AccueilLittératures et migrations transafricaines

Littératures et migrations transafricaines

Transafrican migrations and African literatures

Transafrican migrations and African literatures

*  *  *

Publié le jeudi 14 février 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

Phénomène aujourd’hui présenté comme consubstantiel à la mondialisation, les migrations des pays du Sud vers le Nord tendent à occulter celles, pourtant les plus nombreuses, qui s’effectuent dans les Suds-mêmes, d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, de la campagne à la ville etc. À partir de la mobilité historiquement ancrée dans les sociétés ouest-africaines, le programme ANR pluridisciplinaire MIPRIMO (La migration prise aux mots) étudie, en prenant pour objet principal le récit, la circulation des imaginaires et les dynamiques sociales auxquelles elle contribue en Afrique de l’Ouest. Le présent appel à contributions, pour un prochain dossier à paraître dans la revue Études Littéraires Africaines, propose, d’une part, d’élargir la perspective à l’ensemble de l’Afrique, et d’autre part de spécialiser le regard en interrogeant les rapports entre littératures africaines et mobilités en Afrique.

Annonce

Argumentaire

Phénomène aujourd’hui présenté comme consubstantiel à la mondialisation, les migrations des pays du Sud vers le Nord tendent à occulter celles, pourtant les plus nombreuses, qui s’effectuent dans les Suds-mêmes, d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, de la campagne à la ville etc. À partir de la mobilité historiquement ancrée dans les sociétés ouest-africaines, le programme ANR pluridisciplinaire MIPRIMO (La migration prise aux mots) étudie, en prenant pour objet principal le récit, la circulation des imaginaires et les dynamiques sociales auxquelles elle contribue en Afrique de l’Ouest.

Le présent appel à contributions, pour un prochain dossier à paraître dans la revue Études Littéraires Africaines, propose, d’une part, d’élargir la perspective à l’ensemble de l’Afrique, et d’autre part de spécialiser le regard en interrogeant les rapports entre littératures africaines et mobilités en Afrique. Comment celles-ci sont-elles appréhendées en littérature ? Quelle est leur place dans les œuvres littéraires, quels rôles y jouent-elles ? Mais aussi, en quoi les littératures orales et écrites nourrissent-elles des représentations contribuant aux imaginaires migratoires et aux dynamiques sociales en Afrique ?

Au-delà de la représentation en littérature de différents types de mobilités transafricaines, collectives et individuelles, les contributions pourront en particulier, en articulant géopoétique et géopolitique des migrations intra-africaines, s’intéresser aux enjeux de ces mobilités pour les productions littéraires, aux liens existant entre formes narratives et restitution de l’expérience migratoire, aux nouvelles pratiques d’écritures, aux catégories de signification mises en œuvre, au rôle des discours littéraires dans la requalification des perceptions à l’égard des voyageurs, des migrants, des déplacés en Afrique, et s’attacher à des moments historiques, des ensembles littéraires qui pourront être linguistiques, sous-régionaux, etc., ou à une comparaison entre eux.

À partir de ce questionnement large, et à titre indicatif,  les propositions pourraient être axées sur les sujets  suivants:

  • voyage et genres narratifs : on connaît les liens unissant, en plusieurs régions de l’Afrique, récits de migration et de fondation, on sait qu’il existe un rapport étroit entre voyage et épopée, voyage et récit d’aventures, mais Patrice Nganang peut-il être contredit lorsqu’il affirme (dans son Manifeste d’une nouvelle littérature africaine, p. 244) que « nous, Africains, ne voyageons pas encore : nous émigrons » ? On pourra aussi se demander dans quelle mesure la mobilité s’associe nécessairement à la narrativité, et étudier par exemple des formes poétiques en rapport avec le voyage ou le nomadisme.
  • migrations singulières et modes narratifs: récit de soi et déplacements ; récits de vie et itinéraires migratoires ; formes et rôles de la mobilité intra-africaine dans un apprentissage, une formation, une œuvre…
  • mobilités anciennes et contemporaines: migrations légendaires, rapport à l’Histoire, mémoire des déplacés ;
  • représentations, catégorisations et interprétations : voyage, nomadisme, exil, réfugiés, étrangers, migrants et transmigrants…
  • mobilités et spatialité : espaces fluides, frontières, routes, pistes, ici et ailleurs…
  • moments migratoires et lieux de départ, d’arrivée, récits du chemin, récits de retour …
  • contextes des mobilités : conditions géopolitiques, aires régionales et sous-régionales, environnements culturels, relations entre voyageurs, migrants et populations installées, regard du déplacé sur son lieu d’accueil ou de transit…
  • nouvelles productions et nouvelle histoire littéraire,
  • dialectique de la migration,
  • mobilités transafricaines et littérature-monde

Modalités de soumission

Les propositions d’article, sous forme de résumé en français ou en anglais, devront être adressées simultanément,

pour le 30 mars 2013 au plus tard

aux coordinateurs du dossier :

  • Catherine Mazauric, maître de conférences HDR en langue et littératures française et francophones, Université Toulouse-Le Mirail, catherine.mazauric@univ-tlse2.fr
  • Alioune Sow, Associate Professor of French and African studies, University of Florida, sow@ufl.edu

La présentation des articles retenus, en français ou en anglais, devra être conforme aux recommandations de la revue (voir http://www.apela.fr/la-revue/publier-dans-les-ela/).

Calendrier

  • 30 mars 2013 : date-limite pour l’envoi des propositions ;

  • 30 avril 2013 : réponses du comité de sélection ;
  • 21 juin 2013 : date-limite pour l’envoi des articles rédigés ;
  • 20 août 2013 : retour des évaluations par le comité scientifique.

Reponsables scientifiques

  • Catherine Mazauric, maître de conférences HDR en langue et littératures française et francophones, Université Toulouse-Le Mirail, catherine.mazauric@univ-tlse2.fr
  • Alioune Sow, Associate Professor of French and African studies, University of Florida, sow@ufl.edu

Comité scientifique de la revue

  • Maria-Benedita BASTO (Université de Paris IV)
  • Heidi BOSJEN (Université de Roskilde)
  • Robert FOSTING MANGOUA (Université de Dschang)
  • Pierre-Philippe FRAITURE (Université de Warwick)
  • Kasereka KAVWAHIREHI (Université d’Ottawa)
  • Anthony MANGEON (Université de Montpellier 3)
  • Lydie MOUDILENO (Université de Pennsylvanie)
  • Phyllis TAOUA (Université d’Arizona)
  • Ieme VAN DER POEL (Université d’Amsterdam)

Lieux

  • Ile du Saulcy
    Metz, France (57)

Dates

  • samedi 30 mars 2013

Mots-clés

  • Afrique, littératures, migrations

Contacts

  • Catherine Mazauric
    courriel : catherine [dot] mazauric [at] univ-tlse2 [dot] fr
  • Alioune Sow
    courriel : sow [at] ufl [dot] edu

Source de l'information

  • Catherine Mazauric
    courriel : catherine [dot] mazauric [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Littératures et migrations transafricaines », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 14 février 2013, http://calenda.org/238838