AccueilL'historien à l'œuvre dans le bas Moyen Âge

L'historien à l'œuvre dans le bas Moyen Âge

The historian at work in the late Middle Ages

péninsule Ibérique, XIIIe-XVe siècle

Iberian peninsula, 13th-15th centuries

*  *  *

Publié le vendredi 04 janvier 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

Le colloque « L’historien à l’œuvre », qui rassemble des spécialistes reconnus dans le domaine de l'historiographie médiévale de la péninsule Ibérique, envisage d’élargir cette problématique, depuis le projet inaugural d’Alphonse X et le début des chroniques royales jusqu'à l'apparition de la charge d’historiographe officiel et des premiers historiens humanistes. En tenant compte des méthodes de compilation, des matériaux de travail, des brouillons et des manuscrits autographes, entre autres sources, on adoptera une approche plurielle, qui associe l'analyse textuelle et idéologique à la recherche sur les manuscrits historiographiques d'auteur, leur matérialité et leurs caractéristiques.

Annonce

Présentation

Si, tout au long du Moyen Âge, les méthodes de travail des historiens sont étroitement liées au sujet de leurs œuvres (histoire ancienne ou récente), elles peuvent aussi révéler des questions teles que l’ambition de chaque projet, l'autorité donnée aux sources ou le degré de personnalisation ou d'institutionalisation de chaque œuvre. L’exploration de l’atelier des historiens médiévaux implique égalément une façon de lire ces textes qui privilégie le processus de gestation, en vue de l’établissement d’une ars historica, et fournisse des clés de lecture à travers lesquelles on puisse renouveler l'interprétation des textes.

Le colloque «L’historien à l’œuvre», qui rassemble des spécialistes reconnus dans le domaine de l'historiographie médiévale de la péninsule Ibérique, envisage d’élargir cette problématique, depuis le projet inaugural d’Alphonse X et le début des chroniques royales jusqu'à l'apparition de la charge d’historiographe officiel et des premiers historiens humanistes. En tenant compte des méthodes de compilation, des matériaux de travail, des brouillons et des manuscrits autographes, entre autres sources, on adoptera une approche plurielle, qui associe l'analyse textuelle et idéologique à la recherche sur les manuscrits historiographiques d'auteur, leur matérialité et leurs caractéristiques. Ce colloque se propose en même temps de poser des questions d’ordre théorique liées à l'analyse du travail des historiens, telles que la signification des notions d'auteur ou de texte dans le discours historiographique.

Programme

30 JANVIER 2013 – APRÈS-MIDI 

Bâtiment Formation, salle F103  

14h.00 Ouverture du colloque par Jacques CHIFFOLEAU (EHESS, Directeur de l’UMR 5648 CIHAM)   

14h.15 Présentation du colloque par Carlos HEUSCH (ENS Lyon, CIHAM) et Francisco BAUTISTA  (U. Salamanca – ENS Lyon)   

SESSION I : L’ATELIER D’ALPHONSE X 

Modérée par Georges MARTIN (Paris-Sorbonne, CLEA/CIHAM)  

  • 14h.45 Irene SALVO GARCÍA (U. Nice – ENS Lyon) : « Ovidio y la compilación de la General estoria »   
  • 15h.15 Marta LACOMBA (U. Bordeaux 3) : « ¿ Miseria y esplendor en la obra alfonsí ? » 
  • 15h.45 Débat  

16h.15 Pause  

SESSION II : ORIGINES DE LA CHRONIQUE ROYALE 

Moderée par Carlos HEUSCH (ENS Lyon, CIHAM) 

  • 16h.45 Manuel HIJANO VILLEGAS (U. Durham) : « Los reinados de Alfonso VIII y Fernando III en las crónicas post-alfonsíes »  
  • 17h.15 Carmen BENÍTEZ (U. Sevilla) : « Manuscritos y cronistas: los problemas del trabajo en torno a la Crónica de Fernando IV » 
  • 17h.45 Débat  

19h.30 Dîner du colloque 

 31 JANVIER 2013 – MATIN 

Bâtiment Formation, salle F01  

8h.45 Accueil 

SESSION III : LA CHARGE D’HISTORIOGRAPHE 

Modérée par Denis MENJOT (Lyon 2, CIHAM)  

  • 9h.00 Michel GARCIA (Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) : « Le chroniqueur face à sa tâche. À propos de la Première Partie de la Chronique de Jean II de Castille (1406-1420) »  
  • 9h.30 Francisco BAUTISTA (U. Salamanca – ENS Lyon) : « La segunda parte de la Crónica de Juan II : notas, borradores y redacción definitiva » 
  • 10h.00 Débat 

10h.30 Pause café à la cafétéria de l’ENS 

Bâtiment Formation, salle F05 

SESSION IV : L’HISTORIEN À LA FIN DU MOYEN ÂGE 

Moderée par Michel GARCIA (Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) 

  • 11h.00 Filipe Alves MOREIRA (U. Porto – SMELPS) : « ¿ Cómo trabajaban los cronistas portugueses ? Los relatos de la guerra civil de 1319-1324 » 
  • 11h.30 Jeremy N. H. LAWRANCE (U. Nottingham) : « Alfonso de Palencia en su taller » 
  • 12h.00 Débat 

12h.30 Conclusions et clôture du colloque 

12h.45 Déjeuner au restaurant de l’ENS 

Lieux

  • École Normale Supérieure de Lyon (Bâtiment Formation, salle F103 et salles F01 et F05) - 15 Parvis René-Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • mercredi 30 janvier 2013
  • jeudi 31 janvier 2013

Mots-clés

  • Historiographie, Bas Moyen Âge, péninsule Ibérique

Contacts

  • Pablo Justel
    courriel : pablo [dot] justel [at] ens-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Pablo Justel
    courriel : pablo [dot] justel [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'historien à l'œuvre dans le bas Moyen Âge », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 04 janvier 2013, http://calenda.org/233720

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème