AccueilL'ecclésiologie : du discours clérical sur la société à la science du social

L'ecclésiologie : du discours clérical sur la société à la science du social

Ecclesiology: from clerical discourse on society to the science of the social

*  *  *

Publié le mardi 27 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

L'objectif de ces séances de travail de durée variable (de 2 à 4 heures) est d'examiner la dynamique historique suivant laquelle l'Église médiévale a pu être conçue comme une totalité du social, puis comment, sous forme de transferts de sacralité relevant de la « sécularisation », l'Église, en tant que structure englobante, a progressivement cédé le pas à d'autres instances, civiles mais pas moins majestueuses, de contrôle et de structuration de la société (la Cité, l'État), tout en conservant à long terme une force d'attraction renouvelée permettant de penser l'universel. D'où l'actualité persistante de l'Église, visible ou invisible, pour les philosophies de l'histoire du XVIIIe siècle, voire pour la première tradition sociologique au XIXe siècle. 

Annonce

Présentation du séminaire

L'objectif de ces séances de travail de durée variable (de 2 à 4 heures) est d'examiner la dynamique historique suivant laquelle l'Église médiévale a pu être conçue comme une totalité du social, puis comment, sous forme de transferts de sacralité relevant de la « sécularisation », l'Église, en tant que structure englobante, a progressivement cédé le pas à d'autres instances, civiles mais pas moins majestueuses, de contrôle et de structuration de la société (la Cité, l'État), tout en conservant à long terme une force d'attraction renouvelée permettant de penser l'universel. D'où l'actualité persistante de l'Église, visible ou invisible, pour les philosophies de l'histoire du XVIIIe siècle, voire pour la première tradition sociologique au XIXe siècle. Pour un chercheur en sciences sociales, s'intéresser à l'ecclésiologie revient donc à  reconstituer une longue préhistoire du politique avant et après la modernité. À travers un retour sur quelques œuvres déterminantes (Foucault, Legendre, Faivre) et l'examen de quelques majeures (l'Église et le droit, la liturgie, le prophétisme), on interrogera les fondements ecclésiaux du discours ancien sur le social.

Programme

Sauf indication contraire, les séances ont lieu les jeudis de 15h à 17h, au CEIFR, 10 rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris, salle Dupront

15 novembre 2012 :

1. Séance introductive : L’Ecclesia médiévale et moderne en perspectives

  • Raphaël Eckert, Les conséquences ecclésiologiques du développement d’un droit pénal d’Église de Gratien au début du XIIIe siècle.

29 novembre 2012

2. Historiographie de l’ecclésiologie :

15h-19h, Immeuble France, 190-198 av. de France, Paris 75013, salle 3) :

Foucault

  • Michel Senellart, Foucault, une autre histoire du christianisme ?
  • Philippe Chevallier, L’Église comme gouvernementalité

13 décembre 2012 :

  • Frédéric Gabriel, Alain Rauwel : Legendre

17 janvier 2013

  • Alain Rauwel : Faivre

14 mars 2013

  • 2.3. Aurélien Girard, L’ecclésiologie des rites : le versant oriental

11 avril 2013

  • 2.4. Sylvain Piron : L’Église comme institution prophétique

( 15h-19h, Immeuble France, 190-198 av. de France, Paris 75013, salle 3)

Lieux

  • 10 rue Monsieur-le-Prince | 190-198 avenue de France
    Paris, France (75006 | 75013)

Dates

  • jeudi 15 novembre 2012
  • jeudi 29 novembre 2012
  • jeudi 13 décembre 2012
  • jeudi 17 janvier 2013
  • jeudi 14 mars 2013
  • jeudi 11 avril 2013

Mots-clés

  • ecclésiologie, droit, institution, gouvernementalité, liturgie, Foucault, Legendre, Faivre

Contacts

  • Dominique Iogna-Prat
    courriel : d [dot] iogna-prat [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique Iogna-Prat
    courriel : d [dot] iogna-prat [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'ecclésiologie : du discours clérical sur la société à la science du social », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 27 novembre 2012, http://calenda.org/228885