AccueilQuels sont les moyens de concevoir des programmes d’enseignement de la langue arabe à la lumière du Cadre européen commun de référence pour les langues ?

Quels sont les moyens de concevoir des programmes d’enseignement de la langue arabe à la lumière du Cadre européen commun de référence pour les langues ?

ما هي طرق تصميم برامج تعليم اللغة العربية في ضوء الإطار المرجعي الأوربي المشترك للغات؟

Arabic teaching programs in light of EU language policies

*  *  *

Publié le mercredi 20 février 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

Les organisateurs du septième colloque annuel de l’IASH veulent mutualiser leurs efforts pour l'élaboration d'un plan d'action afin de  mettre en œuvre les normes et les spécifications européennes relatives au programme ainsi que les méthodes d'enseignement et d'évaluation de la langue arabe suivant le Cadre européen commun de référence pour les langues. Ce colloque sera l’occasion pour les chercheurs et les experts d'explorer des pistes d’application du Cadre européen commun de référence pour les langues en ce qui concerne la langue arabe dans sa spécificité et discuter l’avenir de son enseignement dans les pays européens.

Annonce

Argumentaire

L’apprentissage de la langue arabe comme langue vivante dans  les pays de l’Union européenne occupe une place stratégique dans les systèmes éducatifs et  d’enseignement européens et ce pour les raisons suivantes:

  • la langue arabe est la langue des pays voisins limitrophes de  l’Union Européenne, notamment  des pays partenaires et fondateurs de l’Union pour la Méditerranée ;
  • C’est une langue parlée par plus de 15 millions de ressortissants de culture et d’origines arabes, mais également utilisée par plus de 25 millions de musulmans pour la pratique et la compréhension de leur religion en Europe;
  • Elle est devenue par excellence la langue du commerce et des relations économiques entre l’Europe et les pays arabes notamment les pays  du golfe après la récession économique mondiale déclenchée par la chute brutale de la bourse de New York le 14 septembre 2008;
  • Les universités européennes abritent des milliers d’étudiants issus de pays arabes, ce qui a poussé plusieurs universités à s’intéresser à l’apprentissage de la langue arabe et à son introduction dans leurs programmes  d’enseignement.

Quelle langue arabe veut l’Europe ? Et que veut la langue arabe de l’Europe ?

Face aux millions d’arabophones en Europe, les politiques d’enseignements européennes se sont divisées entre ceux qui optent pour l’apprentissage de l’ELCO (Enseignement de Langue et Culture d’Origine) en s’appuyant sur l’apprentissage des dialectes magrébins; et ceux qui optent pour l’apprentissage de la langue arabe classique comme langue de littérature, d’art et de communication.

La diversité des dialectes nous met en face de  la problématique de pouvoir satisfaire toutes ces demandes.

Les motivations des apprentis de la langue arabe peuvent être:

  • La nécessité pour de la recherché scientifique, par amour à la langue et à la culture arabe ou par intérêt économique.
  • La nécessité pour mieux comprendre les textes religieux,
  • La recherche de l’entité arabe face aux conflits culturels et civilisationnels;
  • La communication familiale et sa préservation entre le pays d’origine et le pays de résidence,

Vue la préoccupation de l’Institut Avicenne des sciences Humaines (IASH) de favoriser l’enseignement de la langue arabe dans les systèmes éducatifs des pays européens selon le cadre de référence commun des langues.

Et suite aux recommandations du sixième Colloque Annuel de l'Institut Avicenne des Sciences Humaines (IASH), qui a eu lieu sous le thème « Quel est l'avenir de l'enseignement de l'arabe en l'Europe » tenu du 22 au 24 Juin 2012 à Lille, avec le soutien du Parlement européen, du ministère chargé des Marocains Résidant à l'Étranger , l'État du Qatar, l’Organisation Islamique pour l'Éducation et la Science et la Culture (ISESCO), l'Institut du Monde Arabe et l'Organisation Arabe pour l'Éducation, la Culture et la Science (ALECSO).

