AccueilJouer ou apprendre ? Les jeux dans l'éducation et la médiation scientifiques

Jouer ou apprendre ? Les jeux dans l'éducation et la médiation scientifiques

Playing or learning? Games in education and scientific mediation

Journées de la communication et de l'éducation scientifiques

Communication and academic education days

*  *  *

Publié le lundi 07 janvier 2013 par Élodie Faath

Résumé

À l’école et dans la rue, au travail et en transports, chez soi et au coeur de l’espace public, le jeu s’invite partout et en toutes circonstances. Immersif, interactif, il favorise la prise de recul et la levée des inhibitions tout en facilitant l’échange et l’argumentation mais aussi la créativité dans la recherche de solutions. Du jeu de plateau au serious game, le jeu suscite un engouement intense dans le monde de l’entreprise et de la formation. Afin de favoriser le décloisonnement des connaissances actuelles sur ces questions au coeur de l’actualité pédagogique, les Journées de Chamonix se poursuivent en 2013. Elles rassembleront à nouveau scientifiques et éducateurs, ludopédagogues, médiateurs et passionnés afin de mettre en commun leurs connaissances et d’engager ensemble une réflexion autour de formats innovants : communications, ateliers participatifs et discursifs, foire aux jeux mais également – et surtout – un évènement ludique à l’envergure de la ville de Chamonix.

Annonce

Argumentaire

Les sous-thématiques dans lesquelles s’inscriront les contributions sont les suivantes : 

  • Jeu et motivation : ressorts du jeu et dynamiques de l’engagement

Comment captiver le joueur « d’entrée de jeu » ? Sur quels ressorts repose l’adhésion au jeu ? Quel est le rôle des règles ? Qu’est-ce qui pousse à « rejouer » ? Plaisir, estime de soi, accomplissement, socialisation, addiction… Quelles sont les recettes des concepteurs de jeu et qu’en disent les sciences cognitives ? Et plus généralement, pourquoi joue-t-on ? 

  • Qu’apprend-on en jouant ? Savoirs, savoir-faire, savoir-être, valeurs…

Apprend-on sans le savoir en jouant ? Que reste-t-il « après » ? Peut-on distinguer des apprentissages collectifs et individuels ? Les apprentissages sont-ils spécifiques des différents types de jeux ? Quels sont les rôles des médiateurs et des interactions durant le jeu ? Réussir ou gagner est-il synonyme de compréhension ? Les acquis éventuels peuvent-ils être remobilisés dans la vie réelle ? 

  • Enseigner et transmettre par le jeu : lieux et contextes

Le jeu a-t-il une fonction médiatrice par rapport à l’appropriation des sciences et des techniques, à l’école et hors contexte scolaire ? Est-il possible d’exploiter le jeu pour enseigner ? Quels jeux pour quels apprentissages ? Insérés dans quelles démarches pédagogiques ? Avec quelle temporalité, quels outils et quels accompagnements ? Peut-on intégrer l’évaluation de ces apprentissages dans le jeu lui-même ? 

  • Jeux et technicité : conception et appropriation

Quels sont les enjeux éducatifs et culturels de l’appropriation de la technicité (logique, mathématique, informatique, matérielle, « sociale ») des jeux ? Peut-on exploiter la diversité et la complexité de cette technicité pour enseigner à travers la conception de jeux ?

  •  Jeu(x) et découverte scientifique

La recherche est-elle, comme la présentent certains courants pédagogiques, un jeu dont il s’agit de découvrir les règles ? Inversement, peut-on imaginer faire avancer la recherche en faisant « travailler » des joueurs à des fins de production de contenus scientifiques ? Quelles sont les portées scientifiques et pédagogiques de ces approches ?

  • Distinctions réel/virtuel dans l’apprentissage par le jeu

Doit-on faire une différence entre le jeu informatique et les autres jeux ? Quels impacts pourrait avoir une distinction réel/virtuel dans le cadre de l’apprentissage par le jeu ? Quel rôle tient l’écran dans le rapport au jeu vidéo ? La réalité augmentée, la robotique et les objets numériques tangibles vont-ils peu à peu effacer la frontière entre ces deux catégories apparentes ?

  • Différences culturelles et sociales, handicap, effets de genre

Sommes-nous tous égaux face au(x) jeu(x) ? Bien que d’accès facile en apparence, le jeu est-il adapté à tous ? Ou bien au contraire y a-t-il des différences sociales, culturelles, générationnelles face au jeu ? Comment penser l’accessibilité pour les publics handicapés ? Cette accessibilité peut-elle en retour servir la conception des jeux pour tous ?

