AccueilPremière rencontre nationale des jeunes chercheur.e.s en études africaines

*  *  *

Publié le mercredi 09 janvier 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Cette rencontre entend stimuler et renforcer les échanges entre jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s, jeunes docteur.e.s, post-doctorant.e.s) en sciences humaines et sociales qui n’ont pas suffisamment l’opportunité de se rencontrer au-delà des traditions intellectuelles ou clivages disciplinaires, géographiques et institutionnels. L’occasion est donnée de lutter contre les segmentations disciplinaires et l’insularité des doctorant.e.s – notamment ceux rattachés à des laboratoires non spécialisés en études africaines ou aires régionales – qui partagent des intérêts communs de par leurs investissements sur des terrains africains. Il s’agit notamment ici de participer au décloisonnement des travaux entre Afrique subsaharienne et Afrique du Nord en favorisant le croisement des problématiques. Cette rencontre souhaite ainsi produire un état des lieux des recherches menées en France par les jeunes chercheur.e.s travaillant sur les Afriques sans exclusive (Afrique Sub-saharienne, Maghreb, Lybie, Égypte, Madagascar...). En offrant un espace au débat scientifique, les jeunes chercheur.e.s pourront présenter, discuter et confronter leurs travaux.

Annonce

La JCEA est organisée avec l'appui financier et logistique du GIS Études africaines, de la Fondation Campus Condorcet, des laboratoires : CEAf, CEMAf, CERI, CESSP, LAM, SEDET, CHSP, de Sciences Po Bordeaux, de l'Ecole Doctorale SP2 de Bordeaux, de l'Ecole Doctorale de Sciences Po Paris, de la Présidence de l'Université Paris 1.

Programme

Entrée libre

Vendredi 11 janvier

CERI, 56 rue Jacob, 75006 Paris, et Sciences Po Paris, 9 rue de la Chaise, 75007 Paris

9h00-9h30 : Accueil des participants

9h30-10h15 : Session d'ouverture - Salle de conférence du CERI

Discours introductif de Pierre Boilley, président du GIS Etudes africaines en France

10h15-10h30 : Pause-café

10h30-12h45 : Première session de panels

  • Panel 1 : Acteurs des circulations - salle 900
  • Panel 2 : Formes et usages du religieux - salle 907
  • Panel 3 : Acteurs des colonisations et des indépendances - salle 931
  • Panel 4 : Vers de nouveaux rapports Nord-Sud? - salle 933

12h45-14h15 : Pause déjeuner

14h15-16h15 : Deuxième session de panels

  • Panel 5 : La recherche en pratiques - salle 900
  • Panel 6 : Dynamiques migratoires (1) : Focale sur le pays d’origine - salle 907
  • Panel 7 : Expressions et politiques du genre - salle 931
  • Panel 8 : Mises en scènes de la mémoire - salle 933

16h15-16h30 : Pause-café

16h30-18h30 : Troisième session de panels

  • Panel 9 : Arts et épistémologie - salle 900
  • Panel 10 : Circulations des normes, modèles et pratiques - salle 907
  • Panel 11 : Questions de santé, questions de société - salle 931
  • Panel 12 : Territoires, frontières et foncier - salle 933

Samedi 12 janvier

Université Paris 1, Centre Panthéon, 12 place du Panthéon, 75005 Paris

9h-11h : Quatrième session de panels

  • Panel 13 : Formes de l’engagement - salle 11
  • Panel 14 : Dynamiques urbaines et environnement - salle 15
  • Panel 15 : Exercices et contestations du pouvoir - salle 16
  • Panel 16 : Dynamiques migratoires (2) : circulation des biens, pratiques et représentations - salle 17

11h-11h15 : Pause-café

11h15-13h15 : Cinquième session de panels

  • Panel 17 : Enjeux du développement - salle 11
  • Panel 18 : Classes stratégiques, stratégies de classes - salle 15
  • Panel 19 : Politiques éducatives entre local et global - salle 16
  • Panel 20 : Repenser les catégories - salle 17

13h15-14h30 : Pause déjeuner

14h30-15h30 : Table-ronde (1) :  Bilan scientifique - Salle 1

Animée par Pierre Boilley (Professeur d'histoire à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur du CEMAf) et Jean-François Bayart (Directeur de recherche au CNRS, CERI/Science PO, Président du Fonds d’analyse des sociétés politiques - FASOPO)

