AccueilCulture et développement durable

Culture et développement durable

Culture and sustainable development

*  *  *

Publié le vendredi 09 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Les ministères français et québécois de la Culture organisent un colloque « Culture et développement durable » les 22 et 23 novembre, à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. L'objectif de celui-ci est de partager des réflexions et d'identifier des pistes pour favoriser une meilleure intégration de la culture dans les démarches de développement durable.

Annonce

JEUDI, 22 NOVEMBRE 2012

Animatrice de la journée : Helena MORNA, journaliste, France

matin

Culture et développement durable : visions et réflexions globales

Trois personnalités internationales présentent leur conception du développement durable et de l'intégration de la culture. Ces interventions apportent une hauteur au débat, avec un recul historique important, une perspective humaniste, philosophique et holistique.

  • Edgar MORIN, philosophe et sociologue, président de l'Institut des Sciences de la Communication au Centre national de la recherche scientifique, France
  • Simon BRAULT, directeur de l’École nationale de théâtre et fondateur de Culture Montréal, Québec
  • Amareswar GALLA, professeur, directeur, International Institute for the Inclusive Museum, Danemark

Deux artistes évoquent leur perception de la problématique et la restituent à leur manière dans une approche créative et sensible.

  • Michel AUBRY, artiste plasticien, France
  • Yannick JAULIN, conteur, directeur artistique du « Nombril du Monde », France

après-midi

Présentation de démarches d’intégration de la culture au développement durable et d'actions exemplaires

  • Rachel LAPERRIÈRE, sous-ministre, ministère de la Culture et des Communications, Québec (sous réserve)
  • Dominique DRON, déléguée interministérielle au développement durable, ministère de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, France
  • Christopher MILES, haut fonctionnaire au développement durable, directeur, secrétaire général adjoint, ministère de la Culture et de la Communication, France

Table ronde : Vers une plus grande reconnaissance de la culture dans le développement durable

À partir de la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle de 2001, et de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, les liens entre la culture et le développement durable sont apparus de plus en plus évidents. Comment les organismes internationaux intègrent-ils cette thématique dans leurs démarches? Quelles actions concrètes et exemplaires pourraient-ils mettre en œuvre pour une plus grande reconnaissance de la culture dans le développement durable ?

  • Nada AL HASSAN, spécialiste du programme Culture, UNESCO
  • Marie-ÈVE BONNEAU, Direction de la culture et du patrimoine, Ville de Montréal, Québec, co-présidente de la commission culture de l’organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU)
  • Catherine CULLEN, adjointe au maire de Lille déléguée à la Culture, France, présidente de la commission culture de l’organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU)
  • Toussaint TIENDREBEOGO, spécialiste de programmes, chargé des politiques et industries culturelles, responsable de projet de coopération Développement des politiques et industries culturelles, Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
  • Marie-Hélène VAREILLE, responsable politique, direction générale de l’environnement, Commission européenne

VENDREDI, 23 NOVEMBRE 2012

Animatrice de la journée : Marie-Andrée LAMONTAGNE, écrivain, éditrice et journaliste, Québec

matin

Dialogue : Le lien entre culture et développement durable en droit international : état des lieux et perspectives

Cette session se propose d’examiner la reconnaissance progressive du lien entre la culture et le développement durable dans les instruments juridiques internationaux. Quelles implications une telle reconnaissance internationale engendre-t-elle pour les États, non seulement en ce qui a trait à leurs politiques nationales, mais également pour leurs stratégies de promotion de la culture dans les forums internationaux ? Quels sont les impacts de cette reconnaissance sur les règles internationales de libéralisation des échanges, ainsi que sur les règles internationales relatives à la protection de l’environnement ?

  • Animatrice: Véronique GUÈVREMONT, professeure de droit international, Université Laval, Québec
  • Virginie BARRAL, lectrice spécialisée en développement durable et en droit international, Université de Hertfordshire, Royaume-Uni
  • Hélène RUIZ FABRI, professeur de droit public, directrice de l’École de droit de la Sorbonne, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, France

Table ronde : Culture, société et développement durable

L’idée de développement durable appelle une réforme des modes de vie, de notre rapport à l’Autre et au monde, autant qu’une réforme de la pensée. Comment la culture prend-elle place dans ce débat ? En quoi peut-elle s’inspirer d’une philosophie du développement durable ? En quoi peut-elle contribuer à une vision durable du développement et à une conception émancipatrice de l’être humain ? La culture possède cette faculté essentielle de lier symboliquement les individus dans la société. Il convient également de s’interroger sur les changements profonds et durables des modes de vie et des relations sociales. Comment ces changements affectent-ils le vivre-ensemble et la définition de la relation et du partage symboliques ? Quel rôle jouent les outils numériques à cet égard et quels impacts ont-ils sur la culture ?

