AccueilLa seconde guerre mondiale : violences et résistances, oubli et résurgence des lieux de mémoire en France et en Europe

La seconde guerre mondiale : violences et résistances, oubli et résurgence des lieux de mémoire en France et en Europe

WWII: violence and resistance, forgetting and the resurgence of memorial sites in France

*  *  *

Publié le vendredi 09 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

À l’échelle régionale, on a constaté, ces dernières années, un regain d’intérêt pour cette période de l’histoire. De plus, nous arrivons à un moment crucial où les derniers témoins adultes de cette période disparaissent. Il ne reste plus aujourd’hui que la génération des enfants qui ont connu la guerre. Les fils de la mémoire sont-ils menacés ? C’est la question qu’on peut se poser. Bien moins visibles que les monuments aux morts de la première guerre mondiale, les innombrables stèles dédiées aux morts de la Résistance semblent de moins en moins vues par la population et s’enfoncer dans l’oubli. Revenir sur la seconde guerre mondiale, ce n’est pas faire machine arrière, mais, en partant des exemples du passé, retrouver de nouveaux chemins de résistance non violente, contre toutes les formes d’oppression présentes et à venir. Ce colloque est tourné vers une connaissance renouvelée d’un passé douloureux et résolument tendu vers la recherche de nouveaux chemins de paix.

Annonce

Vendredi 16 novembre

Accueil à partir de 13h

Introduction : 13h30-14h

  • 14h-14h30 : Serge Wolikow, professeur d’histoire contemporaine et directeur de la MSH (Maison des Sciences de l’Homme), à l’Université de  Bourgogne : « Où en est l’histoire de la mémoire de l’Occupation et de la Résistance ?»
  • 14h30-15h : Martin de la Soudière, ethnologue au Centre Edgar Morin, Ecole des Hautes études en Sciences sociales (Le mémorial du Mont Mouchet, en Auvergne) : « Le Mont Mouchet, Vercors Auvergnat ».
  • 15h-15h30 : Cécile Dupré, Conservateur du patrimoine à la Direction des Affaires Culturelles du Conseil Général de Haute-Savoie (Le plateau des Glières et le site national de Morette) : « Du plateau des Glières à la construction d’une politique mémorielle en Haute-Savoie ».

Pause : 15h30-16h

  • 16h-16h30 : Pierre-Jérôme Biscarat, Directeur du service pédagogique de la Maison des enfants d’Izieu dans l’Ain, « Les camps d’internement en France durant la période de l’Occupation : un angle mort dans la mémoire française ».
  • 16h30-17h : Richard Jeziersky, directeur du Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane, avec Pascal Plas, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Limoges : « Oradour : construction et évolution d’un lieu de mémoire ».

Débats : 17h-17h45

Samedi 17 novembre

 Accueil à partir de 8h

  •  9h00-9h30 : Morgan Poggioli, docteur en histoire contemporaine, ingénieur de recherche à l’Ecole doctorale (Université de Bourgogne) : «La CGT et la répression antisyndicale, de la fin de 3ème République aux débats de Vichy : entre légalisme et apprentissage de la clandestinité (août 1939-décembre 1940) ».
  • 9h30-10h00 : Emmanuel Chevet, docteur en histoire contemporaine, chargé de mission à l’ONAC (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre), à Dijon : « Gendarmerie et maquis sous l’Occupation ».
  • 10h00-10h30 : Aurore Callewaert, doctorante à l’Université de Bourgogne à Dijon, attachée de conservation au musée de la Résistance en Morvan : « Résistance en Morvan et Chemins de mémoire : projet de valorisation touristique et culturelle de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance en Morvan ».

Pause : 10h30-10h45

  • 10h45-11h15 : Sébastien Joly, professeur certifié, auteur d’un film documentaire sur la Ligne de démarcation dans le département de Saône-et-Loire : « La mémoire de la Ligne de démarcation : de l’amnésie au réveil ».
  • 11h15-11h45 : Gilles Vergnon, maître de conférences (Institut d’études politiques de Lyon) et Philippe Hanus, chercheur au CPIE (Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement) à la Maison du Parc Régional de Lans-en-Vercors (Le Mémorial de la Résistance à Vassieux-en-Vercors) : « Histoire et mémoire des maquis du Vercors : nouveaux enjeux, nouveaux récits ».
  • 11h45-12h15 : Guillaume Pellenard, chargé de mission au Mémorial d’Alsace-Moselle, à Schirmeck : « Le camp de Shirmek-la-Broque ».

Débat : 12h15-12h45

Repas au restaurant de la Tour d’Auvergne (13h-14h30)

  • 14h30-15h : Guy Privopissko, Conservateur du patrimoine, professeur détaché au Musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne : « Inventaire des fonds touchant à la mémoire de l’Occupation et de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, dans le département de Saône-et-Loire ».
  • 15h-15h30 : Lore Kleiber, politologue, membre du service pédagogique de la Maison de la Conférence de Wannsee (Berlin) : « Le rôle et l’importance de la conférence de Wannsee (janvier 1942) : une réévaluation d’un événement historique ».

15h30-16h : Le mémorial-musée de Buchenwald (en attente) 

Pause : 16h à 16h30

  • 16h30-17h: Dr Jordi Guixé i Corominas, « Enjeux et débats sur la récupération du patrimoine mémoriel de la Guerre Civile (1936-1939) et de la dictature franquiste en Espagne et en Catalogne ».
  • 17h-17h30: Dr Soichiro Sendai, laboratory for Architectural History and Design theory, Université d’Hiroshima : « La ville d’Hiroshima: une histoire des monuments; aller admirer les fleurs des cerisiers et développer la ville ». 

Débat : 17h30-18h15

18h15-18h30 : Conclusion : Serge Wolikow, président scientifique du colloque

18h30 : Vin d’honneur

Dimanche 18 novembre

  • La matinée du dimanche 18 novembre, entre 9h00 et 13h00, sera consacrée à la visite de quelques sites emblématiques sur le terrain, Le mémorial de la Résistance à Beaubery, avec visite d’une exposition sur le maquis de Beaubery et le Bataillon du Charolais. 
  • En fin de matinée, visite du Centre d’Interprétation de la ligne de démarcation à Génelard, (71) et  projection du film documentaire "La ligne de démarcation en Saône-et-Loire", réalisé par Jean-Michel Dury et Sébastien Joly, 2010, 26 minutes.

Lieux

  • Salle Bel-Air (à proximité du champ de foire) - Le Bourg
    Saint-Christophe-en-Brionnais, France (71800)

Dates

  • vendredi 16 novembre 2012
  • samedi 17 novembre 2012
  • dimanche 18 novembre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • seconde guerre mondiale, résistance, lieux de mémoire

Contacts

  • Pierre Durix
    courriel : cep [dot] charolais [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Pierre Durix
    courriel : cep [dot] charolais [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La seconde guerre mondiale : violences et résistances, oubli et résurgence des lieux de mémoire en France et en Europe », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 09 novembre 2012, http://calenda.org/226405