15h30-16h : Pause-café

16h-18h : Table-ronde (2) : Perspectives et AG des doctorantEs - Salle 1

Présentation des panels

Panel 1. Acteurs des circulations

  • Elise Dufief, science politique, EHESS, Northwestern University, CESPRA : International election monitoring as a universal norm? The case of the European Union and Ethiopia.
  • Guive Khan Mohammad, science politique, université de Lausanne, Institut des Sciences Sociales : Les motos chinoises au Burkina Faso : une révolution commerciale au prisme de l'extraversion.
  • Isabelle Dutour, droit international, université d'Aix-Marseille, IRSEM, GERJC : La perspective africaine du concept de Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS). De l'appropriation d'un concept par ses bénéficiaires.
  • Gina Aït Mehdi, anthropologie, université Libre de Bruxelles, LAMC : Histoire, diffusion et réappropriation : des normes et des pratiques de "santé mentale" au Niger.

Discutant.e.s :

  • Irene Bono, science politique, université de Turin, associée au CM2S de Casablanca (invitée par le FASOPO)
  • Johanna Siméant, science politique, Paris 1, CESSP

Panel 2. Formes et usages du religieux

  • Andrea Ceriana Mayneri, anthropologie, université catholique de Louvain, Laboratoire d'Anthropologie Prospective, associé au CEMAf : La croyance à la sorcellerie en Afrique équatoriale entre passé et présent : continuités et ruptures face au changement social.
  • Aurora Vernazzani, ethnologie et anthropologie, EHESS : Un réseau religieux à portée sociale, un réseau religieux aux enjeux politiques ? Les Baye Fall du Sénégal "entre Touba et Dakar".
  • Olivia Legrip-Randriambelo, anthropologie, Lyon 2, CREA: Le fifohazana : un mouvement de réveil protestant malgache transnational.
  • Jean-Baptiste Valter Manga, anthropologie, EHESS, CEAf : Jeunes et initiations "traditionnelles" en Basse Casamance (Sénégal). Masquer les différences religieuses et afficher une identité commune. L'exemple de l'initiation royale ewaŋ à Oussouye en 2011.
  • Louis Audet Gosselin, sociologie, université du Québec à Montréal, rattaché à l'EHESS: Quelle moralisation pour les Hommes intègres ? Débats autour de la morale chez les jeunes religieux à Ouagadougou.

Discutant.e.s :

  • Stéphane Ancel, histoire, université d’Hambourg, Ethio-SPARE, CEMAf
  • Fabienne Samson-Ndaw, anthropologie, EHESS, IRD, CEAf

Panel 3. Acteurs des colonisations et des indépendances

  • Nadia Vargaftig, histoire, Université de Limoges, CRIHAM : Afrique européenne, Afrique africaine : un territoire sous influences au Mozambique (1892-1942).
  • Annalaura Turiano, histoire, Aix-Marseille 1, IREMAM : Religion et impérialisme en Méditerranée : le cas des missionnaires salésiens en Égypte dans l’entre-deux guerres.
  • Boris Adjemian, histoire, EHESS, IRIS : L'enracinement des étrangers en Afrique au miroir d'une administration coloniale : Grecs et Arméniens sous l'occupation italienne de l'Éthiopie (1936-1941).
  • Karine Ramondy, histoire, PRCE Paris IV-Sorbonne, Paris 1, IRICE : Le corps assassiné des leaders africains au temps des indépendances : entre visibilité et invisibilité
  • Marie Fierens, information & communication, université Libre de Bruxelles : Les journalistes congolais et ivoiriens : interdépendances et pratiques professionnelles (1960-2010).

Discutant.e.s :

  • Lancelot Arzel, histoire, Sciences Po Paris, CHSP
  • Odile Goerg, histoire, Paris 7, SEDET

Panel 4. Vers de nouveaux rapports Nord-Sud ?

