AccueilMonuments ou documents ?

Monuments ou documents ?

Les comptabilités, sources pour l'histoire du contrôle social (XIIIe-XVIIIe siècle)

*  *  *

Publié le mercredi 05 décembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Qu’elles soient médiévales ou modernes, les comptabilités font actuellement l’objet d’un renouveau historiographique sous plusieurs angles : celui de la source elle-même, dans le cadre d’approches d’une culture de l’écrit ou d’une approche de la matérialité de la source (codicologie, vocabulaire, etc.) - Monuments, celui des institutions productrices de ces sources, ou encore celui de l’exploitation des données - Documents. Mais d’autres perspectives sont également possibles, notamment pour l’étude de la justice.

Annonce

Colloque - Monuments ou documents ? Les comptabilités, sources pour l'histoire du contrôle social (XIIIe-XVIIIe siècles), jeudi 13 décembre au samedi 15 décembre 2012, Bruxelles, organisé par le Centre d’histoire du droit et de la justice (Université catholique de Louvain), en partenariat avec les facultés universitaires Notre-Dame de la Paix, à Namur, et les Archives générales du Royaume,

Présentation

Qu’elles soient médiévales ou modernes, les comptabilités font actuellement l’objet d’un renouveau historiographique sous plusieurs angles : celui de la source elle-même, dans le cadre d’approches d’une culture de l’écrit ou d’une approche de la matérialité de la source (codicologie, vocabulaire, etc.) - Monuments, celui des institutions productrices de ces sources, ou encore celui de l’exploitation des données - Documents. Mais d’autres perspectives sont également possibles, notamment pour l’étude de la justice.

Comptes d’officiers de justice, comptes urbains, comptes de droit du sceau autorisant des mesures des pratiques de grâce, comptes de confiscation permettant d’approcher les révoltes contre le pouvoir ou la répression religieuse, ou encore comptes des officialités ; autant de sources qui permettent d’étudier le contrôle social dans l’Europe d’Ancien Régime. Par contrôle social, nous entendons toute forme d’encadrement des populations, aussi bien préventif (législation, police) que répressif (poursuites, répression) ou restaurateur (grâce, pardon). Il peut être étudié à travers l’analyse des crimes et des délits, des peines, des procédures (judiciaires et infra-judiciaires), des mesures d’encadrement des populations dites « à risques », ou encore des infrastructures judiciaires (personnel, prison, appareils d’exécution, etc.).

L’objectif de ce colloque est de mieux saisir ce contrôle social dans ses différentes facettes. Plusieurs angles d’approche seront ainsi envisagés (liste non limitative) :

  • approche typologique des sources comptables ayant un lien avec la justice (état matériel des séries, contexte de production de la source, etc.) ;
  • démarche d’exploitation des sources comptables pour une histoire du contrôle social ;
  • possibilités de croisement des sources comptables entre elles ou avec d’autres types de sources ;
  • analyse du vocabulaire et des techniques comptables ;
  • ressources informatiques pour la mise à disposition digitale des comptabilités (une session sera consacrée aux aspects méthodologiques et techniques de l’approche digitale des comptabilités).

Programme

Jeudi 13 décembre 2012

12h30 : Accueil/Greeting

13h00 : Mot d’accueil de/Welcoming Speech of Karel Velle, Archiviste général du Royaume/General Archivist 

Introduction, par Xavier Rousseaux (F.R.S.-FNRS - Université catholique de Louvain), Emmanuel Bodart (Archives de l’État à Namur) et Jean-François Nieus (F.R.S.-FNRS - Université de Namur)

13h30 : Session 1 : Les comptabilités comme documents : critique et méthodes/Accounting Records as Documents : Methodology and Critical Analysis 

(présidence/chairman : Jean-Marie Yante, Université catholique de Louvain)

