AccueilDécentralisation, gouvernance locale et coopération décentralisée en Afrique centrale : enjeux et perspectives au Cameroun

*  *  *

Publié le lundi 15 octobre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

La décentralisation en Afrique centrale et plus précisément au Cameroun est aujourd’hui en marche. Mais la plupart des États de la région sont confrontés au défi de la gouvernance des collectivités territoriales décentralisées, ce qui n'est pas sans poser des conflits de compétence entre la tutelle, les services déconcentrés de l'État et ses collectivités locales. Quels sont donc les enjeux  de la décentralisation, la gouvernance locale et les problématiques engendrées par ces questions dans les pays d'Afrique centrale comme le Cameroun ? 

Annonce

Université catholique de  Bertoua (Cameroun), Faculté des sciences juridiques poliques et sociales, Master de gestion des collectivités locales décentralisées : Décentralisation, gouvernance locale et coopération décentralisée en Afrique centrale : enjeux et perspectives  au Cameroun

I/ Cadre général:

S'il est un mode de gouvernance qui participe à l'enracinement de la démocratie, c'est bien la décentralisation , car elle  permet le rapprochement de la décision entre le sommet et la base, d'une part ; entre l' Etat et les collectivités locales de l'autre.Aujourd'hui, force est de constater que la décentralisation  initiée dans la majeure partie des Etats de l' Afrique centrale est en panne à cause des problèmes de clafication de compétences, de compréhension de cette notion expérimentée  en France en 1982 à la faveur des lois DEFERRE de 1982-1983.

Au Cameroun, la loi N° 2004/ 017 du 22 juillet 2004 dispose en son article 2 que : "la décentralisation  consiste en un transfert  de compétences administratives  par l' Etat , aux collectivités  territoriales décentralisées", mais ce transfert  s'il n'est pas bien mené peut apparaître  comme source de conflits entre différents organes de la gouvernance locale.

Les enjeux de ce colloque sont de faire un état des lieux de la pratique de la décentralisation  et de la gouvernance locale en Afrique centrale et au Cameroun en particulier.

un accent  sera mis sur la problématique du partage des ressources de l' Etat  et des dynamiques de rapprochement de la décision  entre la tutelle et  la base.

Ce colloque se veut également , un espace de confrontation et d'expérimentation sur les  bonnes pratiques de la décentralisation  de la coopération décentralisée notamment dans les pays comme , la France et le Canada. Ces deux modèles de réussite de la décentralisation  et de la coopération décentralisée permettront d'échanger et de confronter les expériences menées dans la sous région Afrique Centrale. La décentralisation  et la coopération décentralisée si elles sont bien menées peuvent  participer au dévelopement local et améliorer les conditions de vie des populations.D'où l'intérêt de réfléchir sur les enjeux de ces modes de gouvernance modernes  que nous offre la Démocratie.

II/ Objectifs  du colloque:

Ce colloque international organisé par l'université catholique de Bertoua( UCAB)  s'inscrit dans le cadre  des recherches menées dans le cadre de son nouveau master lancé l'année dernière  et qui est intitulé:" Gestion des collectivités locales décentralisées" a pour prinicipaux de :

  • Faire un état des  savoirs théoriques et pratiques sur la décentralisation, la coopération décentralisée et la gouvernance locale en Afrique Centrale
  • Constituer un réseau essentiellement d'universitaires, d'élus locaux et de techniciens oeuvrant dans le domaine de  la décentralisation, la coopération décentralisée et la gouvernance locale.Ce réseau fonctionnera comme un observatoire de bonnes pratiques de la décentralisation , de la coopération décentralisée et de la gouvernance locale.
  • Favoriser les échanges autour  des expériences réussies  dans les domaines: décentralisation, coopération décentralisée et gouvernance locale.

III/ Les thématiques :

Les thématiques  sur lesquelles, ce colloque veut se fonder autour des axes  suivants:

1/ Déconcentration et  décentralisation:

Cet axe, permet d'éclairer la déconcentration qui touche les services publics et la décentralisation qui concerne les collectivités locales. déconcentration, et décentralisation, de quoi, parle t-on? Comment  faire en sorte que les services déconcentrés de l' Etat  travaillent en bonne intelligence avec les collectivités locales pour le bien des populations? Comment éviter les conflits de compétence entre différentes entités administratives? comment réguler les politiques publiques entre l' Etat et les collectivités locales?Quelles relations de pouvoir entre pouvoir de tutelle?

2/ La posture de l' élu local face à la tutelle

La posture de l'élu local dans le contexte de la déconcentration, n'est pas bien perceptible.Les élus locaux eux- mêmes, du fait du manque d'autonomie financière ont du mal à prendre totalement leur place dans le processus de la décentralisation. Quel partenariat entre élu local et service déconcentré de l' Etat?

3/ Coopération décentralisée et dévelopement local:

La coopération décentralisée peut permettre de mettre les acteurs sociaux, la société civile et les diasporas au service du  développement local.Faut-il encore que chaque composante trouve sa place dans le processus de la décentralisation et de la gouvernce locale. Le développement local permet  aux populations de participer à la démocratie locale et la coopération décentralisée, est un axe majeur qui permet aux collectivités locales des pays développés et des diasporas de travailler sur des projets de base dans les domaines : de la santé, d'urbanisation, et  de l'éducation etc.

