AccueilGenre et migration

*  *  *

Publié le jeudi 31 janvier 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

Le thème de cette université d'été pluridisciplinaire est au cœur des questions contemporaines sur l’immigration dans les sociétés européennes et inclut une lecture de la place respective des femmes et des hommes dans les différentes vagues migratoires. En effet, depuis plusieurs années, un certain nombre de recherches ont remis en question l’analyse des migrations comme phénomènes exclusivement masculins, et analysé les transformations liées au genre lors des processus migratoires. Les travaux menés ne se limiteront cependant pas à l’histoire des migrations dans les sociétés occidentales. L’approche « genre » a en effet permis de renouveler l’étude des migrations en sociologie, en anthropologie, en géographie comme en sciences politiques. C’est pourquoi ces rencontres, organisées par une équipe d’historien-ne-s sont néanmoins conçues comme pluridisciplinaires et ouvertes thématiquement : il s’agira non seulement d’étudier la dimension quantitative des migrations, mais aussi de mettre en perspective les questions relatives au travail des migrant-e-s, à leur citoyenneté, et donc à leurs droits tant civiques que civils.

Annonce

Présentation

Cette Université d’été pluridisciplinaire est destinée à un public de 20 doctorant-e-s en sciences humaines et sociales désireux et désireuses d’approfondir leurs connaissances et leurs méthodes en études de genre. Elle est organisée par l’Equipe « Genre et Société » du LARHRA (Laboratoire de Recherche historique Rhône-Alpes, UMR CNRS 5190), en partenariat avec l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne. Elle articule des présentations scientifiques et des ateliers avec des moments d’échanges avec des actrices et acteurs de la société civile (responsables et membres d’associations, enseignant-e-s des différents cycles scolaires...).

Son thème « Genre et migrations » est au cœur des questions contemporaines sur l’immigration dans les sociétés européennes et inclut une lecture de la place respective des femmes et des hommes dans les différentes vagues migratoires. En effet, depuis plusieurs années, un certain nombre de recherches ont remis en question l’analyse des migrations comme phénomènes exclusivement masculins, et analysé les transformations liées au genre lors des processus migratoires. Les travaux menés ne se limiteront cependant pas à l’histoire des migrations dans les sociétés occidentales. L’approche « genre » a en effet permis de renouveler l’étude des migrations en sociologie, en anthropologie, en géographie comme en sciences politiques. C’est pourquoi ces rencontres, organisées par une équipe d’historien-ne-s sont néanmoins conçues comme pluridisciplinaires et ouvertes thématiquement : il s’agira non seulement d’étudier la dimension quantitative des migrations, mais aussi de mettre en perspective les questions relatives au travail des migrant-e-s, à leur citoyenneté, et donc à leurs droits tant civiques que civils.               

Les quatre journées (19, 20, 21 et 22 juin 2013) seront déclinées en trois cycles : le matin, des conférences par des universitaires, l’après-midi des ateliers de travail avec les doctorant-e-s (lectures critiques d’articles, méthodes d’investigations en histoire, sociologie, anthropologie, sciences politiques...). Lors de ces ateliers, les doctorant-e-s seront invité-e-s à présenter l’avancement de leur recherche. Seront proposées en soirée et lors de la journée du samedi 22 juin des tables rondes avec des actrices et acteurs de la société civile, des grandes conférences thématiques, des projections/débats.  

Conditions de candidature

Peuvent candidater les doctorant-e-s inscrit-e-s en histoire, géographie, science politique, sociologie ou anthropologie à l’Université en France.

20 places sont disponibles dont une partie réservée à des étudiant-e-s de l’Université de Lyon.  

Le dossier de candidature sera composé :

  • D’un résumé du sujet de thèse (1500 signes)
  • D’un curriculum vitae
  • D’une lettre de motivation de deux pages maximum
  • D’une photocopie de la carte d’étudiant-e  

Date limite d’envoi des dossiers de candidature : 15 mars 2013

Date des réponses du comité d’organisation : 15 avril 2013

Le dossier est à adresser à : genre.et.migrations@gmail.com

Les étudiant-e-s dont le dossier sera retenu seront pris en charge (frais de voyage et d’hébergement).  