Modalités de soumission

Chercheurs (philosophes, didacticiens, sociologues, anthropologues, mathématiciens, épistémologues, cogniticiens), animateurs, industriels, médiateurs, ingénieurs, enseignants, formateurs, designers, étudiants, inventeurs, curieux… les échanges et les débats sont nourris par vos contributions. Nous nous réjouissons de comparer vos visions du Jeu et d’offrir aux participants les multiples éclairages que vous leurs proposerez.

Vous pouvez proposer votre contribution jusqu’au 8 janvier 2013.

Type de contribution

  • Les communications recherche et les retours d’expérience

Lors de sessions de trois communications regroupées par thèmes, vous présentez votre exposé (recherche, récit d’expérience, analyse de cas, réflexion théorique, etc.) en 15 minutes, auxquelles succèdent 10 minutes d’échanges avec la salle. N’hésitez pas à illustrer votre propos à l’aide d’expériences, vidéos, sites web, etc. Ces communications doivent être créatives ! Si votre proposition n’est pas retenue, il vous sera suggéré de présenter vos travaux sous la forme d’un poster.

  • Les ateliers

Vous disposez de 90 minutes pour faire travailler les participants à votre atelier sur un thème de votre choix. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, soyez créatifs ! Une seule exigence : l’atelier n’est pas une communication rallongée. Après une brève présentation de l’exercice, l’essentiel de la session est consacrée au travail en groupe. Une synthèse et une courte conclusion peuvent clore les débats. Les propositions ne respectant pas ce format ne seront pas retenues. 

  • La foire

Profitez de cet espace d’expression libre et créative pour partager avec les participants vos jeux favoris, vos expériences, films, outils pédagogiques et de communication, vos ouvrages et articles sur le sujet… bref, tout ce qui est susceptible de nourrir la réflexion sur le thème. Une table, un accès à l’électricité et des grilles d’expositions seront mises à la disposition de chaque stand. Les activités proposées seront présentées dans le programme des Journées et des moments spécifiques leurs seront consacrés.

  • Les posters

Vous présentez ou non une communication, vous disposez déjà d’un poster sur la thématique 2013 ou souhaitez présenter des travaux qui ne s’y inscrivent pas tout à fait : nous nous engageons à valoriser votre poster en organisant des sessions spécifiques avec présentations flash, dans un lieu adapté et visité. Votre poster peut être présenté en parallèle avec une activité proposée sur la foire.

  • Les grands jeux

Vous souhaitez impliquer un petit groupe de participants sur une durée plus longue que le temps dédié aux formats traditionnels : proposez-nous vos idées ! Jeu de piste, jeu de rôle, jeu collaboratif, enquête ou jeu d’équipe… si votre proposition est retenue, ce sera toutefois à vous de susciter la participation des personnes présentes !

Formulaire pour l'appel à contribution : http://www.surveymonkey.com/s/HSVX2R3

Le comité d’orientation

  • Julian Alvarez, Ludoscience
  • Marc Beynié, Bayard Presse
  • Valérie Boudier, KTM Advance
  • Burçkin Dal, ITU, Istanbul
  • Laurent Dubois, LDES, université de Genève
  • Bertrand Gremaud, HEP Fribourg
  • Sophie de Quatrebarbes, Tralalère
  • Gianni Giardino, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
  • André Giordan, LDES, université de Genève
  • Samuel Heinzen, HEP Fribourg
  • Elena Pasquinelli, La Main à la Pâte, Institut d’Etudes Cognitives de l’ENS
  • Sophie de Quatrebarbes, Tralalère
  • François Lasserre, Nature et découvertes
  • Julien Llanas, académie de Créteil
  • Jean-Louis Martinand, ENS Cachan
  • Nicolas Pelay, Laboratoire de didactique André revuz, Université Paris Diderot-Paris 7
  • Lionel Rolle, HEP Fribourg
  • Eric Sanchez, ENS de Lyon
  • Guy Simonin, Universcience
  • François Taddei, CRI
  • Philippe Varrin, STEF, ENS Cachan

Ainsi que de membres du groupe Traces :

  • Garance Aubry (& Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes)
  • Marie Blanc (& Atomes Crochus)
  • Richard-Emmanuel Eastes (& Atomes Crochus, Ecole normale supérieure, LDES, IHPST)
  • Matteo Merzagora
  • Francine Pellaud (& HEP Fribourg)
  • Bastien Lelu
  • Meriem Fresson
  • Camille Liegeois

Lieux

  • Chamonix, France (74)

Dates

  • mardi 08 janvier 2013

Mots-clés

  • éducation scientifique, jeux, pédagogie, rencontre pluridisciplinaire

Contacts

  • Claire Stewart
    courriel : contact [at] jies-chamonix [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Claire Stewart
    courriel : contact [at] jies-chamonix [dot] org

Pour citer cette annonce

« Jouer ou apprendre ? Les jeux dans l'éducation et la médiation scientifiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 07 janvier 2013, http://calenda.org/233956