AccueilLa pratique référendaire et l'idéal démocratique européen

La pratique référendaire et l'idéal démocratique européen

Referendums and the European democratic ideal

*  *  *

Publié le lundi 17 décembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

La pratique référendaire connait indéniablement un regain d’intérêt dans l’espace européen. Si certains pays comme la Suisse l’ont depuis longtemps intégrée dans leur culture politique, d’autres, en revanche, qui n’en faisaient guère usage, y ont de plus en plus recours. En effet, dans la mesure où ce qui est perçu comme sa pureté absolue contraste avec les imperfections de la démocratie représentative, le référendum est souvent considéré comme l’horizon indépassable de l’idéal démocratique. Il serait donc l’outil par essence de l’expression de la volonté démocratique. Or, on remarque que le référendum est fréquemment évoqué dans le discours politique bien plus souvent qu’il n’est réellement mis en œuvre.

Annonce

En partenariat avec la Fédération des Civilisationnistes (FE2C) qui regroupe les spécialistes en civilisation des universités de Poitiers, Tours, Limoges, La Rochelle et Clermont-Ferrand, l’EHIC (Espaces Humains et Interactions Culturelles EA 1087 : http://ehic.univ-bpclermont.fr/) organise un colloque international les 6 et 7 juin 2013 à la MSH de Clermont-Ferrand, 4 rue Ledru. Vous trouverez ci-dessous un texte de cadrage scientifique.

Argumentaire

La pratique référendaire connait indéniablement un regain d’intérêt dans l’espace européen. Si certains pays comme la Suisse l’ont depuis longtemps intégrée dans leur culture politique, d’autres, en revanche, qui n’en faisaient guère usage, y ont de plus en plus recours. En effet, dans la mesure où ce qui est perçu comme sa pureté absolue contraste avec les imperfections de la démocratie représentative, le référendum est souvent considéré comme l’horizon indépassable de l’idéal démocratique. Il serait donc l’outil par essence de l’expression de la volonté démocratique. Or, on remarque que le référendum est fréquemment évoqué dans le discours politique bien plus souvent qu’il n’est réellement mis en œuvre. Faut-il en conclure que la légitimité de ce type de scrutin a des limites imposées par le droit et la culture politique de l’aire géographique concernée ? De la même manière, comment déterminer les électorats autorisés à s’exprimer lors des scrutins référendaires ? Dans quels cadres ces consultations sont-elles organisées et enfin, quelles sont les questions qu’il est légitime de poser aux différents peuples par voie référendaire ?

Pour tenter de répondre à ces interrogations ce colloque se propose de faire un tour d’horizon des usages du référendum en Europe. Il tachera d’identifier les contours d’une éventuelle spécificité européenne du référendum et d’évaluer la place que celui-ci peut occuper au sein des mécanismes de la démocratie directe et/ou participative.

Les contributions sur les sujets suivants seraient les bienvenues (liste non exhaustive) :

  • Théories et pratiques du référendum (plébiscites, votations, référendums locaux, etc.).
  • Pratiques référendaires en Europe.
  • Les contraintes du droit national, européen, voire international sur la pratique référendaire.
  • Le référendum : du discours à la réalité.
  • La place du référendum dans l’idéal démocratique européen.

Conditions de soumission

Les propositions de communication (300 mots maximum, accompagnées d’une courte biographie) sont à envoyer à :

avant le 31 décembre 2012.

Les auteurs seront notifiés de l’acceptation de leur communication au plus tard le 31 janvier 2013. Après examen par le comité scientifique, les articles retenus seront publiés dans la revue de la FE2C en voie de création.

Langues de communication : français & anglais

Calendrier

  • Date limite de soumission de propositions : 31 décembre 2012
  • Notification de l’acceptation : 31 janvier 2013
  • Colloque : 6 & 7 juin 2013 – Lieu : MSH, 4 rue Ledru, Clermont-Ferrand

Frais d’inscription

  • Enseignants chercheurs : 50 euros
  • Doctorants : 20 euros
  • Autres étudiants : gratuit

Comité scientifique

  • Susan Finding (Université de Poitiers),
  • Trevor Harris (Université de Tours),
  • Michaela Symington (Université de La Rochelle),
  • Said Ouaked (Université de Limoges),
  • Martine Spensky (Université de Clermont-Ferrand II),
  • Marc Fourches (Université de Clermont-Ferrand II),
  • Timothy Whitton (Université de Clermont-Ferrand II).

Lieux

  • Maison de la Recherche - 4 rue Ledru
    Clermont-Ferrand, France (63)

Dates

  • lundi 31 décembre 2012

Mots-clés

  • référendums, pratique référendaire, Europe

Contacts

  • Timothy Whitton
    courriel : twhitton [at] club-internet [dot] fr

Source de l'information

  • Timothy Whitton
    courriel : twhitton [at] club-internet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La pratique référendaire et l'idéal démocratique européen », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 17 décembre 2012, http://calenda.org/232243