Programme

Mardi 18 juin en soirée : Accueil des participant-e-s (Mairie de Lyon)

Mercredi 19 Juin : mots et concepts

9h-12h30 : Intervenant-e-s :

  • Pascale Barthélémy (MCF ENS de Lyon, LARHRA, IUF, histoire) : introduction générale ;
  • Sylvie Schweitzer (Professeure, Université Lyon 2, LARHRA, histoire) : introduction thématique ;
  • Nancy Green (Directrice d’études, EHESS, histoire) : Genre et migration, un champ historiographique

14h-16h : Présentation de leurs recherches par les étudiant-e-s

16h30-18h Atelier. Intervenant : Thomas Fouquet (post doc Institut Emilie du Châtelet, anthropologie)

Jeudi 20 Juin : Sources et méthodes : compter, identifier, raconter

9h-12h30 : Intervenant-e-s :

  • Francesca Sirna (Chargée de cours, CNAM, sociologie),
  • Christine Detrez (MCF, ENS de Lyon, Centre Max Weber, sociologie).

14h-17h : Atelier. Intervenant-e- :

  • Sylvie Schweitzer (Professeure, Université Lyon 2, LARHRA, histoire),
  • Céline Flory (Post doc, CIRESC, EHESS, histoire)

20h-22h : Projection/débat

Vendredi 21 Juin : Migrations et citoyennetés

9h-12h30 : Intervenant-e- :

  • Abdellali Hajjat (MCF, Université Paris Ouest Nanterre – la Défense, sociologie et science politique) ;
  • Michelle Zancarini-Fournel (Professeure émérite, Université Lyon 1, LARHRA, histoire) : Genre et citoyenneté

14h-17h : Atelier. Intervenante :

  • Linda Guerry (Post-doc, UQAM, Canada, histoire)
  • 18h-19h : Conférence de Sophie Louargant  (MCF UPMF Grenoble) : Genre, migration et géographie

Samedi 22 juin : conférences et tables rondes

(entrée libre et gratuite)

  • 10h-11h : Conférence de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre aux Droits des femmes (sous réserve)
  • 11h -13h : Table ronde des associations animée par Thérèse Rabatel, adjointe au maire de Lyon en charge de l’égalité.

Cette table ronde traitera de la façon dont des associations croisent la problématique genre et migration dans les domaines des droits, du travail, de l'éducation, de la famille.

14h -16h Enseigner la thématique « Genre et migrations » : Table ronde autour de La Place des femmes dans l’histoire, une histoire mixte (Belin, 2010) avec

  • Annie Rouquier (IPR en retraite, Mnémosyne, coordinatrice du livre)
  • Irène Jami (enseignante au lycée Janson de Sailly, Mnémosyne, coordinatrice du livre)
  • Gilles Boyer (PRAG histoire-géographie Lyon 1)
  • Catherine Vercueil (IPR histoire-géographie)

Comité d’organisation

  • Frédéric Abecassis, ENS de Lyon, LARHRA
  • Pascale Barthélémy, ENS de Lyon, LARHRA, IUF, responsable de l’équipe « Genre et société »
  • Vincent Porhel, Université Lyon 1-IUFM, LARHRA
  • Sylvie Schweitzer, Université Lyon 2, LARHRA
  • Marianne Thivend, Université Lyon 2, LARHRA
  • Michelle Zancarini-Fournel, Université Lyon 1, LARHRA

Lieux

  • ENS - 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • vendredi 15 mars 2013

Mots-clés

  • genre migrations hommes femmes

Contacts

  • Pascale Barthelemy
    courriel : barthelemypascale [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Christiane Lorgeré
    courriel : christiane [dot] lorgere [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Genre et migration », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 31 janvier 2013, http://calenda.org/236288