AccueilL’espace dans l’antiquité. Utilisation, fonction et représentation

L’espace dans l’antiquité. Utilisation, fonction et représentation

Space in antiquity. Use, function and representation

*  *  *

Publié le lundi 15 octobre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Partant de la thématique générale « Expériences et représentations de l’espace dans l’antiquité » (programme 2012-2014 des classes préparatoires littéraires), nous nous proposons de travailler plus précisément sur la triple question de l’utilisation, de la fonction et donc de la représentation de l’espace. L’espace est un thème permanent de la littérature antique. Tour à tour scruté, analysé, chanté, décrit, fragmenté, recherché, convoité, imaginé, utilisé ou délaissé, il s’impose comme  préoccupation partagée – de l’habitant le plus humble à l’intellectuel le plus illustre. Les écrits antiques s’intéressent à l’action et à la conception, autrement dit aux expériences et aux représentations de l’espace ; ils nous  invitent à un véritable voyage au sein des mentalités antiques. Car c’est bien d’une ouverture de nature anthropologique qu’il sera question.

Annonce

L’ESPACE DANS L’ANTIQUITÉ. UTILISATION, FONCTION ET REPRÉSENTATION

Présentation

Les Journées d’étude annuelles « Langues et culture de l’antiquité » du lycée Louis Barthou, qui se déroulent autour du programme de culture antique des classes préparatoires littéraires, auront lieu les 21 et 22 février 2013 au Lycée Louis Barthou de Pau et à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Ces Journées d’étude seront organisées par Patrick Voisin, professeur de chaire supérieure au Lycée Louis Barthou (chercheur associé au LABIANA Callipolis – Université de Corte et au Laboratoire de recherche Études Maghrébines, Francophones, Comparées et Médiation culturelle à l’Université de Manouba Tunis) et Marielle de Béchillon, maître de conférences de criminologie à la Faculté de Droit – Université de Pau et des Pays de l’Adour (membre de l’équipe ERASME – Université de Toulouse-Le Mirail)

Elles bénéficieront d’un partenariat Lycée Louis Barthou Pau / Université de Pau et des Pays de l’Adour, sous le double patronage (à confirmer) du Recteur de l’académie de Bordeaux et de l’Inspection générale des lettres.

Elles donneront lieu à une publication des Actes aux éditions de L’Harmattan (collection Kubaba, série Actes) : http://kubaba.univ-paris1.fr/publications.htm

Thème et argumentaire

Partant de la thématique générale « Expériences et Représentations de l’espace dans l’antiquité » (programme 2012-2014 des classes préparatoires littéraires), nous nous proposons de travailler plus précisément sur la triple question de l’utilisation, de la fonction et donc de la représentation de l’espace.

L’espace est un thème permanent de la littérature antique.  Tour à tour scruté, analysé, chanté, décrit, fragmenté, recherché, convoité, imaginé, utilisé ou délaissé, il s’impose comme  préoccupation partagée – de l’habitant le plus humble à l’intellectuel le plus illustre. Les écrits antiques s’intéressent à l’action et à la conception, autrement dit aux expériences et aux représentations de l’espace ; ils nous  invitent à un véritable voyage au sein des mentalités antiques. Car c’est bien d’une ouverture de nature anthropologique qu’il sera question. De plus, l’utilisation de l’espace  explique et dévoile sa fonction ; et cela nous offre l’occasion d’approcher ce que l’homme antique a en tête lorsqu’il opte pour telle ou telle représentation de l’espace ou quand il cherche à faire l’expérience de nouveaux espaces, révélant  dans le même mouvement les valeurs, le mode de vie, les croyances ou les besoins des ces différentes civilisations.

Nous prendrons comme cadre principal l’antiquité gréco-romaine, d’Homère au Vè siècle ap. J.-C., sans exclure pour autant les autres cultures issues du monde indo-européen  et antérieures au monde grec (par exemple les Hittites) ou encore le monde punico-sémitique, troisième empire à revendiquer la suprématie en Méditerranée avec les Grecs et les Romains, ainsi que le monde celte (Gaulois et Germains) et les Barbares qui ont menacé l’impérialisme grec ou romain à des heures différentes de l’antiquité ; de même, l’on ne pourra ignorer totalement les conséquences immédiates que cette question a pu avoir dans la période qui sépare l’antiquité du Moyen Âge.

Il s’agira ainsi tout aussi bien d’envisager la dimension juridique de la question à partir de l’analyse de lois, de plaidoyers, ou de jurisprudences – afin de fonder le questionnement –, que de se tourner vers une approche pluridisciplinaire : historique, littéraire, philosophique, sociologique, anthropologique ou philologique.

