AccueilSubjectivité et traduction

Subjectivité et traduction

Subjectivity and translation

*  *  *

Publié le lundi 14 janvier 2013

Résumé

Le 30 mai 2013, une table ronde autour de la problématique de la subjectivité du traduire, telle qu’elle se manifeste dans le champ du discours littéraire en traduction, sera organisée à l’université « Stefan cel Mare » de Suceava, Roumanie. 

Annonce

Table Ronde organisée dans le cadre du projet de recherche PN-II-RU-PD-2011-3-0125, université « Stefan cel Mare », Suceava, Roumanie

Invité d’honneur : LANCE HEWSON, Université de Genève

Argumentaire

La notion de subjectivité,qui compte parmi les concepts centraux de la culture moderne et post-moderne, intéresse à la fois linguistes, philosophes du langage et théoriciens de la littérature, que ce soit sous la forme de la connaissance de soi, de l’expression de l’identité, des marqueurs linguistiques de la référence et de l’opinion personnelle ou des techniques littéraires de la voix et de la perspective narrative. Dans un sens large, la notion renvoie à tout ce qui a trait au sujet comme créateur et utilisateur du discours (Benveniste, 1966, 1974) ; dans un sens restreint, elle concerne les marques par lesquelles un sujet interprète et juge le monde et exprime son affectivité (Catherine Kerbrat-Orecchioni, 1980/2002, Anne Reboul et Jacques Moeschler, 1994, Dominique Maingueneau, 2002). Son exploration peut enrichir de manière essentielle le domaine de la traductologie, du point de vue, d’une part, du traducteur (qui transmet sa subjectivité au texte traduit) et, d’autre part, du texte et de l’auteur traduit (style, marques linguistiques de la subjectivité déictique et axiologique, la référence personnelle).

Nous proposons une journée de réflexion autour des rapports complexes qui relient la subjectivité et le traduire, tels qu’ils se manifestent dans le champ du discours littéraire en traduction. Rapports qui permettraient une meilleure compréhension autant du statut du texte traduit (pour Henri Meschonnic [1999 : 31], « plus le traducteur s’inscrit comme sujet dans la traduction, plus, paradoxalement, traduire peut continuer le texte ») que de la place et du rôle du traducteur dans l’histoire des traductions, comme intermédiaire privilégié entre des langues-cultures (pour Jean Delisle [2002 : 2], « le sujet traduisant, tout comme l’écrivain, est porteur des représentations symboliques de sa société » ; pour Jean-René Ladmiral [2010 : 18], « la subjectivité radicalement individuelle du traducteur, en tant qu’il est un scripteur, un ré-écrivain et co-auteur, […] s’inscrit dans le cadre de l’intersubjectivité commune qui se trouve dans le langage, tant dans le texte-source ainsi que dans le texte-cible ».)

Axes de réflexion :

  • Subjectivité et intersubjectivité du traduire. Le sujet traduisant. Visibilité, voix et présence du traducteur dans le texte traduit.
  • Subjectivité et énonciation en traduction. Les marqueurs de subjectivité : la modalisation, la deixis, les termes d’adresse. Les discours rapportés.

La Table Ronde sera ouverte par une conférence du professeur Lance Hewson, de l’Université de Genève.

Modalités de soumission

Date limite de réception des propositions: le 15 avril 2013.

  • Communication de la décision du comité d’organisation : le 1er mai 2013.
  • Date d’organisation de la table ronde : le 30 mai.
  • Envois des articles : le 15 juin 2013.

Un résumé en français entre 200 et 300 mots, accompagné par le nom de l’auteur, le nom de l’institution de rattachement et une présentation de 3 à 4 lignes de l’activité professionnelle de l’auteur, doit être envoyé à l’adresse raluka2@yahoo.fr avant le 15 avril.

Langue de communication : le français. 

Frais de participation : les organisateurs ne perçoivent pas de frais de participation.

Publication

Les communications seront publiées, après l’avis favorable du comité scientifique, dans un numéro spécial de la revue Atelier de traduction, Editions de l’Université de Suceava, à paraître au début du mois de septembre 2013.

Coordinateurs 

Raluca-Nicoleta Balatchi, Muguras Constantinescu, Université « Stefan cel Mare », Suceava. Contact : raluka2@yahoo.fr

Comité scientifique

  • Muguraş CONSTANTINESCU, professeur des universités, docteur, Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie;
  • Raluca-Nicoleta BALATCHI, maître de conférences, docteur, Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie;
  • Daniela LINGURARU-HAISAN, maître de conférences, docteur, Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie;
  • Camelia CAPVERDE, maître assistante, docteur, maître de conférences, docteur, Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie;

Comité de lecture de la revue Atelier de traduction (dans laquelle seront publiés les articles résultant des communications) :

  • Gina ABOU FADEL SAAD Université Saint Joseph, École

Dates

  • lundi 15 avril 2013

Mots-clés

  • subjectivité, traduction

Source de l'information

  • Raluca-Nicoleta Balatchi
    courriel : raluka2 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Subjectivité et traduction », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 14 janvier 2013, http://calenda.org/234261