AccueilRafles, déportations, résistance des juifs en France pendant la deuxième guerre mondiale : histoire et mémoire

Rafles, déportations, résistance des juifs en France pendant la deuxième guerre mondiale : histoire et mémoire

Raids, deportation, and Jewish resistance in France during WWII: history and memory

*  *  *

Publié le mardi 13 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Ce colloque universitaire qui réunira des historiens reconnus et des jeunes chercheurs a pour ambition de faire une mise au point scientifique sur l’histoire et la mémoire de la Shoah en France. 

Annonce

Colloque organisé par :

  • l’Institut Maïmonide,
  • le Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Sociales (CRISES) de l’Université Paul-Valéry,
  • l’École des Hautes Études du Judaïsme,
  • en collaboration avec le Comité français pour Yad Vashem, à l’occasion du 70ème anniversaire des « grandes rafles » de l’été 1942. 

Présentation

L’application de la solution finale en France prévoyait la livraison de cent mille Juifs (à raison de trois transports par semaine, à partir du 13 juillet 1942), programme qui parut trop ambitieux à Theodor Danneker, l’un des responsables nazis de sa réalisation. Ce dernier adopta un plan plus « modeste » visant la déportation de quarante mille Juifs en trois mois. Le 16 juillet 1942, René Bousquet donna son accord pour la livraison de dix mille Juifs de la zone libre et, le 2 juillet, prit l’engagement (soutenu aussitôt par Laval) d’arrêter vingt mille Juifs de la région parisienne. Tandis que Danneker continuait à acheminer à Auschwitz les Juifs internés à Drancy et dans les camps du Loiret (trois convois partis les 22, 25 et 28 juin 1942 y aboutirent), le gouvernement de Vichy prépara une vaste opération, les grandes rafles : celles du Vél’ d’Hiv’ du 16 juillet, et celles de la zone sud, prévues pour les nuits des 26 et 28 août (la rafle des Juifs de l’Hérault eut lieu le 26 août). Pourtant, dans la nuit et le brouillard de cette période génératrice d’agissements sordides, dégradants, il y eut aussi des élans généreux. Des lumières, représentées par la solidarité agissante des organisations non juives et juives (rappelons ici la tenue à Montpellier, à l’été 1942, avant les grandes rafles, d’un congrès sioniste clandestin prônant la résistance active). Des Français non juifs, catholiques, protestants, libres-penseurs, sont intervenus et ont contrecarré, parfois avec succès, l’action néfaste du Commissariat Général aux Questions Juives, cette sinistre institution du régime de l’Etat Français, si active dans la concrétisation des spoliations, des rafles et des déportations. Pendant des années, un long silence perdura sur l’ampleur de la collaboration et de l’implication des autorités vichystes dans le sort infligé aux Juifs. La reconnaissance explicite par le président de la République Jacques Chirac, de la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs, a été prononcée en 1995 lors du discours historique du Vel d’Hiv : « Il est, dans la vie d’une nation, des moments qui blessent la mémoire, et l’idée que l’on se fait de son pays ». Cette déclaration marque un tournant en France, dans la prise de conscience mémorielle du génocide juif dans son ensemble. Ce colloque universitaire qui réunira des historiens reconnus et des jeunes chercheurs a pour ambition de faire une mise au point scientifique sur l’histoire et la mémoire de la Shoah en France. 

Programme

jeudi 15 novembre 2012

Institut Maïmonide, Salle Don Profiat, 1 rue de la Barralerie

9h : Accueil des participants

9h30 : Ouverture

  • Madame Anne FRAISSE, Présidente de l’Université Paul-Valéry Montpellier III
  • Monsieur Carol IANCU, Professeur à l’Université Paul-Valéry, Directeur de l’Ecole des Hautes Etudes du Judaïsme
  • Monsieur Michaël IANCU, Directeur de l’Institut Maïmonide

10h : première séance

Sous la présidence de Frédéric ROUSSEAU, Professeur à l’Université Paul-Valéry, Directeur de CRISES

  • Thomas GERGELY, Directeur de l’Institut d’Etudes du Judaïsme, Université Libre de Bruxelles (Belgique) : « Victimes de la Shoah : martyrs ou martyrisés ? »
  • Gérard CHOLVY, Professeur émérite à Université Paul-Valéry : « Ouvrages récents sur les Juifs en France pendant la Deuxième Guerre mondiale »

11h deuxième séance

Sous la présidence de Thomas GERGELY, Directeur de l’Institut d’Etudes du Judaïsme, Université Libre de Bruxelles (Belgique):

  • Danielle DELMAIRE, Professeur émérite à l’Université Charles-de-Gaulle Lille 3 : «Rafles, déportations et sauvetage des Juifs dans la zone rattachée à Bruxelles: histoire et mémoire »
  • Aurore QUIOT-DERDEYN, Docteur en Histoire : « Prélude à la Solution finale: trois départements en zone sud dite "libre" »

12h Inauguration de l’Exposition de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC) : « Les Juifs de France dans la Shoah ». Exposition présentée par Nathalie MARSAA et Carine LEVEQUE, coordinatrices « Mémoire et Communication », Mission interdépartementale Languedoc-Roussillon.