  • Sylvain Beck, sociologie, Paris 4, GEMASS : Une étude de cas sur les Français en Afrique: l'enseignement français au Maroc, une situation d'intermédiaire dans la continuité historique.
  • Hélène Baillot, science politique, Paris 1, CESSP : Les rapports Nord/Sud au sein d’une campagne internationale. Le cas de la coalition anti-dette du Jubilée 2000.
  • Benoît Tine et Mohamed Ali Elhaou, sociologie et sciences de la communication, université de Versailles St Quentin, PRINTEMPS, Lille 3, GERIICO, MSH Paris-Nord : Prémisses d'une industrialisation de la communication du téléacteur sénégalais et tunisien.
  • Camille Forite, relations internationales, Paris 3, IHEAL, CREDA : La politique africaine d'Hugo Chavez.
  • Céline Ségalini, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM : Quel engagement critique dans les dispositifs de développement ? Regard des développeurs sénégalais à l'égard des normes de gouvernance prescrites en matière de gestion du littoral.

Discutant.e.s :

  • Rozenn Nakanabo Diallo, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM
  • Richard Banégas, science politique, Sciences Po Paris, CERI

Panel 5. La recherche en pratiques

  • Ndèye Gnagna Gning, anthropologie de la santé, Bordeaux 2, LAM : Un objet anthropologique pas comme les autres : Sida et homosexualité au Sénégal.
  • Julie Champrenault, histoire, Sciences Po Paris, CHSP : Les archives d’une société théâtrale en situation coloniale.
  • Bertrand Dimitri Ndombi Boundzanga, sociologie, université de Lorraine, ISAM-IAE : La recherche quantitative à l’épreuve des institutions nationales de mesure ou les limites des études qualitatives. Le cas des sciences sociales.
  • Muriel Champy, ethnologie, Paris 10, LESC : Récits de vie brisé(e)s. Une approche anthropologique des jeunes vivant dans la rue au Burkina Faso.

Discutant.e.s :

  • Cindy Morillas, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM
  • Céline Thiriot, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM

Panel 6. Dynamiques migratoires (1) : focale sur le pays d’origine

  • Niandou Touré, sociologie, Paris 5, CEPED : Mobilité étudiante, migration qualifiée et développement des pays du Sud : le cas des Maliens au Maroc et en France
  • Nehara Feldman, sociologie, CESSP, laboratoire des Dynamiques Rurales : Hiérarchisations entre femmes dans un contexte migratoire.
  • Hugo Bréant, science politique, Paris 1, CRPS-CESSP : Analyser les migrations depuis l’Afrique : un détour géographique pour réinterroger l’objet migratoire.
  • Jennifer Bidet, sociologie, Lyon 2, Centre Max Weber : Les vacances au bled : un révélateur des rapports différenciés aux origines pour des descendants d'immigrés algériens.

Discutant.e.s :

  • Thomas Fouquet, anthropologie, Paris 7, Institut Émilie du Châtelet
  • Amandine Spire, géographie, Paris 7, SEDET

Panel 7. Expressions et politiques du genre

  • Jelena Antic, littératures comparées et francophones, Lyon 2 : La scène de la danse féminine dans le paysage littéraire d’Algérie. Les romans d’Assia Djebar. Ombre sultane (1987), Vaste est la prison (1995).
  • Marie Saiget, science politique, Sciences Po Paris, CERI : Les effets des programmes internationaux sur les dynamiques de regroupement féminin dans la société burundaise d'après-guerre. Le cas d'UNIFEM/ONU femmes.
  • Aminata Cécile MBaye, anthropologie, Bayreuth International Graduate School for African Studies, CEAf : Impacts et enjeux de la question du VIH/Sida sur la perception de l’homosexualité au Sénégal.
  • Marie Brochard, anthropologie, Paris 5, CEPED : Normes de genre, infertilité et nouvelles technologies de reproduction au Sénégal.

Discutantes :

  • Ophélie Rillon, histoire, Paris 1, CEMAf
  • Anne Hugon, histoire, Paris 1, CEMAf

Panel 8. Mises en scène de la mémoire

  • Chloé Josse-Durand, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM : Politiques du patrimoine et patrimonialisations politiques au Kenya. Le "musée-mausolée", nouvel enjeu d'une reconfiguration de l'espace mémoriel kenyan.
  • Doris Ehazouambela, anthropologie, EHESS, CEAf : Expression mémorielle transnationale des mourides et espace public au Gabon.
  • Lalaina Razanamandimby, histoire, Paris VII-Denis Diderot, SEDET : Restitution et invention d’une mémoire à Madagascar : la commensalité, révélatrice de l’organisation sociale.
  • Yogita Tahalayani, études culturelles, Montpellier III, IRIEC, Département d’études germaniques et romanes, Université de Delhi : Réécriture de l’Histoire à travers le romanesque.

