AccueilL'anthropologie au miroir de ses controverses

L'anthropologie au miroir de ses controverses

Anthropology through the prism of its controversies

*  *  *

Publié le jeudi 22 novembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Assuré par une douzaine d’intervenants, cet enseignement se propose d’analyser, à travers une série d’études de cas, plusieurs controverses qui ont marqué l’anthropologie dans les dernières décennies. Comme toute discipline académique, l’anthropologie n’a jamais renoncé à l’ambition d’élaborer un savoir objectif et empiriquement fondé. Cependant, à l’instar des autres sciences sociales, elle reste porteuse d’une multiplicité de théories et de méthodes. Cette diversité des paradigmes anthropologiques est perçue tantôt comme un symptôme d’immaturité d’une discipline encore trop jeune, tantôt comme un signe de sa vitalité et de sa richesse. En tout état de cause, cette diversité engendre parfois de vives controverses, au cours desquelles les anthropologues échangent des arguments portant sur la construction des faits ethnographiques, la pertinence des formules théoriques, les approches jugées légitimes, les finalités du travail anthropologique, ou encore le rôle que cette discipline est appelée à jouer aussi bien parmi les sciences sociales que sur la scène publique.

Annonce

L'anthropologie au miroir de ses controverses Séminaire de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), coordonnné par B. Derlon et W. Stoczkowski

Lundi, 15h-17h, amphithéâtre François Furet, EHESS, 105 bd Raspail, 75005 Paris

Présentation

Comme toute discipline académique, l’anthropologie n’a jamais renoncé à l’ambition d’élaborer un savoir objectif et empiriquement fondé. Cependant, à l’instar des autres sciences sociales, elle reste porteuse d’une multiplicité de théories et de méthodes. Cette diversité des paradigmes anthropologiques est perçue tantôt comme un symptôme d’immaturité d’une discipline encore trop jeune, tantôt comme un signe de sa vitalité et de sa richesse. En tout état de cause, cette diversité engendre parfois de vives controverses, au cours desquelles les anthropologues échangent des arguments portant sur la construction des faits ethnographiques, la pertinence des formules théoriques, les approches jugées légitimes, les finalités du travail anthropologique, ou encore le rôle que cette discipline est appelée à jouer aussi bien parmi les sciences sociales que sur la scène publique. Alors que la présentation habituelle des théories et écoles anthropologiques permet de décrire l’état des savoirs établis, l’analyse de controverses donne à voir l’anthropologie en train de se faire. C’est une perspective d’observation privilégiée qui permet de mieux comprendre la façon dont la discipline se construit, se transforme et redéfinit ses enjeux.

Programme

  • 12 novembre : Wiktor StoczkowskiL’étude des controverses : enjeux et approches.
  • 19 novembre : Philippe DescolaMatérialisme et symbolisme en anthropologie de la nature.
  • 26 novembre : Marie MiranL’anthropologie de l’islam en débat(s) : de l’orientalisme au postorientalisme ?
  • 3 décembre : Eric WittersheimL'invention des traditions et le nationalisme : de l'Europe au Pacifique, et retour.
  • 10 décembre : Brigitte DerlonÀ qui appartiennent les collections ethnographiques ? Les conceptions nationalistes et internationalistes des « biens culturels » en jeu dans les controverses sur leur retour à leur pays d’origine.
  • 17 décembre : Jean-Claude GaleyAnnées 90. Le choc frontal de deux lectures hawaïennes : Sahlins contre Obeyesekere. Métaphores historiques et réalités mythiques. Enjeux de traductions converties. Ce qui découle d’une posture ‘When natives are considered positivist’.
  • 7 janvier : Caterina GuenziEntre petite et grande tradition. L’anthropologie de l’hindouisme à la lumière d’une petite controverse aux grands enjeux.
  • 14 janvier : Béatrice Fraenkel & Aïssatou Mbodj-PouyeCritiques et controverses autour de la Raison graphique de Jack Goody.
  • 21 janvier : Alban Bensa : Lévi-Strauss et Ricœur face la question du temps.
  • 28 janvier : Michel NaepelsLe champ de l’anthropologie politique. Polémiques autour de Pierre Clastres dans les années 1970.
  • 4 février : Emmanuel Désveaux : Retour sur l'hypothèse Sapir et Whorf
  • 11 février : Jean-Pierre ColleynLa controverse des Maîtres Fous.

Lieux

  • Amphithéâtre François Furet - École des Hautes Études en Sciences Sociales, 105 bd Raspail
    Paris, France (75005)

Dates

  • lundi 12 novembre 2012
  • lundi 19 novembre 2012
  • lundi 26 novembre 2012
  • lundi 03 décembre 2012
  • lundi 10 décembre 2012
  • lundi 17 décembre 2012
  • lundi 07 janvier 2013
  • lundi 14 janvier 2013
  • lundi 21 janvier 2013
  • lundi 28 janvier 2013
  • lundi 04 février 2013
  • lundi 11 février 2013

Mots-clés

  • anthropologie, controverses scientifiques, construction des savoirs, histoire des sciences

Contacts

  • Brigitte Derlon
    courriel : derlon [at] ehess [dot] fr
  • Wiktor Stoczkowski
    courriel : stoczkow [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Brigitte Derlon
    courriel : derlon [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'anthropologie au miroir de ses controverses », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 22 novembre 2012, http://calenda.org/228355