Les organisateurs du septième Colloque Annuel de l’IASH veulent mutualiser leurs efforts pour l'élaboration d'un plan d'action afin de  mettre en œuvre les normes et les spécifications européennes relatives au programme ainsi que les méthodes d'enseignement et d'évaluation de la langue arabe suivant le Cadre européen commun de référence pour les langues.

Ce colloque sera l’occasion pour les chercheurs et les experts d'explorer des pistes d’application du Cadre européen commun de référence pour les langues en ce qui concerne la langue arabe dans sa spécificité et discuter l’avenir de son enseignement dans les pays européens.

Objectifs du colloque:

  • Établir une référence scientifique pour l'enseignement de la langue arabe aux non-arabophones en Europe et dans d'autres pays concernés afin de coordonnées les travaux et les actions des  chercheurs et des experts.
  • Fixer des objectifs pour l'enseignement et l'apprentissage de la langue arabe pour les non arabophones, identifier les composantes du support pédagogique, les méthodes d'enseignement et le système d'évaluation suivant le Cadre européen commun de référence pour les langues dans l’objectif de former des experts en la matière.
  • Développer des outils éducatifs qui augmentent l'interaction entre le bénéficiaire et la langue arabe, et les encourager à acquérir les compétences linguistiques nécessaires.
  • Fournir une opportunité pour les centres, instituts et institutions impliqués dans l'enseignement de la langue arabe pour les non arabophones d’élaborer des programmes éducatifs et des méthodes d’enseignement suivant le Cadre européen commun de référence pour les langues.
  • Développer des mécanismes et des méthodes qui aident à intégrer  les programmes d'enseignement de langue arabe dans les systèmes éducatifs des pays européens

Les interventions pourront porter sur les axes suivants :

Axe 1 : Les objectifs de l’enseignement et l’apprentissage de la langue arabe en Europe

  • Quels sont les outils linguistiques à disposition de ceux qui apprennent la langue arabe en Europe, notamment en ce qui concerne la détermination des compétences linguistiques, les supports pédagogiques  et les méthodes d’enseignement et leurs évaluations ?
  • Quels sont  les objectifs de l’enseignement et l’apprentissage de la langue arabe pour les non arabophones dans les écoles, les universités et les autres institutions spécialisées pour satisfaire les besoins des apprenants en conformité avec Cadre européen commun de référence pour les langues?
  • Quelles sont les caractéristiques des outils linguistiques, des vocabulaires et des structures linguistiques qui doivent être acquises pour répondre aux besoins des apprenants?

Axe 2 : Préparation du contenu linguistique

  • Le contenu se compose de vocabulaires, des structures linguistiques, des thèmes de la vie quotidienne et des aspects culturels qui forment la base de l'acquisition de compétences linguistiques.
  • Le contenu doit être fondé sur les besoins des apprenants et des différences individuelles entre eux, ainsi que sur les objectifs de l'enseignement de la langue arabe pour les non arabophones,
  • Le contenu doit suivre l’évolution du rythme de la connaissance et du progrès technique en tenant compte des méthodes d’enseignement, le temps disponible, et la compétence  des enseignants suivant leurs formations et leurs expériences.
  • Quel est le contenu des programmes d’enseignement pour chaque niveau de compétence linguistique dans l'enseignement de la langue arabe selon le Cadre européen commun de référence pour les langues?
  • Quelles sont les compétences linguistiques (écouter, parler, lire, écrire et traduire) nécessaires d’acquérir et de maitriser pour les non arabophones ?

Axe 3 : Les nouvelles méthodes et stratégies dans l'enseignement de la langue arabe pour les non arabophones.

  • Quelles sont les nouvelles  méthodes et  stratégies qui doivent être suivies dans l'enseignement de la langue arabe comme deuxième langue ?