  • Marianna Muravyeva (University of Helsinki) - Deconstructing Police State : Russian Sources for Social Control, Their Consistency and Methodology of Analysis (17th-18th centuries)
  • Kevin Troch (Archives de l’État à Mons) - Les comptes « perdus » de la ville de Mons (1700-1794) : une source inespérée pour l’histoire du contrôle social urbain en Hainaut au XVIIIe siècle. Potentiel, limites et première analyse d’une source méconnue
  • Xavier Rousseaux (F.R.S.-FNRS - Université catholique de Louvain) - Instruments de « politique criminelle », témoins de la justice ou reflets des désordres ? Les comptabilités d’officiers de justice au carrefour entre conflits sociaux, discours sur le crime et réaction sociale. L’exemple des comptes du maire de Nivelles en Brabant (1378-1550)

14h30/2.30pm : Pause café/Coffee Break 

14h50 : Session 2 : Gérer, archiver, légitimer : les fonctions des comptabilités/To Administrate, to File and to Legitimate : Functions of the Accounting Records

(présidence/chairman : Emmanuel Bodart, Archives de l’État à Namur)

  • Sylvie Bepoix (Université de Franche-Comté) - Les exploits de justice dans les comptabilités domaniales du comté de Bourgogne au début du XVe siècle : au-delà de la volonté gestionnaire
  • Jean-Baptiste Santamaria (Université Charles de Gaulle - Lille 3) - La comptabilité des officiers de justice du comte de Flandre à Lille (v. 1379-v. 1400)
  • Christian Speer (Martin-Luther-Universität Halle- Wittenberg) - Rearranging and Perpetuation. Accounts and Town Books as Mirrors of Social Change in the 16th century

15h50/3.50pm : Discussions 16h30/4.30pm : Fin de la journée/End of the day

Vendredi 14 décembre 2012

9h00 : Session 3 : Sources comptables et contrôle institutionnel et communautaire/Institutional and Communities Control through Accounting Sources 

(présidence/chairman : Éric Bousmar, Facultés universitaires Saint-Louis)

  • Adèle Berthout (FRFC [F.R.S.-FNRS] - Université de Namur) - Les cisterciennes du Val-Benoît et leurs « compteurs » : une emprise laïque sur une communauté religieuse ?
  • Gérard Minaud (Institut d’Études Avancées de Nantes) - D’une éthique des marchands à un droit comptable
  • Dominique Adrian (membre associé du SAPRAT) - Les comptes de la ville d’Augsbourg et les formes du contrôle social à la fin du Moyen Âge

10h00-10h20 : Pause café/Coffee Break

  • Mathias Bouyer (Université de Lorraine) - Justice et police dans le Barrois à la fin du Moyen Âge : aperçu à partir des sources comptables (1320-1420)
  • Lisa Roscioni (Università di Parma) - Une « comptabilité » des fous ? Nouvelles approches pour l’étude de l’internement et du contrôle social entre XVIIe et XVIIIe siècle : sources, méthodologie et perspectives de recherche
  • Christelle de Monserrate (Université d’Évora - CIDEHUS) - Casa Pia de Lisbonne (1780-1807) : les frais de la politique du contrôle social

11h20 : Discussions

12h00 : Repas/Lunch

  • 13h00 : Marc Libert & Lieve de Mecheleer (Archives générales du Royaume) - Présentation du fonds de la Chambre des comptes de Bruxelles et visite du dépôt des AGR/Presentation of the Archival Material of the Chamber of Accounts of Brussels and Visit of the National Archives Depository

14h30 : Pause café/Coffee Break 

15h00 : Table ronde/Round Table : Sources comptables et Humanités digitales/Accounting Sources and Digital Humanities

(présidence/chairman : Marc Boone, Universiteit Gent) animé par/run by Paul Bertrand (Université catholique de Louvain - Université de Namur)

Intervenants/Speakers :

  • Marc LIBERT (Archives générales du Royaume)
  • Armand JAMME (CNRS – Ciham, Lyon, directeur du programme ANR GEMMA, Genèse médiévale d’une méthode administrative ; http://ressourcescomptables.ish-lyon.cnrs.fr/)
  • Georg VOGELER (Karl-Franzens-Universität Graz)
  • Aude WIRTH-JAILLARD (Technische Universität Dresden - Université catholique de Louvain)

16h30 : Fin de la journée/End of the day

Samedi 15 décembre 2012 

9h : Session 4 : Sources comptables, contrôle social et administration de la justice/Accounting Sources, Social Control and Justice Administration 