Les sources convoquées pourront certes parfois être de nature épigraphique, mais il conviendra toujours de travailler à partir de références littéraires. Comment la littérature présente-t-elle les questions relatives à l’espace ? Comment la littérature reflète-t-elle les mentalités et l’acceptation ou le refus de ce qui a trait à l’espace ? Comment la mythologie offre-t-elle la possibilité de transgresser par l’imaginaire des règles conditionnant l’utilisation de l’espace ?

Pistes suggérées

  • Espaces consacrés au pouvoir.
  • Espaces pour vivre ou pour travailler.
  • Espaces des hommes, des femmes, des enfants.
  • Espaces pour les vivants, espaces pour les morts, espaces pour les dieux.
  • Espaces profanes, espaces sacrés.
  • Espaces urbains, espaces périphériques.
  • Espaces ouverts à tous, espaces interdits à certains – aux femmes ou aux hommes, aux enfants, aux condamnés…
  • Espaces réservés à chacun en fonction de son statut : citoyens, étrangers, esclaves…
  • Espaces nouveaux dont l’homme veut faire l’expérience. Volonté de conquête – où et pourquoi ? Pour vivre, pour revivre ou pour survivre ? Pour connaître et comprendre le monde qui l’entoure ou pour trouver des lieux imaginaires ?
  • Espaces soumis à des statuts particuliers en Droit : réglementation des conquêtes, incrimination des comportements en fonction du lieu où se déroule l’acte interdit…

Critères du choix parmi les propositions de communication

  • S’appuyer sur un texte majeur pour étayer la perspective d’étude envisagée, ou développer une approche discursive autour de plusieurs supports littéraires (textes d’une même œuvre ou d’œuvres voire d’auteurs variés)
  • S’adresser à un public d’étudiants des classes préparatoires  cherchant à construire des savoirs fondamentaux

Format des communications

Chaque communication durera une demi-heure (vingt minutes d’exposé et dix minutes d’échanges).

La publication pourra contenir des articles qui n’ont pas fait l’objet d’une présentation lors des journées d’étude – pour le cas où toutes les candidatures ne pourraient être retenues dans le cadre temporel envisagé.

Frais

La participation à ces Journées d’étude  pourra donner lieu  à un remboursement pour le déplacement et/ou l’hébergement ; afin que chaque participant puisse être défrayé dans des conditions raisonnables, il est souhaitable que chacun fasse le maximum pour  obtenir une aide de son propre Centre de recherches, de son École doctorale ou de son établissement d’enseignement dont il est – ne l’oublions pas – la vitrine scientifique.

Des demandes de subventions ont été faites ; dans les mêmes conditions, les années précédentes, des subventions confirmées plus tard dans l’année ont permis de rembourser les participants qui n’avaient pas été pris en charge.

Nous ne pouvons prendre aucun engagement pour l’instant mais nous assurons les futurs participants que nous ferons le maximum.

Les pauses et le repas de midi seront offerts par le lycée Louis Barthou et par l’UPPA dans chacune des deux journées qui s’y déroulent.

Un hébergement à moindre coût peut être conseillé sur demande.

Inscription

L’inscription pour présenter une communication (sujet et résumé) doit se faire auprès des deux organisateurs des Journées d’étude avec le formulaire ci-dessous, sous forme d’un copier-coller dans le message électronique :

  • Patrick Voisin, professeur de chaire supérieure en khâgne A/L Ulm Paris au lycée Louis Barthou, Pau : patrick-voisin@wanadoo.fr
  • Marielle de Béchillon, Maître de conférence en droit privé à l’Université de Pau et des Pays de l'Adour : marielle.debechillon@neuf.fr

Bulletin d’inscription à recopier

Je soussigné(e) ...

qualité : ...

souhaite présenter une communication dans le cadre des Journées d’étude qui auront lieu à Pau, les 21 et 22 mars 2013, et qui ont pour thème  : « L’espace dans l’antiquité. Utilisation, fonction et représentation »

Je me propose de traiter le sujet suivant : ...

que je développe dans mon résumé ci-joint.

Fait à ...

le ...

(signature)

Lieux

  • Université de Pau et des Pays de l'Adour - Faculté de droit, Campus universitaire, Pau
    Pau, France (64)

Dates

  • jeudi 21 février 2013

Mots-clés

  • Espace, expériences et représentations, antiquité, méditerranée, grecs, romains

Contacts

  • Patrick Voisin
    courriel : patrick-voisin [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Patrick Voisin
    courriel : patrick-voisin [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’espace dans l’antiquité. Utilisation, fonction et représentation », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 15 octobre 2012, http://calenda.org/223772