AccueilContrat doctoral : langage et apprentissage dans l'activité de service au restaurant

*  *  *

Publié le lundi 26 novembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Le sujet de thèse est proposé dans le cadre du Labex ASLAN (Études avancées sur la complexité du langage - Advanced Studies on LANguage complexity) et fait l’objet d’une collaboration entre le laboratoire ICAR (UMR CNRS 5191) et le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse. Ce projet de recherche, ancré dans le champ de la linguistique interactionnelle et en lien avec les travaux en didactique professionnelle, a pour objectif de s’intéresser à l’apprentissage de l’activité de service au restaurant en se focalisant sur le rôle majeur des ressources verbales et multimodales déployées par les participants (personnel de service encadrant – étudiants en formation). 

Annonce

Contexte

Le sujet de thèse est proposé dans le cadre du Labex ASLAN (Études avancées sur la complexité du langage - Advanced Studies on LANguage complexity) et fait l’objet d’une collaboration entre le laboratoire ICAR (UMR CNRS 5191) et le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse.

Le ou la doctorant(e) sera principalement basé(e) à Lyon, au Centre de Recherche de l'Institut Paul Bocuse où sont menées des recherches pluridisciplinaires sur l’alimentation : pratiques et usages, choix et décisions, relatif au plaisir du repas, à la santé et à l’économie.

La thèse sera dirigée par Laurent Veillard, Maître de Conférences à l’Université Lyon 2 et membre du laboratoire ICAR. Un comité de pilotage incluant a minima  le directeur de thèse, un chercheur et un spécialiste de la formation sera mis en place pour l’orientation et le suivi du travail, tout au long de la thèse.

Objectifs

Ce projet de recherche, ancré dans le champ de la linguistique interactionnelle et en lien avec les travaux en didactique professionnelle, a pour objectif de s’intéresser à l’apprentissage de l’activité de service au restaurant en se focalisant sur le rôle majeur des ressources verbales et multimodales déployées par les participants (personnel de service encadrant – étudiants en formation). En effet, les professionnels de la restauration sont aujourd’hui confrontés à des changements radicaux dans leur métier et dans leur relation à la clientèle, ceci engendre une nécessité de réfléchir à des nouvelles modalités d’apprentissage du métier de service.

L’un des principaux objectifs est de s’intéresser aux modalités d’apprentissage du métier de service en prenant en compte sa diversité, sa complexité et son évolution au cours du temps. Dans cette perspective, ce travail se fera en partenariat avec un restaurant-école délivrant une formation de trois ans pour obtenir un diplôme de licence en management de l’hôtellerie/restauration.

Dans un premier temps, il s’agira de prendre en considération les différents temps et situations d’apprentissage au restaurant-école et d’analyser les ressources déployées permettant aux formateurs de transmettre les compétences de service qui reposent essentiellement sur des compétences interactionnelles et des gestes techniques. Dans un second temps, ce projet s’intéressera aux évolutions de l’apprentissage au cours des trois années de formation afin de souligner les différentes étapes qui la constituent, de pointer le rôle de différents facteurs dans les évolutions des élèves, en particulier celui des interactions avec les formateurs et des agencements des espaces de travail,  et de rendre compte de l’acquisition de l’expertise des étudiants impactant les modalités d’apprentissage et les compétences interactionnelles de l’étudiant.

D’un point de vue global, ce travail de recherche permettra de contribuer scientifiquement à la compréhension de l’apprentissage de compétences telles que les compétences interactionnelles dans une perspective incarnée prenant en considération la transmission et l’acquisition des ressources linguistiques et multimodales appropriées pour conduire une activité de service.

Déroulement

Le ou la doctorant(e) bénéficiera du programme doctoral de l’Université Lyon 2, des séminaires du laboratoire ICAR et du programme pluridisciplinaire du Centre de Recherche de l'Institut Paul Bocuse alliant sciences humaines, sciences de la vie et sciences de gestion. Un comité de pilotage réunira les partenaires tous les 6 mois.

Conditions d'emploi et de rémunération

La thèse sera financée pendant trois ans.

  • Employeur : Université de Lyon, Labex ASLAN
  • Type de contrat : Contrat doctoral de 3 ans
  • Montant de la rémunération : environ 1400€ net/mois

Profil des candidats

Formation : Master en sciences du langage ou sciences de l’éducation.

Conditions de candidature

Réception des candidatures jusqu’au 10/12/12

à clementine.hugol@institutpaulbocuse.com

Compositions du dossier

  • lettre de motivation,
  • curriculum vitae,
  • lettre de recommandation,
  • mémoire Master 2 

Audition des candidats pré-sélectionnés le 21/12/12 à Lyon

Catégories

Lieux

  • Lyon, France (69)

Dates

  • lundi 10 décembre 2012

Mots-clés

  • langage, apprentissage, linguistique interactionnelle, didactique professionnelle

Contacts

  • Clémentine Hugol-Gential
    courriel : clementine [dot] hugol [at] institutpaulbocuse [dot] com

Source de l'information

  • Clémentine Hugol-Gential
    courriel : clementine [dot] hugol [at] institutpaulbocuse [dot] com

Pour citer cette annonce

« Contrat doctoral : langage et apprentissage dans l'activité de service au restaurant », Appel d'offres, Calenda, Publié le lundi 26 novembre 2012, http://calenda.org/228529