(présidence/chairman : Paul Bertrand, Université catholique de Louvain - Université de Namur)

  • Lucas Fois (Université de Milan) - Les engrenages cachés. Comptabilités « d’usage » pour l’histoire de l’Officium Inquisitionis
  • Christelle Loubet (Université de Lorraine) - Punir, composer, dialoguer : la justice artésienne sous le règne de la comtesse Mahaut (1302-1329) à travers les comptes de bailliage
  • Armand Jamme (CNRS – Ciham, Lyon) - Contrôle social, soumission politique ou rente judiciaire ? Interpréter le rôle de la justice dans les Terres italiennes de l’Église à la fin du Moyen Âge

10h00-10h20 : Pause café/Coffee Break

  • Bart Lambert (University of York) - « Non obstant le commandement de mondit seigneur » : Bonnore Olivier’s Account and the Dangers of the Personal Implementation of Social Control (1446-1448)
  • Daniela Cereia (CRISM - Università di Torino) - De accusationibus, inquisitionibus ac poenis. Qualiter et quando sit ad inquisitionem procedendum. Particularisme juridique et contrôle social dans le duché de Savoie à la moitié du XVe siècle
  • Bernard Dauven (Université catholique de Louvain – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) - Le vocabulaire des comptes des officiers de justice en Brabant comme reflets des préoccupations princières (XVe-XVIe siècles)

11h20 : Discussions 

12h00/12.00pm : Conclusions : Lars Behrisch (Universiteit Utrecht) 

12h30 : Fin de la journée/End of the day

Informations pratiques

Monuments ou documents ? Les comptabilités, sources pour l'histoire du contrôle social (XIIIe-XVIIIe siècles)

Monuments or Documents ? Accounts: Sources for the History of Social Control (13th-18th centuries)

Archives générales du Royaume, 

Rue de Ruysbroeck 2-6, 1000 Bruxelles 

National Archives, 

Ruisbroekstraat 2-6, 1000 Brussels 

13-15.12.2012

www.uclouvain.be/colloque-monuments

Entrée gratuite mais inscription obligatoire via le formulaire disponible à l’adresse suivante / Entry is free but registration is required via the following website : 

http://www.uclouvain.be/colloque-monuments

Comité d’organisation

  • Paul Bertrand (Université catholique de Louvain – Université de Namur)
  • Emmanuel Bodart (Archives de L’État à Namur)
  • Nathalie Demaret (Université catholique de Louvain)
  • Aude Musin (F.R.S.–FNRS, Université catholique de Louvain)
  • Jean-François Nieus (F.R.S.–FNRS, Université de Namur)
  • Xavier Rousseaux (F.R.S.–FNRS, Université catholique de Louvain)
  • Aude Wirth-Jaillard (Technische Universität Dresden - Université catholique de Louvain)

Comité scientifique

  • Erik Aerts (Katholieke Universiteit Leuven)
  • Patrice Beck (Université Lille 3)
  • Marc Boone (Universiteit Gent)
  • Éric Bousmar (Facultés universitaires Saint-Louis)
  • Jean-Marie Cauchies (Université catholique de Louvain)
  • Jacques Chiffoleau (École des hautes études en sciences sociales)
  • Benoît Garnot (Université de Bourgogne)
  • Olivier Mattéoni (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Michel Porret (Université de Genève)
  • Bertrand Schnerb (Université Lille 3)
  • Gerd Schwerhoff (Technische Universität Dresden)
  • Andrea Zorzi (Università degli Studi di Firenze)

Lieux

  • Archives générales du Royaume - Rue de Ruysbroeck 2-6
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • jeudi 13 décembre 2012
  • vendredi 14 décembre 2012
  • samedi 15 décembre 2012

Mots-clés

  • documents comptables, justice, contrôle social, Moyen Âge, Epoque Moderne

Contacts

  • Aude Wirth-Jaillard
    courriel : aude [dot] wirth [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Aude Wirth-Jaillard
    courriel : aude [dot] wirth [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Monuments ou documents ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 05 décembre 2012, http://calenda.org/230347