Discutant.e.s :

  • Florence Brisset-Foucault, science politique, université de Cambridge, Trinity College
  • Jean-Claude Penrad, anthropologie, EHESS, CEAf

Panel 9. Arts et épistémologie

  • Audrey Coudre, histoire de l'art, EHESS, CEAf : Les écoles et centre d'art en Afrique : les différentes modalités de l'expérience moderniste en arts visuels.
  • Donald Vessah Ngou, littérature et linguistique, Yaoundé 1, Département de Français, Paris 10, Modyco, UMR 7114 – CNRS : Du Vieux nègre au Roi de Cahel, quelles (r)évolutions pour les représentations de la langue française en francograhie africaine ?
  • Pénélope Dechaufour, études théâtrales, Paris 3, Paris 10 : Enjeux et modalités de la recherche en études théâtrales sur les dramaturgies contemporaines d'Afrique noire francophone.

Discutant.e.s :

  • Martin Mourre, anthropologie, EHESS, CEAf
  • Maria-Benedita Basto, études littéraires, Paris 4, CRIMIC, EHESS, CEAf

Panel 10. Circulations de normes, modèles et pratiques

  • Mustapha El Mnasfi, science politique, université de Versailles St Quentin en Yvelines, CESDIP (France), Centre Jacques Berque (Maroc) : Les effets de la participation citoyenne dans les projets urbains au Maroc : le cas de l’"INDH" en milieu urbain.
  • Patrice Diatta, science politique et sciences sociales, Paris 13, Centre de recherche sur l'action locale : Modes d'appropriation et d'hybridation d'un principe à prétention universelle : la participation dans les politiques locales au Mali et au Sénégal.
  • Fanny Chabrol, sociologie, EHESS, IRIS : Le rôle des acteurs de la recherche biomédicale face au sida au Botswana : la constitution d’un site attractif pour l’intervention internationale.
  • Yakouba Ouedraogo, droit public, université de Rouen, CUREJ-EESJ : L'aide au développement et la gestion des finances publiques en Afrique subsaharienne : cas des Etats membres de l'UEMOA.

Discutant.e.s :

  • Emmanuelle Bouilly, science politique, Paris 1, CESSP
  • Marie-Emmanuelle Pommerolle, science politique, Paris 1, CEMAf

Panel 11. Questions de santé, questions de société

  • Cédric Lévêque, anthropologie sociale, Bordeaux 2, LAM : La lutte contre le paludisme face à l'épreuve du conflit casamançais. D'une politique nationale aux enjeux locaux de son implantation.
  • Fadimatou Mounsade Kpoundia, anthropologie, Aix-Marseille 1, SE4S : Sida et mutations professionnelles dans les structures de santé au Cameroun : exemple de la prise en charge psychosociale.
  • Chiara Quagliariello, anthropologie, Paris 8 : Regards croisés sur l'expérience de maternité des femmes sénégalaises en Italie.
  • Georges Rouamba, anthropologie, Bordeaux 2, LAM : La prise en charge des personnes vieillissantes dans les ménages urbains à Ouagadougou (Burkina Faso).

Discutant.e.s :

  • Perrine Bonvalet, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM
  • Jean-Pierre Dozon, anthropologie, EHESS, IRD, CEAf

Panel 12. Territoires, frontières et foncier

  • Njaka Ranaivoarimanana, aménagement de l'espace et urbanisme, université Paris-Est, Institut d'Urbanisme de Paris, Lab'URBA : La mutation et la fragmentation en cours de la ville d’Antananarivo (Madagascar) : une question d’appropriation de la rente foncière ?
  • Pedro Neto, anthropologie, EHESS, université de Lisbonne, CEAf, CEA - ISCT-IUL : Définition d'une frontière en Afrique : relation et perceptions de la frontière Angola- Zambie au cours du conflit angolais.
  • Nathalie Carré, lettres, Paris 13, INALCO : Caravanes et transferts culturels en Afrique orientale au XIXe siècle.
  • Mónica Labonia, anthropologie, université de Nice Sophia Antipolis, LAPCOS : De la frontière politique à la frontière symbolique du royaume : le cas de la royauté joola-ajamaat (Sénégal-Guinée-Bissau).

