AccueilGuerres et armées napoléoniennes

Guerres et armées napoléoniennes

Wars and Napoleonic armies

Bilan d’un renouveau historiographique

An assessment of historigraphical renewal

*  *  *

Publié le jeudi 15 novembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Ce colloque sera l’occasion de présenter les domaines de l’étude des guerres et des armées napoléoniennes qui ont le plus bénéficié de ce renouveau, et de les mettre en perspective dans l’évolution générale de l’historiographie sur l’Empire. Il donnera la parole aux chercheurs confirmés comme aux jeunes docteurs issus de nombreuses universités et centres de recherches français qui, notamment à partir des sources conservées par le Service historique de la Défense, questionnent l’histoire de la Grande Armée.

Annonce

Le bicentenaire de la campagne de Russie a entraîné une floraison d’ouvrages de qualité et plusieurs manifestations scientifiques qui modifient sensiblement le regard porté sur cet épisode des campagnes napoléoniennes et de l’histoire de l’Europe. Mais il ne s’agit là que de l’un des aspects du renouveau qu’a connu l’historiographie française depuis plusieurs années. Nombreux sont les historiens qui ont défriché de nouveaux champs de recherche, enrichis par la prise en compte des phénomènes transnationaux et par le dialogue avec les travaux menés à l’étranger. Les ambitions de l’histoire totale du fait militaire, de l’histoire culturelle et de la mémoire des conflits, ou encore celles de l’approche anthropologique ou de l’histoire du renseignement, ont rejoint celles de l’histoire sociale des armées, de l’histoire institutionnelle ou de la nouvelle histoire-bataille. Une meilleure appréciation du rôle de l’armée et du fait militaire a ainsi permis une compréhension approfondie de l’Empire dans son ensemble et des rapports entre guerre, politique et société.

Avec le concours de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire et de la Fondation Napoléon, et avec le soutien de l’École de guerre

Programme

Vendredi 30 novembre

École militaire, amphithéâtre Foch
Inscription obligatoire au 01 41 93 21 18 ou par courrier postal (voir bulletin au verso du programme au format pdf) ou actionculturelle-dpv@shd.defense.gouv.fr

9 h 00 Accueil et introduction

  • Général de brigade Olivier Paulus, chef du Service historique de la Défense
  • Hervé Drévillon, directeur du domaine Histoire de la Défense et de l’armement à l’IRSEM

Session 1 La Grande Armée en campagne

Présidence : Jean-Paul Bertaud, professeur émérite des universités, Paris IPanthéon-Sorbonne

  • 9 h 30 La collecte du renseignement opérationnel
    Michel Roucaud, doctorant en histoire, responsable de fonds au Service historique de la Défense
  • 9 h 50 L’emploi des forces dans une guerre asymétrique : la gendarmerie en Espagne
    Capitaine Gildas Lepetit, docteur en histoire, officier-concepteur à la Délégation au patrimoine culturel de la gendarmerie
  • 10 h 10 Sièges et fortifications dans la guerre napoléonienne
    Martin Barros, chargé d‘études documentaire principal, division Bibliothèque du Service historique de la Défense

10 h 30 Débat
10 h 50 Pause

Session 2 L’art opératif napoléonien

Présidence : Jacques-Olivier Boudon, professeur à l’université Paris-Sorbonne, président de l’Institut Napoléon

  • 11 h 10 La genèse du système de guerre napoléonien
    Gilles Candela, professeur agrégé, docteur en histoire (université Aix-Marseille)
  • 11 h 30 Austerlitz en sa campagne
    Patrick Bouhet, attaché principal d’administration au ministère de la Défense, chef du bureau pédagogique et de l’information de la DMPA
  • 11 h 50 De la guerre napoléonienne au système napoléonien
    Hervé Drévillon, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, IRSEM

12 h 10 Débat
12 h 30 Déjeuner

École militaire, amphithéâtre des Vallières
Inscription obligatoire au 01 41 93 21 18 ou par courrier postal (voir bulletin au verso du programme au format pdf) ou actionculturelle-dpv@shd.defense.gouv.fr

