AccueilLa naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature

La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature

Naturality in movement: environment and recreational uses in nature

Le sauvage est-il une dimension forte des pratiques récréatives actuelles et à venir ?

Is the savage a strong dimension of recreational practices today and in the future?

*  *  *

Publié le mercredi 21 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Les pratiques récréatives de nature ont toujours été l’expression d’un rapport historique à soi, aux autres, à la société et aux environnements de pratique. Derrière cet appel à la grande aventure et cette demande de contact avec les éléments se construit un rapport singulier avec les espaces de pratique. Certains aiment s’immerger dans les profondeurs des forêts, d’autres déambuler dans les lieux propices à la rêverie et à la contemplation, pendant que « les plus accros à la fun pratique » ne parlent que de jeux liftés avec les vagues, les ascendances et la neige. On observe ainsi une variété d’usages, attachés à des représentations sociales qui puisent leurs références dans des constellations symboliques diverses.

Annonce

La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature. Le sauvage est-il une dimension forte des pratiques récréatives actuelles et à venir ?, 20, 21 et 22 mars 2013 Le Pradel – Ardèche

Argumentaire

Les pratiques récréatives de nature ont toujours été l’expression d’un rapport historique à soi, aux autres, à la société et aux environnements de pratique. Derrière cet appel à la grande aventure et cette demande de contact avec les éléments se construit un rapport singulier avec les espaces de pratique. Certains aiment s’immerger dans les profondeurs des forêts, d’autres déambuler dans les lieux propices à la rêverie et à la contemplation, pendant que «les plus accros à la fun pratique» ne parlent que de jeux liftés avec les vagues, les ascendances et la neige. On observe ainsi une variété d’usages, attachés à des représentations sociales qui puisent leurs références dans des constellations symboliques diverses.

La nature est-elle en train de disparaître des environnements de pratique ? Quelle place occupe-t-elle aujourd’hui et qu’attendons-nous d’elle ? La notion de naturalité a-t-elle encore un sens dans cette recherche d’une relation primitive, sauvage et biologique ? Est-elle un actant qui a des droits dans une perspective environnementale et quelle place occupe-t-elle dans la définition des politiques publiques ? Sans aucun doute, peut-on observer des mouvements qui annoncent l’envie de retrouver des liens en profondeur avec elle : le goût pour les itinérances au long cours de la part de voyageurs qui partent sur les chemins du monde ; l’attrait pour le camping sauvage et les hébergements nature (yourtes, habitats en hauteur, éco-camping) ; le succès des AMAP et des produits bio ; l’attractivité publique pour des festivals sur les carnets de voyage et l’aventure ; le mouvement des randos nus, pieds nus et des stages de bien-être ou encore la montée de ces migrations d’agrément vers la ruralité (néo-ruraux) sont peut-être le signe d’une envie de repenser la place de la nature dans nos pratiques contemporaines.

Les thématiques du colloque

Ces thématiques ont pour finalité d’étudier les activités récréatives en naturalité telles que celles-ci se pratiquent, s’organisent et se développement. Mais aussi d’étudier la place occupée par la naturalité dans les pratiques d’aujourd’hui et en émergence en référence à la question initiale : le «sauvage» est-il une dimension forte des pratiques actuelles et à venir ?

1 / Pratiques, usages et représentations

Pratiques sportives des profondeurs ; habitabilité des immersions ; cultures et usages ; itinérances et voyages ; transitions récréatives ; spiritualité ; imaginaires, représentations et valeurs ; santé, bien être et développement personnel ; dissidences, expérimentations et pratiques alternatives ; esthétisme et métissage culturel.

2 / Gestion et développement

Technologie, aménagement et ingénierie ; parcs nature et espaces dédiés ; naturbanité, périurbain et nature en ville ; sécurité et gestion des risques ; institutions et pratiques organisées en milieu sauvage.

3 / Géo-politique et droit des espaces écologiques

Gestion, concertation, participation et médiation ; éthique, conflits et controverses ; droit de la nature, actant et usages.

4 / Le marché de la naturalité

Evénement, manifestations et festival ; communication, média et publicité ; marketing et commercialisation du sauvage ; éco-pratiques et tourisme scientifique ; explorateur, aventurier et scientifique.

5 / Formation et transmission

Projet éducatif, transmission et pratiques de sensibilisation ; pédagogie du sauvage et des engagements «extrêmes» ; métiers et culture professionnelle ; innovation et créativité en milieu sauvage.

