AccueilNouveaux mouvements religieux : retours croisés des Afriques aux Amériques

Nouveaux mouvements religieux : retours croisés des Afriques aux Amériques

Contemporary Religious Movements: From Africa to the Americas and Back

*  *  *

Publié le jeudi 03 janvier 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

La circulation transatlantique des croyances et des pratiques religieuses date de la « Découverte » de l’Amérique. Cela fait plus de cinq siècles que le commerce des idées et des pratiques s’effectue des deux côtés de l’Atlantique. L’immigration européenne et africaine sur le nouveau continent fut longtemps le lot de mouvements religieux considérés comme hérétiques ou païens par les tenants des Églises instituées et ils ont conduit à l’éclosion de nouvelles pratiques et croyances intégrées dans un imaginaire religieux rapidement qualifié de « syncrétique » : vaudou haïtien, rastafari, candomblé, etc. Depuis plusieurs dizaines d’années, un nouveau phénomène apparaît : la vague du pentecôtisme.

Annonce

Ce colloque est organisé à Genève conjointement par la Société suisse d’études africaines et la Société suisse des américanistes, avec le soutien de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales, de l’Institut des hautes études internationales et du développement et de l’Université de Genève. Il s'inscrit dans le cadre de la recherche StAR (Structures anthropologiques du religieux), financée par le Fonds national Suisse pour la recherche scientifique. Il se tiendra à l’IHEID les 25 & 26 avril 2013 à Genève.

Présentation

La circulation transatlantique des croyances et des pratiques religieuses date de la « Découverte » de l’Amérique. Cela fait plus de cinq siècles que le commerce des idées et des pratiques s’effectue des deux côtés de l’Atlantique. L’immigration européenne et africaine sur le nouveau continent fut longtemps le lot de mouvements religieux considérés comme hérétiques ou païens par les tenants des Églises instituées et ils ont conduit à l’éclosion de nouvelles pratiques et croyances intégrées dans un imaginaire religieux rapidement qualifié de « syncrétique » : vaudou haïtien, rastafari, candomblé, etc. Depuis plusieurs dizaines d’années, un nouveau phénomène apparaît : la vague du pentecôtisme. L’on observe une transformation profonde du paysage religieux, tant en Amérique latine qu’en Afrique subsaharienne : pentecôtisation du catholicisme latino-américain et africain, diabolisation des mouvements religieux syncrétiques, missions brésiliennes en Afrique orientale et lusophone, télévangélistes américains omniprésents grâce aux croisades et aux médias. Bref, la vigueur de ce renouveau du religieux transatlantique contraste avec sa curieuse méconnaissance parmi les populations européennes. Ce colloque se propose d’interroger ces phénomènes religieux au moyen d’un regard comparatif sur les mouvements et les pratiques religieuses des Afriques aux Amériques. En effet, il convient d’interroger le supposé syncrétisme religieux afro-américain en tenant compte de la vague de « conversion » au pentecôtisme polymorphe que l’on observe en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Afrique subsaharienne. Cette pratique a déjà fait couler beaucoup d’encre dans la littérature spécialisée et l’abondance de notions qui en découlent témoigne de sa complexité. Des « syncrétismes » de Roger Bastide au « bris- collage » d’André Mary, en passant par les notions d’« hybridisme » de Canclini, de « bricolage » lévi-straussien d’Hervieu-Léger, de « transit religieux » de Bastian ou de « butinage religieux », les chercheurs tentent de cerner ce renouveau du religieux qui tend à déborder des concepts classiques. Ces phénomènes s’inscrivent donc dans le cadre plus vaste de retours croisés du religieux que l’on peine encore à saisir dans toute sa complexité. Nous proposons dans ce colloque de susciter un dialogue interdisciplinaire – socioanthropologie, géographie, histoire, sciences politiques, etc. – entre des spécialistes du religieux, au sens large, qui restent trop souvent centrés sur leurs terrains respectifs en Amérique ou en Afrique. Nous faisons le pari que cet éclairage transcontinental permettra d’éclairer d’un jour nouveau les phénomènes de mobilités religieuses que l’on observe aujourd’hui.

La société suisse d’études africaines et la société suisse des américanistes s’associent ici pour décloisonner les area studies sur une thématique d’une grande actualité. Comme de coutume, ce colloque réunira des jeunes chercheurs et des experts internationaux dans le but de favoriser les échanges scientifiques et de développer des réseaux académiques.

Participation

Les contributions pourront être présentées en français et anglais.

Nous attendons pour le 15 janvier 2013 des résumés des présentations.

Les propositions de résumé de 2500 signes au maximum mentionneront l'affiliation institutionnelle du chercheur. Elles sont à envoyer à : colloque-mobilite-religieuse@graduateinstitute.ch 

Une version complète des contributions sélectionnées sera envoyée pour le 1er avril 2013. Elle sera distribuée aux différents intervenants pour favoriser les discussions lors du colloque. Certaines communications seront sélectionnées pour publication.

Comité scientifique 

  • Yvan Droz: Société suisse d’études africaines & IHEID
  • Edio Soares: IHEID
  • Aline Helg: SSA & Université de Genève
  • Philippe Chanson: SSA, Université de Genève et l’Université catholique de Louvain
  • Yonatan Gez: IHEID.

Lieux

  • Genève, Confédération Suisse

Dates

  • mardi 15 janvier 2013

Mots-clés

  • mobilités religieuses, syncrétisme, butinage religieux, Afriques, Amériques,

Contacts

  • Yonatan Gez
    courriel : colloque-mobilite-religieuse [at] graduateinstitute [dot] ch

Source de l'information

  • Yonatan Gez
    courriel : colloque-mobilite-religieuse [at] graduateinstitute [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Nouveaux mouvements religieux : retours croisés des Afriques aux Amériques », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 03 janvier 2013, http://calenda.org/230406