AccueilCommerce et territoires

Commerce et territoires

Trade and territories - reciprocal influences

Influences réciproques

*  *  *

Publié le vendredi 18 janvier 2013 par Élodie Faath

Résumé

La libéralisation des échanges, la révolution des transports ou encore le démantèlement des accords de Breton Woods apparaissent comme des éléments fondateurs du système économique mondialisé qui est aujourd’hui celui dans lequel nous vivons. Les théoriciens du commerce et du libre-échange, comme Adam Smith ou encore David Ricardoont, dès les XVIIIe et XIXe siècles, mis en relief les conséquences économiques et sociales du commerce pratiqué à l’échelle internationale. Ces activités commerciales, loin d’être insignifiantes pour la construction des sociétés humaines, ont souvent été présentées comme des facteurs de modification, de transformation ou d’uniformisation des territoires. Partant de ce constat, nous proposons de réfléchir aux rapports entre les territoires entant qu’espaces appropriés et modifiés par les sociétés humaines et les pratiques commerciales entendues comme l’ensemble des activités relatives à l’échange des marchandises (achat, vente, mise à disposition ou transport).

Annonce

Présentation

La libéralisation des échanges, la révolution des transports ou encore le démantèlement des accords de Breton Woods apparaissent comme des éléments fondateurs du système économique mondialisé qui est aujourd’hui celui dans lequel nous vivons. Les théoriciens du commerce et du libre-échange, comme Adam Smith ou encore David Ricardo ont, dès les XVIIIe et XIXe siècles, mis en relief les conséquences économiques et sociales du commerce pratiqué à l’échelle internationale. Ces activités commerciales, loin d’être insignifiantes pour la construction des sociétés humaines, ont souvent été présentées comme des facteurs de modification, de transformation ou d’uniformisation des territoires. Partant de ce constat, nous proposons de réfléchir aux rapports entre les territoires en tant qu’espaces appropriés et modifiés par les sociétés humaines et les pratiques commerciales entendues comme l’ensemble des activités relatives à l’échange des marchandises (achat, vente, mise à disposition ou transport). 

En quoi les activités commerciales conduisent-elles les hommes à repenser leur rapport aux territoires ?

Afin de répondre à cette problématique, les pistes de recherche suivantes seront privilégiées :

  • De quelle manière les pratiques et les normes commerciales produisent, structurent, modifient ou définissent les territoires ?
  • Quelles contraintes ou limites les territoires imposent-ils à ces mêmes normes et pratiques ?
  • Comment et dans quels buts les acteurs participent-ils de la modification des territoires ou des échanges commerciaux ?
  • Comment les liens commerciaux et l’existence de réseaux peuvent rapprocher, différencier des territoires ou encore modifier les distances inter et intra-territoriales ?
  • Quelle est l’influence de l’adaptation et du renouvellement des pratiques commerciales sur les organisations spatiales ? (territoires de commerce dématérialisés, extra territorialisés, logiques réticulaires...)

Modalités de sousmission

Les propositions, concernant particulièrement les disciplines de l’histoire, de la géographie et de l’anthropologie, seront évaluées par le comité d’organisation de la journée. La sélection des communications visera à favoriser le caractère interdisciplinaire de cette rencontre ; elle privilégiera la diversité des cadres spatiaux et chronologiques, comme celle des échelles et des approches.

Les propositions de communication (2000 signes) devront être soumises

avant le 17 février 2013

et accompagnées d’un curriculum vitae

à jeunes.chercheurs.telemme@mmsh.univ-aix.fr

Une réponse individuelle sera envoyée à la fin du mois de février 2013.

La journée aura lieu le 27 mars 2013.

Comité d’organisation

  • Virginie Cerdeira : doctorante en histoire moderne; poursuit des recherches sur « Le Mercure François et la fabrique de l'espace public en France au XVIIe siècle »
  • Olivier Lopez : doctorant en histoire moderne; poursuit des recherches sur « S'établir et travailler chez l'autre. Les hommes de la Compagnie Royale d'Afrique en Barbarie au XVIIIe siècle »
  • Élodie Oriol : doctorante en histoire moderne; poursuit des recherches sur « Professions, pratiques et goûts musicaux à Rome au XVIIIe siècle : institutions et parcours individuels »

Les frais de transport des participants à la journée d’études seront à leur charge ou à celle de leur UMR de rattachement. Le repas du midi sera offert par l’école doctorale 355 de l’Université d’Aix-Marseille.

Lieux

  • Maison méditerranéenne des sciences de l’homme - 5 rue Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France (13090)

Dates

  • dimanche 17 février 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • commerce, pratiques commerciales, échanges, réseaux, acteurs, territoires, espaces, marchandises, services, influences, normes, histoire, géographie, anthropologie

Contacts

  • Élodie Oriol
    courriel : jeunes [dot] chercheurs [dot] telemme [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Source de l'information

  • Telemme Jeunes Chercheurs
    courriel : jeunes [dot] chercheurs [dot] telemme [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Commerce et territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 18 janvier 2013, http://calenda.org/235436