AccueilL'aménagement du territoire par les services publics, quels enjeux pour les villes petites et moyennes ?

*  *  *

Publié le lundi 12 novembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

L'objectif de ce séminaire est d’interroger le statut et la place des services publics dans l’aménagement du territoire aussi bien dans les territoires urbains que ruraux. Il s’agit non seulement de faire le constat de la situation présente mais aussi d’évoquer les enjeux pour l’avenir. Sachant que ces questions ne sont nullement une exclusivité française, il paraît souhaitable d’élargir la réflexion à différents pays.

Annonce

 Argumentaire

Les services publics comportent en France une série de particularités compte tenu de l’histoire nationale. L’idée d’un service, accessible socialement et géographiquement à tous, est un point fort régulièrement rappelé dans les politiques d’aménagement du territoire depuis l’après-guerre. Déjà, la Révolution française organisant un système de répartition régulier du territoire avait posé les fondements d’un tissu dont le but était bien de créer des mailles égales, dotées des mêmes services publics. Le développement des réseaux de transports au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle viendra rapidement bouleverser ce fragile agencement.

Aujourd’hui dans un contexte d’ouverture maximale des échanges, d’européanisation, de contraction des territoires par le développement de modes de déplacements rapides et de politiques publiques tournées vers la compétitivité, qu’en est-il des services publics ? Aménagent-ils ou déménagent-ils des territoires ?

Avec la crise économique et financière, où la recherche permanente d’une meilleure efficacité à moindre coût conduit les Etats à réformer leur gestion du service public, que deviennent les principes de cohésion sociale et territoriale ? Quelles sont les priorités et les défis des acteurs des territoires ? Comment sont abordées la question des inégalités spatiales et de celle l’attractivité des territoires ? Quelle est la place de l’usager des services publics dans ce nouveau paysage de l’action publique ? Comment les évolutions de l’offre de service public (aménagement des horaires, délocalisation, regroupement en « maison », développement des TIC, etc.) s’adaptent-elles aux territoires ? Voit-on émerger de nouvelles formes de gouvernance territoriale ? Quelles incidences ces transformations de l’offre de services ont-elles sur les populations qui résident dans les territoires concernés ? Peut-on observer des différences nationales ?

L'objectif de ce séminaire est d’interroger le statut et la place des services publics dans l’aménagement du territoire aussi bien dans les territoires urbains que ruraux. Il s’agit non seulement de faire le constat de la situation présente mais aussi d’évoquer les enjeux pour l’avenir. Sachant que ces questions ne sont nullement une exclusivité française, il paraît souhaitable d’élargir la réflexion à différents pays.

Les communications devront tenter de répondre aux questions suivantes que l’on peut regrouper en quatre grands thèmes :

  • THEME 1 : PERSPECTIVE EUROPEENNE DE L’AMENAGEMENT DES TERRITOIRES PAR LES SERVICES PUBLICS

La dimension européenne en matière de services publics est souvent évoquée soit par le biais des directives adoptées par les institutions européennes soit à travers les exemples étrangers. Dans les deux cas, la notion française est confrontée aux autres histoires et traditions à l’échelle de l’UE. Alors quelles sont les approches et les modèles promus dans le cadre du processus d’européanisation? Comment les rapports des services publics aux territoires sont-ils abordés dans les  différents pays de l’Union européenne ?

  • THEME 2 : TRANSFORMATION DES SERVICES PUBLICS DANS LES TERRITOIRES

La présence des services publics sur les territoires a fortement évolué en raison de nombreux facteurs et en particulier les transformations radicales des modes de gestion de ces services. Quelles évolutions peut-on observer pour l’offre territoriale de services publics ?  Quels aménagements et déménagements ? Quelles en sont les conséquences en termes d’attractivité territoriale, de développement local et d’inégalité spatiale ?

  • THEME 3 : ACTEURS LOCAUX ET DYNAMIQUES TERRITORIALES DES SERVICES PUBLICS

La décentralisation a multiplié la contractualisation des politiques publiques à différentes échelles ouvrant des expérimentations nouvelles pour des services aux citoyens. Cependant à ce volet créatif s’est souvent ajouté un volet lié au retrait de l’Etat demandant aux collectivités locales de suppléer son absence pour cause de contraintes budgétaires. Comment se nouent aujourd’hui les jeux d’acteurs autour des services publics dans les territoires et en particulier les villes petites et moyennes ?  Quels partenariats, quels financements, quelles mutualisations ? Quelle coordination des acteurs locaux et quelle organisation territoriale ?