Discutant.e.s :

  • Tarik Dahou, anthropologie, EHESS, IRD, MNHN, CEAf
  • Gillian Mathys, histoire, université de Ghent (sous réserve)

Panel 13. Formes de l'engagement

  • Layla Baamara, science politique, Sciences Po Aix, Iremam, MMSH : Engagements et pratiques partisanes en situation de contrainte : le cas du Front des forces socialistes (Algérie).
  • Mahdi Amri et Mohammed Fliti, information & communication, université de Poitiers, université du Havre : Militantisme citoyen et révolution en Tunisie. Le rôle du rap politique dans la mobilisation.
  • Jacopo Granci, science politique, Montpellier 1, Universita degli Studi di Macerata, Centre Jacques Berque de Rabat : La musique comme instrument d'engagement et d'affirmation identitaire dans le mouvement amazigh marocain: le cas du Sud-est.
  • Claire Dedieu et Fodé Camara, science politique, Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Toulouse : Le jeu politique en Guinée : syndicats et partis politiques à l'heure de la transition démocratique.

Discutant.e.s :

  • Soline Laplanche-Servigne, science politique, université de Tours, CEE-Sciences Po
  • Béatrice Hibou, science politique, CNRS, Sciences Po Paris, CERI, Visiting fellow commoner, Trinity College, Cambridge

Panel 14. Dynamiques urbaines et environnement

  • Émilie Guitard, anthropologie, université Paris Ouest La Défense, LESC, IRD, CEMAF : La gestion des déchets en milieu urbain africain, un service public comme un autre ? Réflexions depuis Garoua et Maroua (Cameroun).
  • Camille Al Dabaghy, sociologie, EHESS, IRIS : Histoire et actualité de la coproduction d’une échelle communale de gouvernement. En suivant le fil rouge de la gestion transnationale de l’eau à Diégo-Suarez (Madagascar).
  • Jennifer Vanz, histoire, Paris 1, UMR Orient & Méditerranée : Tlemcen, une capitale maghrébine entre Sahara et Méditerranée (XIIIe- XVe).
  • Julie Leport, sociologie, Toulouse II – Le Mirail, CERTOP, UMI CNRS 3189 ESS, CNIEL : Les modèles alimentaires théâtres d’innovations : déterminants locaux et globaux à Dakar.

Discutant.e.s :

  • Hélène Quénot-Suarez, science politique, IFRI
  • Faranirina Rajaonah, histoire, Paris 7, SEDET

Panel 15. Exercices et contestations du pouvoir

  • Boris Samuel, science politique, Sciences Po Paris, CERI : Les trajectoires de la hausse des prix et l’exercice du pouvoir en Mauritanie.
  • Aziz Faty, sciences du langage, Paris 5, CEPED : La politisation de la société sénégalaise : vers une popularisation du discours politique ?
  • Sidy Cissokho, science politique, Paris 1, CESSP : La lutte contre le maraudage au Sénégal : la pratique administrative du « bas-côté ».

Discutant.e.s:

  • Raphaël Botiveau, science politique, Paris 1, La Sapienza, CEMAf
  • Myriam Catusse, science politique, Aix-Marseille, IREMAM, MMSH

Panel 16. Dynamiques migratoires (2) : circulation des biens, pratiques et représentations

  • Sara Mercandalli, économie du développement, Paris 11, CIRAD : Dynamiques migratoires et stratégies des familles rurales en Afrique australe : des migrations circulaires aux nouvelles formes de circulation. Le cas de la localité de Leonzoane, Province d’Inhambane (1900-2010).
  • Ilka Vari-Lavoisier, science politique et économie, IRD, CMH ENS Ulm/DIAL : TIMME (Terrains Interdisciplinaires et Multi-sites sur les Migrants et leurs Engagements).
  • Samia Hammou, sociologie, Paris 5, CEPED : Les commerçants Chinois à Alger.

