AccueilLes théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber

Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber

Sense and reference. A tribute to Georges Kleiber

*  *  *

Publié le mardi 23 octobre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Organisés par l'Université de Reims Champagne-Ardenne, les colloques Res per nomen (RPN) sont traditionnellement consacrés à la question de la référence en langue, vue du point de vue de la philosophie et de celui de la linguistique. RPN1 (en 2007) a fait le bilan de la question ; RPN2 (en 2009) l'a abordée sous l'angle anthropologique ; et RPN3 (en 2011) a examiné la question de la conscience et du sujet énonciateur. Cette année, le colloque Res per nomen 4 entend traiter des diverses théories du sens et de la référence. En France, la question de la référence en langue a été réintroduite dans la réflexion linguistique par Georges Kleiber à partir des années 1980. Res per nomen 4 voudrait être l'occasion de faire un bilan de son apport à la compréhension du langage, et notamment en ce qui concerne son concept-clé, la dénomination.

Annonce

Argumentaire

Les colloques Res per nomen sont traditionnellement consacrés à la question de la référence en langue, vue du point de vue de la philosophie et de celui de la linguistique. RPN1 (en 2007) a fait le bilan de la question ; RPN2 (en 2009) l'a abordée sous l'angle anthropologique ; et RPN3 (en 2011) a examiné la question de la conscience et du sujet énonciateur.

Le colloque Res per nomen 4 entend traiter cette fois-ci des diverses théories du sens et de la référence. La tradition philosophique est très riche en théories dans ces deux domaines ; en linguistique, en revanche, la référence a été explicitement écartée de la réflexion linguistique par les pères fondateurs de la linguistique moderne, Saussure et Bloomfield, non parce qu'ils pensaient qu'elle n'y avait pas sa place, mais parce qu'ils estimaient que la linguistique devait d'abord, avant d'aborder la référence, se concentrer sur la langue et l'étudier sous l'angle d'un système de signes. Par la suite, la conception saussurienne du signe comme entité composée d'un signifiant et d'un signifié a été adoptée plus ou moins explicitement par la linguistique du vingtième siècle, alors même qu'elle instaurait une rupture avec une tradition issue de l'Antiquité et développée au Moyen-Age, qui voyait le signe comme une entité composée de trois éléments : vox, conceptus et res.

En France, la question de la référence en langue a été réintroduite dans la réflexion linguistique par Georges Kleiber à partir des années 80. Res per nomen 4 voudrait être l'occasion de faire un bilan de son apport à la compréhension du langage, et notamment en ce qui concerne son concept-clé, la dénomination. Les linguistes sont invités à soumettre des propositions d'articles sur le sens et la référence, à partir des thèses de Georges Kleiber ou d'autres auteurs. Les philosophes pourront aborder le thème à partir de leurs philosophes préférés, par exemple Wittgenstein, Nietzche, Peirce, Frege, Strawson, Putnam, Russell, Mauthner, Condillac, Taine, Merleau-Ponty, Maine de Biran, Rousseau, Vico, etc. Il serait souhaitable, dans la mesure du possible, qu'ils fassent également référence à l'œuvre de Georges Kleiber.

Conférenciers invités

  • Georges KLEIBER, Université de Strasbourg
  • Jean-Claude ANSCOMBRE, Université Paris Nord-Paris 13
  • David TROTTER, Aberystwyth University, Royaume-Uni
  • Maria-Luisa DONAIRE, Universidad de d'Oviedo
  • Denis VERNAN, Université Pierre-Mendès-France - Grenoble II
  • Marleen Van PETEGHEM, Universiteit Gent, Belgique

Conditions de soumission

Les participants sont invités à soumettre une proposition en anglais ou en français, qui ne dépassera pas 1200 mots, bibliographie minimale comprise (6 titres).

Elle sera rédigé en Times New Roman 12, interligne simple, et comprendra le titre, le nom de l'auteur (ou des auteurs), l'affiliation et le nombre de mots.

Envoyer à : emilia.hilgert@univ-reims.fr avant le 30 octobre 2012.

Les propositions seront anonymisée par nos soins.

Les présentations dureront 30 minutes, dont 10 minutes pour les questions.

Le colloque aura lieu les 30, 31 mai et 1er juin 2013 à l'Université de Reims Champagne-Ardenne

Une sélection sera faite par le comité éditorial parmi les présentations après le colloque, et leurs auteurs seront ensuite invités à rédiger un article pour un ouvrage de la collection Res per nomen. 

Comité scientifique

  • René DAVAL (Université de Reims Champagne-Ardenne), Pierre FRATH (Université de Reims Champagne-Ardenne), 
  • Jacques FRANÇOIS (Université de Caen Basse-Normandie), 
  • Christopher GLEDHILL (Université Denis Diderot Paris 7), 
  • Emilia HILGERT (Université de Reims Champagne-Ardenne), 
  • Cristina ILINCA (Universitaté de Piteşti, Roumanie), 
  • Francine KRAIT-GERHARD (Université de Strasbourg),
  • Jacques LEMAIRE (Université de Reims-Champagne-Ardenne), 
  • Henning NØLKE (Aarhus Universitet, Danemark), 
  • Marie LAMMERT (Université de Strasbourg), 
  • Silvia PALMA (Université de Reims Champagne-Ardenne), 
  • Charlotte SCHAPIRA (Technion - Israel Institute of Technology), Hélène VASSILIADOU (Université de Strasbourg)

 

Catégories

Lieux

  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Campus Croix rouge - Université Reims Champagne-Ardenne, 57 rue Pierre Taittinger
    Reims, France (51)

Dates

  • mardi 30 octobre 2012

Mots-clés

  • théorie du sens, théorie de la référence, dénomination, Georges Kleiber

Contacts

  • Benoît Roux
    courriel : benoit [dot] roux [at] univ-reims [dot] fr
  • Patricia Oudinet
    courriel : patricia [dot] oudinet [at] univ-reims [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Benoît Roux
    courriel : benoit [dot] roux [at] univ-reims [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 23 octobre 2012, http://calenda.org/225059