4/  Comité Scientifique:

  • Dr  Abbé Daniel Woung,  Vice-recteur, Université Catholique de Bertoua, Cameroun
  • Professeur Maria Orlov -  Présidente  de l' INSTITUT des SCIENCES ADMINISTRATIVES De la REPUBLIQUE de MOLDAVIE
  • Professeur Dominique Ngoie Ngalla, Université Marien Ngouabi de Brazzaville
  • Professeur Rémy Bazenguissa GANGA, université de Lille 1
  • Professeur Verginia Vedinas -  Université de Buccarest , Présidente  de l' Institut Paul Negulescu , Roumanie
  • Professeur Marc Richevaux, Université du Littoral Côte d Opale, France
  • Docteur Brice Arsène MANKOU, Sociologue enseignant à l'université du littoral, Chercheur au clersé, UMR, 8019, CNRS France
  • Docteur Augustin  Bengome,  Doyen de la faculté de droit de l'Université Catholique de Bertoua
  • Docteur Sa majesté Pierre ATEMENGUE, UCAB
  • Docteur Pierre KAMDEM, Université de Dschang
  • Docteur Honoré MIMCHE, Chercheur à l ' IFORD
  • Docteur roger MONDOUE, Université de Dschang
  • Docteur jean Claude ATANGANA, Université de yaoundé II-SOA
  • Ngodi Etanislas , historien , université de Brazzaville
  • Docteur Alain Serge Godong, Directeur délégué de l' IGAC
  • Docteur Paul Kanuera, Université de  Bordeaux, ASEAF
  • Maître Martin MANKOU, université du littoral côte d'opale.

5/ Comité d'organisation:

  • Joseph raymond Bogmis, UCAB
  • Arlette Mayoungoung, UCAB  
  • Hédi BENRABAH, Maître de conférences associé en Ressources Humaines.Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Mohamed BELKADIR Université du Littoral Côte d’Opale (France)           
  • Séverine BOUTEILLER Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Eric HAEUW responsable de la licence gestion hôtelière et touristique Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Stany LARDEUR Université du littoral côte d’opale (France)
  • Brice-Arsène MANKOU,Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Clotaire MOULOUNGHI Docteur en Droit Maître de conférences Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Cirille Roland NYECK, Fondateur de l'Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale -IGAC, ENAP, Laval, Canada
  • Bertrand DZANA, UCAB
  • Solange Motto Bindang, Master de gestion des collectivités territoriales, PNDP et  UCAB
  • Alain NGOUDZIE, Master de gestion des collectivités territoriales, UCAB
  • Akono Akono Bebbey, Master de gestion des collectivités locales, UCAB
  • Marc RICHEVAUX, Maître de conférences en droit, responsable de la licence professionnelle gestion des ressources humaines Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Françoise VANDENBERGHE,Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Jeanne-Marie WAILLY, docteur en droit, Université du Littoral Côte d’Opale (France).

6/ Partenaires :

  • Ministère camerounais des collectivités terroriales
  • Ambassade de France et Coopération française, SCAC
  • Centre Lillois d'études et de rechercheres sociologiques et économiques( Clersé, UMR, 8019, CNRS)
  • GIZ
  • Communauté urbaine de Bertoua
  • Préfecture de région EST du cameroun
  • Sous préfecture de Bertoua
  • Mairies de  bertoua 1er et 2è
  • Programme national de développement participatif ( PNDP)de l' ESTdu  Cameroun
  • Radio aurore,
  • CRTV, EST Cameroun
  • Cameroun tribune
  • Institut universitaire de technologie ( IUT) de St Omer
  • Master  de migrations internationales , mondialisation et développement local, du département de géographie de l'université de DSCHANG
  • Institut des sciences administratives de la Moldavie (ISAM)
  • Institut Paul Negulescu de Roumanie
  • Institut de la gouvernance en Afrique centrale (IGAC)

7/ Mots clés: Décentralisation, gouvernance locale,  coopération décentralisée ,  Afrique centrale, Cameroun

8/ Calendrier et  modalités de soumisions des communications

  • Date limite de réception des résumés : 30  Novembre 2012 délai de rigueur
  • Date limite de réponse aux résumés : 03 Décembre 2012
  • Date limite de réception de texte intégral : 05 Décembre  2012
  • Dates du colloque: du 10 au 12  décembre 2012 à l'université catholique de bertoua au Cameroun.
  • Date de parution des actes du colloque : Mars - Avril 2013 éditions presses  universitaires de l' UCAB( PUCAB) .

Sont attendues des communications originales en sciences sociales , juridiques et politiques fondées sur des expériences , des investigations empiriques poussées et  portant de façon monographique ou comparative sur les terrains français , Africains et/ou Camerounais. Les propositions de communication, d’une longueur d’une à deux pages, sont à transmettre par courriel aux adresses électroniques suivantes:  (ucabbertoua@yahoo.fr ; woungmedob@yahoo.fr; bamankou@yahoo.fr)

pour le 30 Novembre 2012.

Elles comprendront un titre,une présentaion de l'auteur , un accent particulier sur mis sur le  matériau empirique et les méthodes mobilisés ainsi que le(s) terrain(s) d’analyse. L’acceptation sera notifiée aux auteurs le 3 décembre 2012. Les textes des communications devront parvenir aux organisateurs le 5  Décembre 2012.

La longueur des textes doit être comprise entre 20 000 et 25 000 signes, espaces compris, en format Times New Roman, caractère 12, interligne 1,5. Toute communication  se doit d'être accompagnée d'un résumé en français et en anglais de 10 lignes accompagné de trois ou cinq mots-clés en Français et en Anglais.

Lieux

  • Bertoua, Cameroun

Dates

  • vendredi 30 novembre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Décentralisation, gouvernance locale, coopération décentralisée, Afrique centrale, Cameroun

Contacts

  • Brice Arsène MANKOU
    courriel : bamankou [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Brice Arsène MANKOU
    courriel : bamankou [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Décentralisation, gouvernance locale et coopération décentralisée en Afrique centrale : enjeux et perspectives au Cameroun », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 15 octobre 2012, http://calenda.org/223563