  •  THEME 4 : USAGERS DES SERVICES PUBLICS TERRITORIALISES

La finalité du service public est bien de répondre aux besoins de chaque habitant et de chaque collectivité. Or, la transformation des modes de gestion de ces services a changé la présence territoriale mais aussi le rapport à l’usager. Quelles sont les adaptations des services aux publics et des publics aux services ? Quelles sont les spécialisations des services aux usagers ? Quelles sont les incidences de ces transformations sur l’accessibilité, la proximité et les relations de services? Quelles sont les perceptions et attentes des usagers vis-à-vis des évolutions en cours ? 

Conditions de soumission

Les propositions de communications (résumé de 4000 à 5000 signes + formulaire) devront parvenir au Centre universitaire d’Albi

pour le 31 janvier 2013 au plus tard.

Les contributions doivent répondre aux critères habituels de qualité d’un séminaire scientifique, préciser le thème choisi et comporter entre 4000 et 5000 signes.

Les personnes désirant présenter une communication au séminaire devront retourner, pour le 31 janvier 2013, le formulaire ci-après, ainsi qu’un résumé dactylographié de 4000 à 5000 signes.

Les propositions seront adressées par courrier à :

Thibault COURCELLE, secrétariat scientifique du séminaire
Université Jean-François Champollion d’Albi
Place de Verdun
81012 Albi

ou par courriel à : thibault.courcelle@univ-jfc.fr (au format Pdf, Doc ou Odt)

Le comité scientifique du séminaire, après avoir pris connaissance de toutes les propositions reçues à la date du 31 janvier 2013, fera connaître aux proposants leur réponse pour le 15 février 2013 au plus tard.

Le texte des communications devra être remis le 15 avril 2013 au plus tard.

Dates importantes à retenir :

31 janvier 2013

15 février 2013

15 avril 2013

14 et 15 mai 2013

Date limite de réception des propositions

Réponse aux proposants

Dépôt des textes définitifs

Tenue du séminaire à Albi

 Comité scientifique

Présidents

  • Ygal FIJALKOW, Maître de conférences en sociologie, CUFR Jean-François Champollion, Albi
  • François TAULELLE, Professeur en géographie/aménagement et urbanisme, CUFR Jean-François Champollion, Albi
  • Laurence BARTHE, Maître de conférences, Université de Toulouse II-Le Mirail
  • Pierre BAUBY, Enseignant-chercheur, Sciences Po Paris et Université Paris VIII
  • Laurent CAILLY, Maître de conférences, Université de Tours
  • Yves JEAN, Professeur, Université de Poitiers
  • Claude LACOUR, Professeur, Université de Bordeaux
  • Yasmine SIBLOT, Professeure à l'Université de Paris VIII
  • Philippe SUBRA, Professeur, Université de Paris VIII
  • Magali TALLANDIER, Maître de conférences, Université de Grenoble
  • Jean-Marc WELLER, Chargé de recherche, CNRS, ENPC Marne-la-Vallée

 Comité d’organisation

  • Marie ANTOINE, Communication, CUFR JFC, Albi
  • Frédérique BLOT, Maître de conférences, CUFR JFC, Albi
  • Jean-Pierre CABROL, Conseil scientifique, administration et valorisation de la recherche, CUFR JFC, Albi
  • Karen CHEVALIER, Conseil scientifique, administration et valorisation de la recherche, CUFR JFC, Albi
  • Thibault COURCELLE, Post-doctorant, CUFR JFC, Albi
  • Cécile JEBEILI, Maître de conférences, Université de Toulouse II-Le Mirail
  • Benoît LACROUX, Communication, CUFR JFC, Albi
  • Stéphanie LIMA, Maître de conférences, CUFR JFC, Albi
  • Mathieu VIDAL, Maître de conférences, CUFR JFC, Albi
  • Christophe JALAUDIN, Maître de conférences, CUFR JFC, Albi

Laboratoires associés au projet

  • LISST CNRS (UMR 5193), CIEU. Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires, Centre Interdisciplinaire d’Etudes Urbaines, Université de Toulouse.
  • CERTOP CNRS (UMR 5044), Centre d’Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir, Université de Toulouse.
  • Dynamiques Rurales (UMR MA 104), Université de Toulouse.

Lieux

  • Centre universitaire Jean-François Champollion, Place de Verdun
    Albi, France (81)

Dates

  • jeudi 31 janvier 2013

Mots-clés

  • services publics, aménagement du territoire, villes petites et moyennes

Contacts

  • Thibault Courcelle
    courriel : thibault [dot] courcelle [at] univ-jfc [dot] fr

Source de l'information

  • Thibault Courcelle
    courriel : thibault [dot] courcelle [at] univ-jfc [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'aménagement du territoire par les services publics, quels enjeux pour les villes petites et moyennes ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 12 novembre 2012, http://calenda.org/226778