AccueilMal faire, dire vrai. Fonction de l'aveu en justice, livre inédit de Michel Foucault

*  *  *

Publié le vendredi 09 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris vous invite à découvrir un inédit de Michel Foucault, Mal faire, dire vrai. Fonction de l'aveu en justice. Dans une série de leçons données à Louvain (Belgique) et qui n'avaient jamais été publiées, Michel Foucault réexamine les racines de la justice pénale. Edité avec érudition et verve, le volume présenté constitue une pièce majeure de l'oeuvre posthume du philosophe. Les pistes de réflexion extrêmement fécondes et originales qui imprègnent le livre trouvent un écho saisissant dans moulte questions cruciales qui agitent la société contemporaine. Rencontre animée par Colin gordon avec Fabienne Brion, Bernard E.Harcourt, Daniel Defert, François Ewald et Michel Sennelart. Cette soirée exceptionnelle est l'occasion de découvrir, en compagnie de leur responsable, Bérengère Deprez, Les Presses universitaires de Louvain qui proposent plus de 550 titres dans toutes les disciplines. Elles sont distribuées en France par la Librairie Wallonie-Bruxelles. Réservation : 01 53 01 96 96 ou lettres@cwb.fr

Annonce

Mal faire, dire vrai. Fonction de l’aveu en justice, un inédit de Michel Foucault

Présentation

Le cours, publié sous le double label des Presses universitaires de Louvain (PUL) et de University of Chicago Press, est édité par les Prs Fabienne Brion (Université catholique de Louvain) et Bernard E. Harcourt (Université de Chicago).

Le livre est la trace d’un engagement militant : le fruit de l’alliance nouée avec des juristes et des criminologues radicaux, à l’occasion d’un projet de révision du code pénal en vigueur en Belgique. Il replace l’analyse du développement de l’aveu pénal dans l’histoire plus générale des technologies du sujet et examine diverses techniques par lesquelles l’individu est amené, soit par lui-même, soit avec l’aide ou sous la direction d’un autre, à se transformer et à modifier son rapport à soi. D’entrée de jeu, Michel Foucault annonce que le problème qui l’occupe a deux aspects. Politique: «savoir comment l’individu se trouve lié, et accepte de se lier au pouvoir qui s’exerce sur lui». Philosophique: «savoir comment les sujets sont effectivement liés dans et par les formes de véridiction où ils s’engagent».

Le texte se compose d’une conférence inaugurale et de six leçons. Elles peuvent se lire comme une suite donnée à Surveiller et punir ou comme une première esquisse de l’analyse de la parrêsia et des formes alêthurgiques développée dans Le courage de la vérité. Les deux premières leçons portent sur le prédroit grec ; l’une pose le problème du combat, du vrai et du juste, l’autre celui du savoir du tyran. Les deux leçons suivantes se rapportent au domaine médiéval et chrétien que Foucault associe au
« problème : aveu, confession, enquête », et les deux dernières, au domaine moderne et contemporain, lié aux « problèmes de l’aveu, de l’examen et de l’expertise ». La perspective est celle d’une « ethnologie politique et institutionnelle du dire vrai, de la parole vraie » : il s’agit, non d’examiner les conditions qu’une assertion doit remplir pour être acceptée comme vraie ou fausse, mais d’analyser les rapports entre jeux de vérité et jeux de pouvoir, la vérité étant vue comme une arme et le discours comme un ensemble de faits polémiques et stratégiques.

Les participants à la rencontre du 6 novembre

  • Colin Gordon est traducteur, rédacteur et commentateur de l'oeuvre de Michel Foucault depuis les années 1970
  • Fabienne Brion, professeur à la Faculté de droit et de criminologie de l’UCL, est coéditrice, avec Bernard E. Harcourt, professeur de droit et de théorie politique et président du Département de sciences politiques à l’Université de Chicago de Mal faire, dire vrai
  • Daniel Defert, agrégé de philosophie, fut le compagnon de Michel Foucault pendant près de vingt ans, jusqu'au décès du philosophe. Il a publié en 1994, avec François Ewald, docteur ès lettre, assistant de Michel Foucault, le recueil des Dits et Écrits de Michel Foucault.
  • Michel Senellart, professeur de philosophie politique à l’École normale supérieure de Lyon a édité les cours de Michel Foucault au Collège de France (Gallimard-Le Seuil, « Hautes Études ») : Sécurité, territoire, population (1978), Naissance de la biopolitique (1979), 2004 et Du gouvernement des vivants (1980), 2012.

Catégories

Lieux

  • Centre Wallonie-Bruxelles - Salle de spectacle - 127-129 rue Saint-Martin
    Paris, France (75004)

Dates

  • mardi 06 novembre 2012

Mots-clés

  • foucault, pénal, criminologie

Contacts

  • Valentine Robert
    courriel : v [dot] robert [at] cwb [dot] fr

Source de l'information

  • Valentine Robert
    courriel : v [dot] robert [at] cwb [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mal faire, dire vrai. Fonction de l'aveu en justice, livre inédit de Michel Foucault », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 09 novembre 2012, http://calenda.org/226750