14h30-15h30 : troisième séance

Sous la présidence de Danielle DELMAIRE, Professeur émérite à l’Université Charles-de-Gaulle Lille 3 :

  • Renée DRAY-BENSOUSSAN, Professeur émérite à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (I.U.F.M.), Marseille : « Les Juifs à Marseille pendant la Deuxième Guerre mondiale»
  • Xavier ROTHEA, « Mémorial de la déportation des Judéo-espagnols de France : le cas de la communauté judéo-espagnole de Nîmes pendant la Seconde Guerre mondiale»

15h30-16h30 : quatrième séance

Sous la présidence de Michel FOURCADE, Maître de Conférence à l’Université Paul-Valéry

  • Roland ANDREANI, Professeur émérite à Université Paul-Valéry  : « Témoignage sur les familles Commeignes-Andréani,“Justes des nations” »
  • Michaël IANCU,  Docteur en Histoire, Maître de Conférence associé à l’Université Babes-Bolyai de Cluj (Roumanie), Délégué régional du Comité Français pour Yad Vashem «“Les Justes parmi les nations”: quelques exemples du Midi de la France»

16h30-17h30 : cinquième séance

Sous la présidence de Carol IANCU, Professeur à l’Université Paul-Valéry

  • Edith MOSKOVIC, Déléguée régionale du Comité Français pour  Yad Vashem : « Témoignage d’un enfant caché »
  • Armand WIZENBERG, Lunel : « Témoignage d’un Juif montpelliérain »

18h Hors Programme. Visite guidée de l’Espace cultuel hébraïque médiéval (mikvé du XIIe siècle) et histoire des Juifs à Montpellier

vendredi 16 novembre 2012

Université Paul-Valéry Site Saint-Charles, Place Albert Ier, Salle de Colloque 2

9h30-10h30 : cinquième séance

Sous la présidence de Sous la présidence de Rainer RIEMENSCHNEIDER, Maître de recherches, Georg Eckert Institut, Braunschweig (Allemagne)

  • Christian AMALVI, Professeur à l’Université Paul-Valéry Montpellier : « L'année 1942, dans les manuels de l'enseignement secondaire français (1949-1980) »
  • Bertrand LECUREUR, Docteur en Histoire, Professeur au Lycée Porte-Océane,  Le Havre, « L'année 1942, dans les manuels de l'enseignement secondaire français (1980-2012) »

10h30-12h00 sixième séance :

Sous la présidence de Christian AMALVI, Professeur  à l’Université Paul-Valéry

  • Pierre-Yves KIRSCHLEGER, Maître de Conférences à l’Université Paul-Valéry : « De Maurras à la Médaille des Justes: histoire et mémoire du pasteur Roland de Pury »
  • Brice VINCENT, Doctorant en Histoire : « L'armée juive et l'alyah de France via l'Espagne (1942-1944): de l'enjeu politique au sauvetage »
  • Carol IANCU, Professeur à l’Université Paul-Valéry : «La Shoah en France et en Europe : histoire et mémoire »

12h Clôture « Conclusions, perspectives de recherches et projets d’avenir

Responsables du Comité scientifique et du Comité d’organisation :

  • Dr. Michaël IANCU: institut.maimonide@cegetel.net
  • Pr. Carol IANCU : carol.iancu@univ-montp3.fr

Lieux

  • Université Paul-Valéry Site Saint-Charles, Salle des Colloques n°2 - Rue du Professeur Henri Serre
    Montpellier, France (34)

Dates

  • jeudi 15 novembre 2012
  • vendredi 16 novembre 2012

Mots-clés

  • rafle, déportation, résistance des juifs, deuxième guerre mondiale, mémoire, histoire

Contacts

  • Carol Iancu
    courriel : carol [dot] iancu [at] univ-montp3 [dot] fr
  • Michaël Iancu
    courriel : institut [dot] maimonide [at] cegetel [dot] net

URLS de référence

Source de l'information

  • Marc Cholvy
    courriel : marc [dot] cholvy [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Rafles, déportations, résistance des juifs en France pendant la deuxième guerre mondiale : histoire et mémoire », Colloque, Calenda, Publié le mardi 13 novembre 2012, http://calenda.org/226984