  • Animateur : Jean-Pierre SAEZ, directeur, Observatoire des politiques culturelles, France
  • Manon BARBEAU, cinéaste et fondatrice de Wapikoni mobile, Québec
  • Divina FRAU-MEIGS, sociologue des médias, professeur, Université Sorbonne Nouvelle, France
  • Josep RAMONEDA, président de l'institut de recherche et d'innovation du Centre Pompidou, philosophe, journaliste, Espagne
  • Yannick RUMPALA, maître de conférences en sciences politiques, Université de Nice, France

après-midi

Table ronde : Culture, économie et développement durable

Pour les économistes, la notion de durabilité exprime l’idée de garantir que les générations suivantes puissent atteindre un niveau de bien être au moins aussi bon que celui de la génération présente. Comment positionner les œuvres culturelles dans cette analyse ? Dans un contexte de culture et de tourisme de masse, cette approche appelle-t-elle à une logique de durabilité pour une gestion renouvelée des ressources patrimoniales et culturelles ? Ne convient-il pas également de compléter l’analyse avec les notions de capital culturel et de capabilités, pour appréhender la culture comme un élément essentiel des capacités de participation, de savoir, de production, de solidarité et d’évolution socioéconomique ?

  • Animatrice : Aude PORCEDDA, conseillère au Secrétariat général, Musée de la civilisation, Québec
  • Marc BAUDRY, professeur, chercheur en économie de l’environnement et des ressources naturelles, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, France
  • Robin RENUCCI, acteur et réalisateur français, directeur des Tréteaux de France, France
  • David THROSBY, professeur, économiste de la culture, Macquarie University, Australie
  • Pascale THUMERELLE, directrice du Développement durable, Vivendi, France
  • Laure WARIDEL, sociologue spécialisée en environnement, co-fondatrice d’Équiterre, Québec

Table ronde : Pluralité culturelle et développement urbain

L’urbanisation de notre monde génère depuis plusieurs années un enjeu majeur de préservation, de mise en valeur et de développement des territoires, qui sont soumis à des transformations massives et uniformes. Ces expansions urbaines sont bien évidemment le fruit de migrations considérables. Comment induire ou accompagner cette diversité culturelle dans un renouveau urbain ? Quelle est l’importance des équipements socioculturels et de l’aménagement culturel du territoire comme facteurs de sociabilité des villes ? Quel rôle joue le patrimoine dans l’évolution des identités urbaines ? Comment sa protection même intègre-t-elle le facteur environnemental ? Le comportement écoresponsable ne relève-t-il pas d’une « culture de l’énergie » qui reste à questionner ? Face au phénomène d’écolassitude, la culture ne peut-elle pas être le levier d’un renouveau environnemental en territoire urbain ? Ne devons-nous pas miser sur le réenchantement, le réengagement de l’imaginaire et du sensible pour promouvoir le développement viable des villes ?

  • Animateur : Philippe POULLAOUEC-GONIDEC, professeur, titulaire, Chaire en paysage et environnement et Chaire UNESCO en paysage et environnement, Université de Montréal, Québec
  • Mélissa MONGIAT, designer, Québec
  • Olivier MONGIN, directeur de la revue Esprit, France
  • Jana REVEDIN, architecte, conceptrice du Prix international d'architecture durable, professeure, Blekinge Institute of Technology, Suède
  • Dominique ROUILLARD, architecte, professeure, directrice du Laboratoire de recherche Infrastructures, architecture et territoires, École supérieure nationale d'architecture Paris-Malaquais, France

Dialogue de clôture

Regards croisés France / Québec

Lieux

  • Centre des congrès de la Cité des sciences et de l'industrie
    Paris, France (75019)

Dates

  • jeudi 22 novembre 2012
  • vendredi 23 novembre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • culture, développement durable, diversité culturelle, urbanisme

URLS de référence

Source de l'information

  • Laurence Korenian
    courriel : laurence [dot] korenian [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Culture et développement durable », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 09 novembre 2012, http://calenda.org/226338