Présentation

Le Réseau thématique Relations professionnelles de l’AFS propose de consacrer une journée à la question de la représentativité dans une perspective interdisciplinaire (sociologie du travail, sociologie politique, sociologie des relations professionnelles et droit social). Il convient de dénaturaliser la notion de représentativité, dans la mesure où différentes conceptions de celle-ci se sont succédées tout au long de l’histoire du travail et des travailleurs, mais aussi que plusieurs normes et règles peuvent coexister à une période donnée. Il ne s’agit donc pas de revenir sur les effets de la loi de 2008 ou sur la nature de ses appropriations par les acteurs sociaux, mais plutôt de fournir quelques éclairages sur les conceptions successives de la représentativité depuis la légalisation du syndicalisme à la fin du XIXe siècle. Dans la mesure où représentativité devrait égaler « légitimité », existent-ils des tensions entre les deux notions face aux évolutions sociopolitiques en cours ? Dans quelle mesure tout écart entre elles compromet-il la démocratie, ouvrière et politique ? L’objet invite aussi à des analyses réflexives sur la dynamique de mobilisation du concept par les chercheurs dans leurs travaux.

Entrée libre et inscription en ligne

Programme

  • Donna Kesselmann (UPEC et RT 18) : Introduction de la journée.
  • Marnix Dressen (UMR Printemps et RT 18) : Syndicalisme d’action directe et syndicalisme institutionnel, légitimité participative ou représentative, deux pôles qui parcourent les stratégies du syndicalisme.
  • Jean-Marie Pernot (IRES): Syndicalisme sans adhérent ou désyndicalisation des rapports sociaux?

13-14h30 : Déjeuner en commun

14h30-17h30

  • Frédéric Rey (UMR Lise & RT 18) : Au-delà de la représentativité syndicale dans les TPE : retour sur la loi du 10 octobre 2010.
  • Jean-Pierre Le Crom (UMR Droit et Changement social, Nantes) et Nicole Maggi-Germain (Paris I et UMR Droit et Changement social, Nantes) : La représentativité des organisations patronales.
  • Frédéric Sechaud (CEREQ): Comment les mandataires syndicaux dans les instances de la démocratie sociale agissent-ils légitimement  « au nom de » leur organisation ? Analyse secondaire d’une capacité d’agir en termes de postures et de jeu institutionnel à partir d’une enquête conduite pour le Céreq pour élaborer un répertoire des mandats (Mandascop).
  • Jean-Pierre Le Crom (UMR Droit et Changement social, Nantes) et Nicole Maggi-Germain (Paris I et UMR Droit et Changement social, Nantes) : Conclusion de la journée.

Lieux

  • Conservatoire national des arts et métier (salle des conseils, 1e étage,accès 37 sur le site ) - 2 rue Conté
    Paris, France (75)

Dates

  • vendredi 19 octobre 2012

Mots-clés

  • représentativité syndicale, démocratie, légitimité, droit, reconnaissance

Contacts

  • Frédéric Rey
    courriel : frederic [dot] rey [at] cnam [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Frédéric Rey
    courriel : frederic [dot] rey [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représentativité, légitimité, démocratie syndicale et ouvrière », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 10 octobre 2012, http://calenda.org/223061