AccueilAmérique au singulier, Amériques au pluriel : à quoi nous sert la perspective hémisphérique ?

Amérique au singulier, Amériques au pluriel : à quoi nous sert la perspective hémisphérique ?

America in the singular, Americas in the plural: What use is the hemispherical perspective?

Journée d’étude des doctorants du MASCIPO (Mondes américains, sociétés, circulations, pouvoirs, XVe-XXIe siècle)

MASCIPO (Mondes américains, sociétés, circulations, pouvoirs, XVe-XXIe siècle) doctoral students study day

*  *  *

Publié le mercredi 07 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Cette journée d’étude se donne pour principal objectif de créer un espace d’échange et de dialogue entre les doctorants du MASCIPO, exemple rare en Europe d’un laboratoire de sciences sociales spécialisé sur l’ensemble des Amériques. Elle entend, d’une part, offrir une plus grande visibilité aux travaux menés par ces jeunes chercheurs et, d’autre part, les intégrer davantage à la réflexion entamée depuis la création du laboratoire, en 2006, sur les opportunités, mais aussi les difficultés propres à ce groupement de chercheurs. Issus de trois établissements distincts (EHESS, Universités Paris I et Paris X), ceux-ci travaillent en effet sur des aires linguistiques et culturelles disparates, de l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud en passant par les Caraïbes et l’Amérique centrale, des périodes variées (depuis la colonisation des Amériques jusqu’au temps présent), et utilisent plusieurs approches disciplinaires (principalement historique et anthropologique). 

Annonce

9h  Accueil des participants

9h10 Introduction par les organisateurs Elise Capredon (CERMA, EHESS), Elsa Devienne (CENA, EHESS) et Félix Landry (CERMA, EHESS)

9h30-11h10  Écrire l’histoire politique des Amériques à l’échelle du continent (XIXe siècle)

Discutant : Nikita Harwich (ESNA, Université Paris 10)

Nicolás Ocaranza (CERMA, EHESS), « Les Indépendances hispano-américaines au-delà des nationalismes : Pour une approche comparatiste du républicanisme à l’âge des révolutions atlantiques »

Emmanuelle Perez Tisserant (CENA, EHESS), « Entre Mexique et États-Unis, la Californie dans une perspective hémisphérique (1815-1821). Le défi des frontières historiographiques au sein de la thèse »

Félix Landry (CERMA, EHESS), « Construction de l’État, formation de la nation et violence légitime en Argentine et aux États-Unis (années 1860) : une expérience américaine ? »

11h10-11h40  Café

11h40-13:00 Quelle place des femmes dans l’espace public ? 

Discutant : Capucine Boidin (IHEAL, CREDAL, MASCIPO)

Virginie Adane (CENA, EHESS), « Penser le genre en Nouvelle Néerlande au XVIIe siècle : enjeux historiographiques »

Maria Elvira Alvarez (CRALMI, Paris 1), « Une voyageuse d'avant-garde dans les Amériques : Emilia Serrano, Baronesa de Wilson et son livre "América y sus Mujeres" (1890).»

13h-14h30 Déjeuner

14h30-16h10  Constructions identitaires et autochtonie dans les Andes

Discutant : Thomas Grillot (CENA, CNRS)

Mirko Solari Pita (CERMA, EHESS), « Les chemins de l’ethnicité : Étude comparative des identités des descendants des mitmaqkuna Cañaris dans la région andine »

Nathalie Santiesteban (CERMA, EHESS), « Les identités dans le Carnaval du sud des Andes »

Juan Heredia (ESNA, Université Paris 10), « De la notion d'autonomie et l’idée de profondeur historique dans les manuels scolaires péruviens. Une comparaison avec les États-Unis »

16h10-16h30  Café

16h30-17h50 Histoire Atlantique (époque moderne)

Discutante : Cécile Vidal (CENA, EHESS)

  • Géraldine Méret (CRBC, EHESS/Université de Genève), « L'Amérique française : Linguistique coloniale et missions en Amérique française »
  • Giovanni Venegoni (Université de Bologne/Paris-Sorbonne), « Contrebande américaine et inter-impériale : un symptôme de trans-nationalité ? »

17h50-18h15  Discussion finale

18h15-20h00 Pot de rentrée des doctorants du MASCIPO

Lieux

  • 8e étage, Salon des Amériques (Métro Chevaleret) - 175 rue du Chevaleret
    Paris, France (75013)

Dates

  • mardi 30 octobre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Amériques, histoire transnationale, histoire hémisphérique, anthropologie

Contacts

  • Elsa Devienne
    courriel : elsadevienne [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Elsa Devienne
    courriel : elsadevienne [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Amérique au singulier, Amériques au pluriel : à quoi nous sert la perspective hémisphérique ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 07 novembre 2012, http://calenda.org/226068