AccueilRegards croisés par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques, XVIIIe-XIXe siècles)

Regards croisés par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques, XVIIIe-XIXe siècles)

Miradas cruzadas más allá de las fronteras: intercambios, migraciones y percepciones identitarias (Mundos ibéricos. Siglos XVIII-XIX)

*  *  *

Publié le mercredi 13 février 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

Traverser la ou les frontière(s), explorer, voyager, (é)migrer, partir à la recherche de territoires inconnus, qu'ils soient réels ou fictifs, proches ou lointains, aussi bien dans l'espace que dans le temps, afin de découvrir ou de parfaire sa connaissance de ce qui est autre et se transforme alors en objet de fascination ou au contraire en repoussoir... Comment voit-on l'Autre, comment l'Autre nous voit-il et comment se voit-on soi-même dans l'œil de l'Autre ? Comment et dans quelle mesure ces regards réciproques influent-ils sur la perception que l'on peut avoir d'une personne, d'une nation, d'un peuple ou au contraire de soi et de son propre monde ? Telles sont quelques-unes des pistes qui seront abordées lors de cette journée d'étude organisée par l'IRIEC (programme en cours : Normes, canons, tradition).

Annonce

Présentation

Traverser la ou les frontière(s), explorer, voyager, (é)migrer, partir à la recherche de territoires inconnus, qu'ils soient réels ou fictifs, proches ou lointains, aussi bien dans l'espace que dans le temps, afin de découvrir ou de parfaire sa connaissance de ce qui est autre et se transforme alors en objet de fascination ou au contraire en repoussoir...

Telles furent, de tout temps et en tout lieu, les aspirations des hommes, car c'est bien dans cette quête et ce désir que se fondent et se construisent l'Histoire, les Arts et les sociétés humaines. La rencontre avec l'Autre et l'Autreté régit et norme la construction du Moi et la perception du monde qui y est associé, à travers l'image révélée par le miroir que constitue l'œil de cet Autre. Du territoire géopolitique, ethnique, culturel, esthétique dont les limites se dressent telles des barrières infranchissables, à l'espace de transition qui devient passage et lieu d'échanges, la dialectique de la frontière modèle la construction identitaire, entre norme et transgression, et toujours sous le poids du regard d'autrui.

Comment voit-on l'Autre, comment l'Autre nous voit-il et comment se voit-on soi-même dans l'œil de l'Autre ? Comment et dans quelle mesure ces regards réciproques influent-ils sur la perception que l'on peut avoir d'une personne, d'une nation, d'un peuple ou au contraire de soi et de son propre monde ? Comment les connections interpersonnelles  opèrent-elles sur la perception et l'évolution d'une identité, dans la construction de normes esthétiques, philosophiques, éthiques ? Comment le contact avec l'Autre et son monde conduit-il enfin à modifier, infléchir, transgresser, pervertir les normes en vigueur et peut alors engendrer un autre système normatif ?

Telles sont quelques-unes des pistes qui seront abordées lors de cette journée d'étude organisée par l'IRIEC (programme en cours : Normes, canons, tradition) et plus particulièrement l'axe 1 de l'équipe dont les recherches actuelles portent sur le thème : Constructions, mutations, ruptures, le tout dans une perspective large, incluant aussi bien les productions linguistiques que textuelles ou iconiques, dans le cadre géographique des mondes ibériques et dans une chronologie plus spécifiquement tournée vers les XVIIIe et XIXe siècles.

Programme

IRIEC-EA 740

22 février 2013

9h Ouverture et présentation de la journée par Cécile MARY TROJANI

  • 9h30 Alberto ÁNGULO MORALES (Universidad del País Vasco), Fronterizos, emigrantes e indianos. Identidades en el norte español en el largo siglo XVIII
  • 10h Emilie CADEZ (Toulouse, IRIEC), Echanges entre colonies américaines et métropole dans le Royaume d’Espagne au XVIIIe siècle : les cas d'Antonio Porlier et Nicolás de la Cruz y Bahamonde
  • Débat

Pause

  • 11h15 Elena de LORENZO ÁLVAREZ (Universidad de Oviedo), Imágenes de Francia en la literatura de la España del siglo XVIII
  • 11h45 Maria Luísa  MALATO (Université de Porto), L’ Histoire véritable de la planète Mars, selon Henri de Montgolfier: le voyage interplanétaire et l’apprentissage de l’autre

Débat

  • 14h15 Sylvie BAULO (Université de Toulouse-le Mirail, IRIEC), Garbanzos, pucheros et autres curiosités
  • 14h45 Ana María RISCO (CONICET - Universidad Nacional de Tucumán), Desconocidos y compatriotas. Tensiones identitarias entre paisanos franceses en los montes argentinos
  • Débat

Pause

  • 16h Luis Marcelo MARTINO (CONICET - Universidad Nacional de Tucumán), Lábiles fronteras entre Clasicismo y Romanticismo en el Río de la Plata
  • 16h30 Christine SILANES (Université de Toulouse-le Mirail, IRIEC), Larra et son "autre", chronique d'une autodestruction
  • Débat

Clôture de la journée par Marie-Louise OLLE 

Lieux

  • Université de Toulouse-Le Mirail, Maison de la recherche salle D30 9-17h30 - 5 allée Antonio Machado
    Toulouse, France (31000)

Dates

  • vendredi 22 février 2013

Mots-clés

  • regards croisés, frontières, échanges, migrations, perceptions identitaires, voyages et voyageurs

Contacts

  • Cécile Mary Trojani
    courriel : trojani [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Marie-Louise Olle
    courriel : olle [dot] ml [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Mary Trojani
    courriel : trojani [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regards croisés par delà les frontières : échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques, XVIIIe-XIXe siècles) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 13 février 2013, http://calenda.org/238574