Discutant.e.s :

  • Nora El Qadim, science politique, Sciences Po Paris, Centre d’études européennes
  • Flore Gubert, économie, École d’économie de Paris, IRD

Panel 17. Enjeux du développement

  • Pauline Guinard et Marie Bridonneau, géographie, Paris Ouest Nanterre La Défense, Mosaïques : Labilela / Soweto : le développement contre le tourisme ?
  • Sadio Soukouna, science politique, Paris 1 : Les Stratégies de légitimation des acteurs intermédiaires dans l'Aide au Développement: le cas des immigrés maliens et collectivités territoriales françaises.
  • Augustin Pallière, géographie et agro-économie, Paris Ouest Nanterre La Défense, AgroParisTech : Au-delà de Malthus et Boserup: comprendre les dynamiques agro-écologiques d'un territoire. Un cas d'étude en Sella Limba, Sierra Leone

Discutant.e.s :

  • Hawa Coulibaly, géographie, Paris 7, SEDET
  • Dominique Juhé-Beaulaton, histoire, Paris 1, CEMAf

Panel 18. Classes stratégiques, stratégies de classes

  • Clélie Nallet, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM : "Politica alfalegem !" : classes moyennes et politique à Addis Abeba.
  • Virginie Nantchop, géographie, Paris 1 : Aux marges du réseau : pratiques d’autonomisation de l’accès à l’eau potable des populations aisées et de classes moyennes à la périphérie de Douala (Cameroun).
  • Juliana Lima, science politique, Paris 1 : Mutations sociales en contexte de "post-conflit", pistes de recherche sur la (re)structuration des classes sociales en Angola dans l'après-guerre : penser les classes moyennes à Luanda.
  • Kevin Mary, géographie, université de Caen, ESO, université de Poitiers, Migrinter : Le voyage inachevé. Les migrations pour études des élites maliennes en Amérique du Nord : entre logiques de distinction et stratégie de reproduction sociale contrariée.

DiscutantE.e.s :

  • Dominique Connan, science politique, Paris 1, CESSP
  • Hervé Maupeu, science politique, université de Pau et des Pays de l'Adour, LAM

Panel 19. Politiques éducatives entre local et global

  • Olivier Provini, science politique, université de Pau et des Pays de l'Adour, LAM, IFRA : La circulation des réformes universitaires en Afrique de l'Est.
  • Clothilde Hugon, science politique, Science Po Bordeaux, LAM : La "modernisation des daaras" au Sénégal : analyse d'une réforme spécifique autour de l'enseignement arabo-islamique.
  • Tatiana Smirnova, anthropologie, EHESS Marseille, Sciences Po Paris : Effets des représentations des scolaires et étudiants comme menace à l’ordre public sur la conception et les politiques de l’enseignement supérieur au Niger : début 1960 - fin 1980.
  • Adeline Del Medico, Sociologie, Paris 5, CEPED : Idées internationales et réappropriations locales. Analyse de le mise en pratique des principes de l'efficacité de l'aide dans le secteur éducatif au Mali.

Discutant.e.s :

  • Pierre Guidi, histoire, Paris 1, CEMAf
  • Pascale Barthélémy, histoire, ENS de Lyon, LARHA, IUF

Panel 20. Repenser les catégories

  • Laure Carbonnel, ethnologie, université Paris Ouest, CEMAf, LESC : Quelle terminologie pour la bouffonnerie? Des termes vernaculaires aux catégorisations ethnologiques.
  • Larissa Kojoué, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM : Qualifier en politique en Afrique : L'exemple du VIH/ sida à partir du territoire camerounais.
  • Valentina Tarquini, lettres, Università Roma Tre, université de Strasbourg, CIEF (Paris IV) : De la marginalité des auteurs africains à celle des chercheurs africanistes en littérature.
  • Salim Chena, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM : Enquêter sur les migrations irrégulières en Algérie auprès de migrants subsahariens et d’émigrants algériens. Enjeux méthodologiques et conceptuels.