Session 3 Les hommes de la Grande Armée

Présidence : colonel Jean-Marc Marill, chef de la division études et enseignement au Service historique de la Défense

  • 14 h 20 La conscription, outil de la politique napoléonienne
    Annie Crépin, maître de conférences honoraire en histoire contemporaine
  • 14 h 40 Les grognards face à la captivité
    David Rouanet, docteur en histoire, professeur d’histoire-géographie
  • 15 h 00 Les royalistes dans l’armée à travers l’étude des gendarmes d’ordonnance
    François Houdecek, responsable de l‘édition de la Correspondance Napoléon, Fondation Napoléon

15 h 20 Débat
15 h 40 Pause

Session 4 La Grande Armée au service du Grand Empire

Présidence : Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon

  • 16 h 00 L’administration de la Guerre et son emprise
    Vincent Haegelé, archiviste-paléographe, directeur de la bibliothèque de la ville de Compiègne
  • 16 h 20 Les régiments perdus de l’Empire : la Grande Armée et la défense des colonies
    Boris Lesueur, docteur en histoire, laboratoire A.I.H.P. Géode (université des Antilles et de la Guyane)
  • 16 h 40 Le rapport à l’espace des soldats et des officiers de l’armée impériale : expérience quotidienne, pratiques savantes et évocation des territoires conquis
    Jacques Hantraye, professeur agrégé, docteur en histoire (université Paris I Panthéon-Sorbonne)

17 h 00 Débat

Samedi 1er décembre

Château de Vincennes, pavillon de la Reine
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Session 5 La Grande Armée dans la société du Premier Empire

Présidence : François Gasnault, chef du Centre historique des archives (Service historique de la Défense)

  • 9 h 30 Les regards des civils sur les militaires à l’époque impériale
    Jean-Paul Bertaud, professeur d’histoire émérite (université Paris I Panthéon-Sorbonne)
  • 9 h 50 Au service du maintien de l’ordre, l’armée et la surveillance politique dans les départements : le cas de la Gironde (1800-1814)
    Camille Rougier, professeur certifié, doctorant en histoire aux universités Paris-Sorbonne et Bordeaux 3

10 h 10 Débat
10 h 30 Pause

Session 6 La mémoire des campagnes de la Grande Armée

Présidence : Hervé Drévillon, professeur à l’université Paris I-Sorbonne, IRSEM

  • 10 h 50 Le souvenir de Waterloo
    Jean-Marc Largeaud, maître de conférences en histoire contemporaine (université François Rabelais, Tours)
  • 11 h 10 Mémoires et mémoire de la Grande Armée
    Jacques Garnier, historien, administrateur de l’Institut Napoléon
  • 11 h 30 Les collections sur la Grande Armée aux Invalides, du premier Musée de l’Armée (1896-1905) à nos jours
    Capitaine Yves-Marie Rocher, doctorant en histoire de l’art, Service historique de la Défense
    Émilie Robbe, conservateur du patrimoine, responsable du département moderne du Musée de l’Armée

12 h 00 Débat

  • 12 h 20 Conclusion, Alan Forrest, professeur d’histoire moderne (université d’York)

12 h 45 Déjeuner

14 h 30 Visite de l’exposition Des aigles et des hommes. Sur les traces de la Grande Armée (pavillon du Roi)

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre Foch (matin) Amphithéâtre des Vallières (après-midi) - École militaire, 1 place Joffre
    Paris, France (75007)
  • Service historique de la Défense – Pavillon de la Reine - Avenue de Paris (Château de Vincennes)
    Vincennes, France (94)

Dates

  • vendredi 30 novembre 2012
  • samedi 01 décembre 2012

Mots-clés

  • guerre, Napoléon, archives, historiographie, Grande Armée

Contacts

  • Véronique De Touchet
    courriel : actionculturelle-dpv [at] shd [dot] defense [dot] gouv [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sandrine Heiser
    courriel : sandrine [dot] heiser [at] defense [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Guerres et armées napoléoniennes », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 15 novembre 2012, http://calenda.org/226822