AccueilLes sources du funéraire en France à l’époque contemporaine

Les sources du funéraire en France à l’époque contemporaine

Funerary sources in France in the contemporary age

Perspectives et enjeux pour l’histoire de la mort

Perspectives and issues for the history of death

*  *  *

Publié le mercredi 07 novembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Chacun le sait désormais, la mort a une histoire, y compris à l’époque contemporaine. Elle a été redécouverte il y a une quarantaine d’années en France par des pionniers, qui ont inscrit l’étude des attitudes devant la mort dans une perspective longue. L’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’université du Havre, le Centre Norbert Elias et le CIRTAI vous invitent à poursuivre ce voyage dans le temps en revenant aux sources de l’histoire de la mort. Parmi elles, les sources du funéraire, qui englobent l’ensemble des discours et des pratiques, des funérailles à l’inhumation. Or, à l’époque contemporaine, ces sources présentent un paradoxe : elles sont à la fois riches et fragiles, alors que les pratiques funéraires connaissent des mutations profondes. Deux journées d’étude seront organisées à l’université d’Avignon les 10 et 11 septembre 2013 et réuniront des chercheurs et des conservateurs, dans un esprit de dialogue avec les acteurs du funéraire, pour faire un premier état des lieux. 

Annonce

Présentation

Chacun le sait désormais, la mort a une histoire, y compris à l’époque contemporaine. Elle a été redécouverte il y a une quarantaine d’années en France par des pionniers, parmi lesquels se détachent Philippe Ariès, Michel Vovelle, François Lebrun, Alain Croix et Régis Bertrand, qui ont inscrit l’étude des attitudes devant la mort dans une perspective longue. Depuis, les recherches se sont multipliées dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse des systèmes funéraires, de la médecine, de la violence, du corps, de l’histoire religieuse, de l’histoire sociale et politique ou encore de l’histoire de l’art. Cette liste non exhaustive dit toute la richesse de l’histoire de la mort à l’époque contemporaine, tout autant que le dialogue instauré avec l’ensemble des sciences humaines et sociales.

L’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’université du Havre, le Centre Norbert Elias (HEMOC) et le CIRTAI vous invitent à poursuivre ce voyage dans le temps en revenant aux sources de l’histoire de la mort. Parmi elles, les sources du funéraire, qui englobent l’ensemble des discours et des pratiques, des funérailles à l’inhumation, sont essentielles et elles ont été utilisées non seulement par les historiens, mais aussi par les sociologues, les politistes, les ethnologues. Des expositions récentes, dont celle organisée en 2008 aux Archives de Paris par Gérald Monpas et Juliette Nunez, ont montré leur importance.

Or, à l’époque contemporaine, ces sources présentent un paradoxe : elles sont à la fois riches et fragiles, alors que les pratiques funéraires connaissent des mutations profondes, en particulier à partir de la promulgation du décret du 23 prairial an XII (12 juin 1804). Ce décret servira de point de départ chronologique aux deux journées d’étude qui seront organisées à l’université d’Avignon les 10 et 11 septembre 2013. Celles-ci réuniront des chercheurs et des conservateurs, dans un esprit de dialogue avec les acteurs du funéraire (professionnels, associations et élus locaux), pour faire un premier état des lieux.

Il s’agira d’une part de dresser un panorama, le plus large possible, de ces sources. On accordera une place importante aux archives, celles des entreprises funéraires notamment, mais aussi aux sources imprimées, en particulier littéraires, ou aux sources orales, à la presse, aux sources normatives ou artistiques, aux sources iconographiques et audiovisuelles, aux sources matérielles, des corbillards aux espaces de la mort. Il s’agira, d’autre part, de mettre en évidence les enjeux que représentent ces sources. Quelles sources conserver et comment les conserver ? Qu’est-ce que le patrimoine funéraire ? Les restes humains peuvent-ils être considérés comme des sources du funéraire ? Comment les exposer et les valoriser ?

Ces journées d’étude seront le point de départ d’un cycle de recherches sur l’histoire de la mort, ponctué par deux colloques qui mettront en évidence de nouveaux chantiers avec un élargissement chronologique et spatial. Le premier, organisé en septembre 2014 à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, sera consacré aux métiers de la mort ; le second, qui se tiendra en septembre 2015 à l’université du Havre, portera sur les liens entre le port et la mort. 

Conditions de soumission

Les propositions de communication pour les journées d’étude de septembre 2013 (2000 signes au maximum) doivent être adressées par courrier électronique aux deux adresses suivantes :

bertherathist@hotmail.com et christian.chevandier@gmail.com

avant le 30 novembre 2012.

Ces propositions seront examinées et éventuellement retenues par le comité scientifique.

 Le colloque se tiendra à Avignon, les 10 et 11 septembre 2013

Comité scientifique

  • Pierre Beaumont,
  • Emmanuel Bellanger,
  • Régis Bertrand,
  • Anne Carol,
  • Sylvestre Clap,
  • Patricia Hidiroglou,
  • Juliette Nunez.

Comité d’organisation

  • Bruno Bertherat (Université d’Avignon et des pays de Vaucluse, Centre Norbert Elias),
  • Christian Chevandier (Université du Havre, CIRTAI).

Organisation

  • L’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’Université du Havre.
  • Le Centre Norbert Elias (HEMOC – Histoire de l’Europe moderne et contemporaine – Université d’Avignon) et le CIRTAI (Centre interdisciplinaire de recherche sur les mobilités).

Lieux

  • 74 rue Louis Pasteur
    Avignon, France (84)

Dates

  • vendredi 30 novembre 2012

Mots-clés

  • mort, funéraire, archives, patrimoine

Contacts

  • Bruno Bertherat
    courriel : bertherathist [at] hotmail [dot] com
  • Christian Chevandier
    courriel : christian [dot] chevandier [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Bruno Bertherat
    courriel : bertherathist [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les sources du funéraire en France à l’époque contemporaine », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 07 novembre 2012, http://calenda.org/225852