6 / Histoire, société et épistémologie de la nature sauvage

Sciences et nature, écologisation, modèles émergents ; éco-connaissance et philosophie de la nature ; patrimonialisation, culture et idéologie ; valeurs et économie de la nature ; paradigme scientifiques et naturalité.

Participation

Calendrier, les dates clés à retenir

  • Date limite d’envoi de votre proposition de communication : 15 décembre 2012

  • Evaluation des propositions par le comité scientifique : réponse le 15 janvier 2013
  • Les inscriptions seront ouvertes à partir du lundi 4 février 2013 (clôture des inscriptions le 11 mars 2013)
  • Le colloque se déroulera les mercredi 20, jeudi 21 et vendredi 22 mars 2013 sur le site du Pradel (07170 Mirabel) en Ardèche
  • Soumission du texte intégral pour publication dans la revue Nature & Recréation (http://www.nature-etrecreation.com/) avant le 18 janvier 2013
  • Soumission du texte intégral pour publication dans un ouvrage collectif (collection sportsnature.org / Ed. du Fournel) avant le 15 mai 2013
  • Sélection d’articles pour un numéro spécial de la revue scientifique Revue du Développement Territorial, courant 2013.

Cette rencontre scientifique souhaite aussi associer les professionnels à la production et à la diffusion de connaissances. Nous encourageons donc les professionnels à soumettre une proposition de communication sur leur pratique et leur conception de la naturalité telles qu’ils la fabriquent concrètement et la vivent dans le quotidien de l’action.

Modalités d’inscription à la manifestation

  • Tous les participants devront remplir une fiche d’inscription et la faire parvenir aux organisateurs au plus tard le 11 mars 2013
  • Les transports vers le site et le logement sont à la charge des participants. Une liste des hébergements disponibles à proximité du site du Pradel sera envoyée lors de l’inscription (tarifs indicatifs : nuitée en gîte 20 euros ; en chambre d’hôte 45 euros et en hôtel 60 euros)
  • Des frais d’inscription liés à l’organisation et à la restauration durant la manifestation seront demandés à tous les participants (approximativement 60 euros par jour, 180 euros pour l’ensemble du colloque, un tarif réduit étudiant et doctorant sera proposé).
  • Contact du secrétariat technique du colloque : Brice JULIEN Cermosem/sportsnature.org / Domaine Olivier de Serres – Le Pradel / 07170 MIRABEL / Tel : 04.75.36.30.54 / Courriel : naturalite.cermosem@gmail.com

Comité scientifique

  • Bernard ANDRIEU, philosophie, Nancy
  • Augustin BERQUE, mésologie, Paris
  • Igor BABOU, communication, Ile de la Réunion
  • Sébastien BAUD, ethnologie, Strasbourg
  • Gilles BENEST, biologiste écologue, Paris
  • Nathalie BLANC, géographie, Paris
  • Jean Paul BOZONNET, sociologie, Grenoble
  • Cécilia CLAEYS, sociologie, Marseille
  • Eric DACHEUX, communication, Clermont-Ferrand
  • Bernard DEBARBIEUX, géographie, Genève
  • Guillaume DECOCQ, écologie, Amiens
  • Jean Louis FABIANI, sociologie, Paris
  • Jean HARVEY, sociologie, Ottawa, Canada
  • Stephane HERITIER, géographie, Saint-Etienne
  • Bernard KALAORA, sociologie, Paris
  • David LE BRETON, sociologie, Strasbourg
  • Jean Olivier MAJASTRE, sociologie, Grenoble
  • Odile MARCEL, philosophie, Lyon
  • Charles-François MATHIS, historien, Paris
  • André MICOUD, sociologie, Saint-Etienne
  • Florence PINTON, sociologie, Paris
  • Gilles ROTILLON, économie, Paris.
  • Olivier SIROST, sociologie, Rouen
  • Olivier SOUBEYRAN, géographie, Grenoble
  • Dominik SIEGRIST, géographie, Suisse

Catégories

Lieux

  • Domaine Olivier de Serres – Le Pradel
    Mirabel, France (07)

Dates

  • samedi 15 décembre 2012

Fichiers attachés

Mots-clés

  • naturalité, environnement, sauvage, pratiques récréatives, usages, représentations

Contacts

  • Noé Rolland
    courriel : noe [dot] rolland [at] live [dot] fr

Source de l'information

  • Noé Rolland
    courriel : noe [dot] rolland [at] live [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 21 novembre 2012, http://calenda.org/228259