Axe 4 : Les nouvelles méthodes et techniques de l'enseignement de l'arabe pour les non arabophones

  • Quelles sont les méthodes et les techniques efficaces pour soutenir l'apprentissage de la langue arabe pour les non arabophones suivant le Cadre européen commun de référence pour les langues?

Axe 5 : Evaluation de l'enseignement de la langue arabe pour les non arabophones

  • L'évaluation de l’enseignement de la langue arabe pour les non arabophones est nécessaire pour mesurer :
    • Le programme d’enseignement en fonction des besoins des apprenants
    • L'acquisition par les apprenants  du savoir-faire, des compétences pédagogiques et leurs  maitrisent dans leurs exercices.
    • Identifier les points forts et les points faibles, ce qui aide les enseignants à surmonter l'adversité et corriger le processus éducatif selon des méthodes scientifiques modernes.
  • Le processus d'évaluation inclut les apprenants et les enseignants.
  • Comment peut–on  concevoir  des tests d’évaluation des compétences - écouter, parler, lire et écrire - des apprenants à différents niveaux selon le Cadre européen commun de référence pour les langues?
  • Comment peut-on concevoir des grilles d’analyse des avis des apprenants , des enseignants, des parents et des institutions concernées par les programmes et les méthodes d’enseignement …?

Les langues du colloque sont le français et l’arabe

Modalités de soumission

L’intervention doit impérativement aborder un des axes du Colloque.

Les résumés des propositions de communication doivent être rédigés en français, en anglais ou en arabe, ne pas dépasser 10000 caractères et être en Times 12 pour le français et l’anglais, en Traditionnel Arabic 16 pour l’arabe.

A préciser : le nom de l’auteur, l’affiliation, le titre et la langue de la communication (durée 20 mn + 10 mn d’échange) et trois mots clés.

Les propositions sont à adresser à : colloque2012@avicenne.eu

Calendrier

  • 20/03/2013 : date limite de soumission des résumés de  proposition d’intervention

  • 25/03/2013: Notification d’acceptation
  • 15/05/2013 : limite de soumission  d’intervention
  • 07-08 Juin 2013 : tenue du Colloque

Les communications donneront lieu à une publication après avis du Comité scientifique.

Comité scientifique

  • Dr Mehmet Hakki SUCIN, Faculté d'éducation, Université ALGHAZI, Ankara – Turquie
  • Dr Kassem Wahba, département d'arabe et d'études islamiques - Université de Georgetown Etats-Unis d'Amérique
  • Dr Noureddine Moadn, doyen de la faculté des Lettres, Université Mohammed I
  • Dr Mohammed Farran, directeur de l'Institut d'études et de recherche sur l'arabisation, Université Mohammed V Souissi
  • Dr Moulay BIBIOUI, Mustafa Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger
  • Dr Badr bin Nasser bin Saleh Al-Jabr, Faculté de la langue arabe à l'Université de l'Imam Muhammad bin Saud
  • Dr Reima Al-Jarf, Faculte des langues, Université le Roi Saud
  • Dr TIKAEV GUSEYN, de langue et littérature arabes et directeur du Centre pour la culture arabe et l'Université islamique du Daghestan
  •  Dr Dakhane Noureddine, M’SILA Algérie
  •  Dr Mohammed M'Hamed Ben Taher, Université Misrata,  Libye
  • Dr Najib ELGHIYATI, Directeur du Département de la Culture et de la Communication Organisation de la Conférence islamique pour l'éducation, la science et la culture (ISESCO)

Lieux

  • Institut avicenne des sciences humaines - 4 place du temple
    Lille, France (59)

Dates

  • mercredi 20 mars 2013

Mots-clés

  • langue arabe, Cadre européen commun de référence pour les langues

Contacts

  • mohamed bechari
    courriel : bechari [at] aol [dot] com

Source de l'information

  • Mohammed Bechari
    courriel : direction [at] avicenne [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Quels sont les moyens de concevoir des programmes d’enseignement de la langue arabe à la lumière du Cadre européen commun de référence pour les langues ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 20 février 2013, http://calenda.org/239156