AccueilGéographie des objets

Géographie des objets

The geography of objects

Revue Géographie et cultures

*  *  *

Publié le jeudi 15 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

La revue Géographie et cultures lance un appel pour le numéro « Géographie des objets », coordonné par Serge Weber (Université Paris-Est Marne-la-Vallée).

Annonce

Argumentaire

Les archéologues ne peuvent déduire le fonctionnement culturel, politique et sociologique des mondes disparus que par l’étude des traces et restes matériels qui ont résisté au temps : les céramiques, stèles, tablettes, armes ou parures, confrontées à leur emplacement sur les sites de fouille et à ce qu’elles disent (inscriptions ou signes) sont autant de témoins qui, une fois situés par l’abstraction logique des chercheurs dans un système de signifiants, permettent de comprendre les logiques des sociétés anciennes.

Ethnologues, anthropologues, historiens, historiens de l’art et sociologues ont eux aussi travaillé, dans l’étude de la culture matérielle, le rôle des objets dans l’organisation sociale. La valeur, le sens et le pouvoir sont alors des attributs des objets en tant que contradiction entre la dénotation (technique) et la connotation (sémiotique), entre les conditions de leur production et leurs usages intimes ou sociaux. Pour reprendre les termes de Jean Baudrillard (Le système des objets, 1968), le système des objets, « parlés » et parlant, résulte « de l’interférence continuelle de systèmes de pratiques sur un système de techniques » ; sa description « ne va pas sans une critique de l’idéologie pratique du système ». Un objet est un marqueur à la fois social, spatial et territorial. Il fait aussi office de levier d’identification individuelle, réceptacle de spatialités variées, grand témoin de la mondialisation ou de la localité. C’est un condensé d’échelles spatio-temporelles et un point de connexion entre l’ici et l’ailleurs. Les objets ont, pour suivre Arjun Appadurai (The social life of things. Commodities in a cultural perspective, 1986), autant qu’une « vie sociale », une « vie spatiale ».

Bien que la géographie enseignée ne se prive pas de faire comprendre l’articulation entre le culturel, le social et l’économique à différentes échelles spatiales par le truchement de la poupée Barbie, de la chaussure Nike, du pot de yaourt ou du ballon rond, la recherche en géographie a plutôt tendance à laisser de côté les objets matériels dans ses questionnements. Et pourtant ils sont là, comme présupposés ou impensés, dans nombre d’études de géographie sur l’industrie, le commerce, la consommation, les déchets, les matières premières, le transport, la mobilité, la migration et bien d’autres domaines encore.

Dans le sillage de J. Jacobs, C. Dwyer, P. Jackson, ou J. Horton, la géographie culturelle a commencé à réintroduire la dimension matérielle des commodities et autres things, se rapprochant de l’anthropologie du contemporain. Entre accumulation et indigence, utilité ou futilité, survie ou jouissance, originalité et conformisme, que l’objet soit ustensile, gadget, jouet, contenant, trésor, meuble, vêtement, icône ou souvenir, il parle abondamment des espaces qu’il renferme, qu’il organise ou qu’il instaure entre les sujets.

Les articles auront donc le soin, en prenant des objets pour objets de géographie, de croiser les approches culturelles avec les dimensions matérialiste, cognitive ou sensible afin de mettre en évidence les systèmes de signes qu’ils révèlent et d’interroger conjointement le rapport à la matière (nature, transformation, déchet), à la technique, aux différentes dimension de la valeur (d’usage, marchande, symbolique, totémique) et à l’espace.

Participation

Les textes, d’une longueur de 35 000 signes (illustrations comprises) sont à envoyer à Francine Barthe (francinebarthe@wanadoo.fr) et Yann Calbérac (yann.calberac@ens-lyon.org)

avant le 1er septembre 2013.

Comité scientifique

Francine Barthe (directrice de la revue), Augustin Berque, Marianne Blidon, Yann Calbérac (secrétaire de rédaction), Paul Claval, Emmanuelle Dedenon (secrétaire éditoriale), Hadrien Dubucs, Louis Dupont, Valérie Gelézeau, Cynthia Ghorra-Gobin, Sylvie Guichard-Anguis, Claire Guiu, Claire Hancock, Jean-Baptiste Maudet, Yves Raibaud, François Taglioni, Jean-Louis Tissier, Serge Weber, Djemila Zeneidi.

Dates

  • dimanche 01 septembre 2013

Mots-clés

  • Culture, objets

Contacts

  • Yann Calbérac
    courriel : yann [dot] calberac [at] ens-lyon [dot] org

Source de l'information

  • Yann Calbérac
    courriel : yann [dot] calberac [at] ens-lyon [dot] org

Pour citer cette annonce

« Géographie des objets », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 15 novembre 2012, http://calenda.org/227279