AccueilL’engagement politique des nouvelles générations à l’heure des réseaux sociaux

L’engagement politique des nouvelles générations à l’heure des réseaux sociaux

The political commitment of the new generations in the age of social networks

*  *  *

Publié le vendredi 30 novembre 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à communications dans le cadre du Cinquième congrès du réseau des associations francophones de science politique, Luxembourg, 24-26 avril 2013 : « L’engagement politique des nouvelles générations à l’heure des réseaux sociaux » (panel 11).

Annonce

Présentation

Parmi les citoyens les plus susceptibles d’emprunter de « nouvelles » formes de participation, les jeunes sont généralement les premiers concernés. Aujourd’hui, ces nouvelles participations riment souvent avec les possibilités qu’ouvrent Internet et les nouveaux outils de communication. Ainsi, de nombreux commentateurs ont mis en évidence le rôle des réseaux sociaux dans l’organisation des mouvements qui ont mené aux printemps arabes (mais aussi, il serait trop facile de l’oublier, à la vigueur des émeutes récentes en Grande-Bretagne). Nouveaux « porte-voix », nouveaux outils d’organisation, nouvelle conception de la démocratie : les réseaux sociaux et Internet en général modifient certainement la donne. S’il est encore tôt pour en mesurer tous les changements, on peut toutefois s’interroger sur leur portée dans les mobilisations des nouvelles générations.

Trois directions nous semblent possibles – certainement complémentaires, mais parfois divergentes. Réseaux sociaux et Internet constituent-ils seulement un outil supplémentaire dans la panoplie des moyens d’organisation, changent-ils fondamentalement la nature de l’organisation ou conduisent-ils à un nouveau type d’engagement, à un nouveau rapport à la politique ? Les jeunes d’aujourd’hui, socialisés à partir de ces nouveaux moyens, développent-ils des approches différentes face au politique, de nouvelles approches démocratiques ? Comment espèrent-ils les réaliser ? Ces attentes des militants se retrouvent-elles plus largement dans la population ? Observe-t-on, parmi les différents groupes de jeunes – les jeunes issus de l’immigration, par exemple – des attentes et des formes particulières de participation grâce à ces outils ?

Voilà, en résumé, quelques-unes des questions auxquelles ce panel vise à répondre, en présentant à la fois des expériences de terrain et des réflexions plus théoriques sur les développements les plus récents à travers le monde.

Participation

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir un titre, une brève description de leur proposition de communication et leurs coordonnées complètes à Bernard.Fournier@me.com  et v.tournier@neuf.fr

avant le 10 décembre 2012

Lieux

  • Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg

Dates

  • lundi 10 décembre 2012

Mots-clés

  • engagement politique, nouvelles générations

Source de l'information

  • Bernard Fournier
    courriel : Bernard [dot] Fournier [at] me [dot] com

Pour citer cette annonce

« L’engagement politique des nouvelles générations à l’heure des réseaux sociaux », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 30 novembre 2012, http://calenda.org/229733