Discutant.e.s :

  • Emmanuel Galland, anthropologie, EHESS Aix-Marseille, CEMAf
  • Jean-Paul Colleyn, anthropologie, EHESS, CEAf

Comité scientifique

  • Richard Banégas, Professeur, science politique, Sciences Po Paris, CERI
  • Maria-Benedita Basto, Maîtresse de conférences, études littéraires, Paris 4, CRIMIC, EHESS, Ceaf
  • Myriam Catusse, Chargée de recherche, science politique, Aix-Marseille, CNRS, IREMAM, MMSH
  • Jean-Paul Colleyn, Directeur d’études, anthropologie, EHESS, CEAf
  • Tarik Dahou, Chargé de recherche, anthropologie, EHESS, CEAf, IRD, MNHN
  • Anne-Françoise Garcon, Professeure, histoire, Paris 1, EA 127, ERHM
  • Odile Goerg, Professeure, histoire, Paris 7, SEDET
  • Béatrice Hibou, Directrice de recherche, économie politique, CNRS, Sciences Po Paris, CERI
  • Anne Hugon, Maîtresse de conférences, histoire, Paris 1, CEMAf
  • Dominique Juhé-Beaulaton, Chargée de recherche, histoire, CNRS, CEMAf
  • Jean-Pierre Dozon, Directeur d’études, anthropologie, EHESS, CEAf, IRD
  • Denis-Constant Martin, Directeur de recherche, socio-anthropologie, Sciences Po Bordeaux, LAM
  • Hervé Maupeu, Maître de conférences, science politique, Université de Pau et des Pays de l'Adour, LAM
  • René Otayek, Directeur de recherche, science politique, Sciences Po Bordeaux, LAM
  • Sandrine Perrot, Chargée de recherche, Sciences Po Paris, CERI
  • Marie-Emmanuelle Pommerolle, Maîtresse de conférences, science politique, Paris 1, CEMAf
  • Faranirina Rajaonah, Professeure, histoire, Paris 7, SEDET
  • Fabienne Samson-Ndaw, Chargée de recherche, anthropologie, EHESS, CEAf, IRD
  • Johanna Siméant, Professeure, science politique, Paris 1, CESSP
  • Amandine Spire, Maîtresse de conférences, géographie, Paris 7, SEDET

Comité d'organisation (doctorant.e.s)

  • Perrine Bonvalet, LAM, Sciences Po Bordeaux
  • Raphaël Botiveau, CEMAf, Paris 1/ La Sapienza
  • Emmanuelle Bouilly, CESSP, Paris 1
  • Sidy Cissokho, CESSP, Paris 1
  • Dominique Connan, CESSP, Paris 1
  • Clélia Coret, CEMAf, Paris 1
  • Hawa Coulibaly, SEDET, Paris 7
  • Emmanuel Galland, CEMAf, Aix-Marseille
  • Chloé Gardin, CEAf, EHESS, IRD
  • Pierre Guidi, CEMAf, Paris 1
  • Clothilde Hugon, LAM, Sciences Po Bordeaux
  • Anna Konieczna, CHSP, Sciences Po Paris
  • Victoria Lickert, CESSP, Paris 1
  • Manga Makrada Maïna, CEMAf, Paris 1
  • Cindy Morillas, LAM, Sciences Po Bordeaux
  • Martin Mourre, CEAf, EHESS, IRD
  • Clélie Nallet, LAM, Sciences Po Bordeaux
  • Aimé Kaina Oumounhabidji, EA127-CRHM, Paris 1
  • Marie Saiget, CERI, Sciences Po Paris

Lieux

  • Université Paris 1, Centre Panthéon | CERI | Sciences Po Paris - 12 place du Panthéon | 56 rue Jacob | 9 rue de la Chaise
    Paris, France (75005 | 75006 | 75007)

Dates

  • vendredi 11 janvier 2013
  • samedi 12 janvier 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Afrique du Nord, Afrique Sub-saharienne, Maghreb, Lybie, Égypte, Madagascar, interdisciplinarité

Contacts

  • comité d'organisation
    courriel : colloque [dot] frontieresduprive [at] laposte [dot] net

Source de l'information

  • Pierre Guidi
    courriel : pierreguidi [at] outrenet [dot] com

Pour citer cette annonce

« Première rencontre nationale des jeunes chercheur.e.s en études africaines », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 09 janvier 2013, http://calenda.org/234207