AccueilManifestation(s) du désaccord

Manifestation(s) du désaccord

Manifestation(s) of dissension

De la salle de cours aux médias

From classroom to media

*  *  *

Publié le lundi 17 décembre 2012 par Elsa Zotian

Résumé

Ce colloque se propose d'aborder toutes les formes de désaccord, dissensus, controverse, polémique, se manifestant dans l'espace privé ou public. Il s'agira de s'intéresser entre autres aux procédés et modes d'expression à travers lesquels le désaccord se réalise, aux caractéristiques et conditions de sa production et de sa réception mais également aux trajectoires qu'il emprunte en traversant parfois de multiples espaces ( médias, réseaux sociaux...). Sont invités à proposer une communication les jeunes chercheurs  provenant particulièrement des études linguistiques et de la communication ou les jeunes chercheurs issus de tout autre domaine scientifique dont  la contribution en lien avec le langage est susceptible d’apporter un contenu analytique sur le thème du désaccord. 

Annonce

Argumentaire

Les jeunes chercheurs du laboratoire Praxiling UMR 5267 CNRS organisent tous les deux ans un colloque sur une thématique en lien avec les recherches du laboratoire. En 2011, le colloque avait porté sur la question transversale de l’analyse des corpus. En 2013, c’est une autre problématique transversale qui sera à l’honneur, celle de la manifestation du désaccord.

Nous entendons, d’une part, par désaccord toutes formes de dissensus, discordance, controverse, voire polémiques au sein d’échanges synchrones ou asynchrones. Le désaccord peut, soit se manifester au niveau local dans le cadre d’une interaction continue entre plusieurs participants, soit emprunter une trajectoire pouvant être saisie au travers de multiples espaces, temporalités et discours. Ces espaces de désaccord peuvent être aussi bien réservés à des formes de communication formelle (presse, circulaires d’entreprises, articles de recherches etc.) qu'à des formes de communication informelle (mur et pages de membre de réseaux sociaux, commentaires, courrier des lecteurs, blogs personnels, mails etc.).

On pourra, entre autres, réfléchir aux caractéristiques qui conditionnent le transfert possible du désaccord de la sphère privée à la sphère publique. On s’interrogera par exemple sur les parcours de « mots » ou structures plus larges, repris par des locuteurs consécutifs activant des programmes de sens différents de ceux actualisés par le locuteur original ou venant amplifier ceux-ci. L’accent pourra ainsi être porté, du point de vue de la réception, sur le tissage sémantique entourant certains segments, tournures ou formulations issus du discours médiatique, mais également sur le plan de la production. Il s’agira de comprendre les caractéristiques de telles formules déterminées en amont du discours dans le but de créer une controverse et de conduire à une circulation intensive des propos. On citera à titre d’exemple les fameux « pains au chocolat » employé sciemment dans le discours de Jean-François Copé afin de susciter, à n’en pas douter, un lot de réactions fortement polarisées.

Quelles sont alors les raisons qui président au choix de telle ou telle tournure ad hoc ?

Quelles caractéristiques doivent posséder ces tournures pour constituer de “bonnes candidates” à une reprise soutenue par les différents médias ?

On s’intéressera, par ailleurs, à la formulation du désaccord du point de vue interactionnel et situationnel. Par exemple, nous aurons un intérêt particulier pour les communications s'appuyant sur les contextes éducatifs qui rendent compte de situations de désaccord et de conflit, entre enseignants et élèves au sein de la salle de classe et pour les communications qui révèlent réticences, désaccords, voire controverses quant à l'introduction des nouvelles technologies dans l'enseignement. De la même façon, l'expression de désaccords dans le cadre d'interactions de type privé pourra s'intégrer pleinement dans les problématiques de ce colloque. Par ailleurs, les désaccords résultant d’un choc de cultures, les malentendus générés lors d’interactions interculturelles nous semblent constituer un aspect particulièrement riche. On pourra encore s’attacher à décrire les manifestations du désaccord sur le plan phonétique (chevauchements ,interruptions, prosodie etc.).

A quels procédés l’expression du désaccord fait-elle appel ? Et quelles procédures conversationnelles et localisées peuvent intervenir dans sa résorption ? Enfin,  on  pourra  réfléchir  au  désaccord  en  lien  avec  la  notion  de  négociation conversationnelle.

On  pourra  s’interroger  sur  la  distinction entre  ajustement  des interactants et désaccord assumé.

De fait, les propositions de communication pourront se rattacher à l’un ou plusieurs de ces axes :

  • Formes de désaccord: dissensus, controverses, discordes.
  • Production, réception et effets du désaccord.
  • Trajectoires, espaces et temporalités du désaccord. Objets, médias.
  • Méthodologie et corpus de désaccords. Quelles sont les problématiques inhérentes à l'analyse de corpus de désaccord?

Public concerné  

Sont invités à proposer une communication les jeunes chercheurs issus de tout domaine scientifique  dont  la  contribution  de  préférence  en  lien  avec  le  langage  est  susceptible d’apporter un contenu analytique sur le thème du désaccord.  

Conditions de soumission

Le dépôt des soumissions est ouvert du 7 décembre 2012 au 31 mars 2013.

Les propositions de communication devront être déposées sur le site du colloque : http://cjc2013montp.sciencesconf.org et devront comprendre 300 mots maximum, bibliographie non comprise.

Elles seront examinées anonymement par deux membres du comité scientifique.

Les notifications d’acceptation et de refus seront envoyées courant juin 2013.

Les propositions acceptées donneront lieu à une communication de 20 minutes suivie de 10 minutes de questions/débat. Les posters scientifiques seront affichés durant la totalité du colloque.  

Il sera demandé aux participants dont les propositions de communications sont acceptées de faire parvenir au comité d’organisation leur article long (30000 signes espaces compris) au 1er septembre 2013.

Le  colloque donnera lieu à la publication d’une sélection de communications dans un ouvrage / numéro spécial.

 Le colloque se tiendra les 24-25 octobre 2013, à l'Université Montpellier 3, Paul Valéry.

Comité scientifique

  • Ruth Amossy
  • Jacques Bres
  • Patrick Charaudeau
  • Chantal Charnet
  • Catherine Détrie
  • Catherine Kerbrat Orrechioni
  • Dominique Maingueneau
  • François Perea

Comité d'organisation 

  • Mudhar Abdulsattar  
  • Hacène Bellemmouche  
  • Elodie Baklouti  
  • Eugénie Duthoit  
  • Kahina Gamar  
  • Abdelrhamn Okla
  • Elisabeth Natale

Lieux

  • Université Paul Valéry Montpellier - 3 Route de Mende
    Montpellier, France (34)

Dates

  • dimanche 31 mars 2013

Mots-clés

  • désaccord, polémique, controverse, débat, langage, communication, dissensus

Contacts

  • Élodie Baklouti
    courriel : elodie [dot] baklouti [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Élodie Baklouti
    courriel : elodie [dot] baklouti [at] univ-montp3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Manifestation(s) du désaccord », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 17 décembre 2012, http://calenda.org/232344