AccueilCirculations, références, emprunts : quelle(s) culture(s) visuelle(s) dans les études urbaines ?

*  *  *

Publié le jeudi 14 février 2013 par Loïc Le Pape

Résumé

L'objectif de cette journée d'étude est d'interroger de manière réflexive et critique les usages de l'image de chercheurs-photographes et / ou vidéastes dans les études urbaines : quelles proximités formelles, techniques ou méthodologiques existe-t-il entre leurs productions visuelles et celles d'autres univers de création ? quels emprunts les chercheurs – lorsqu'ils sont aussi producteurs d'images – font-ils aux productions artistiques et médiatiques ? De quelle nature sont ces emprunts et comment en rendre compte à l'intérieur d'une recherche en sciences sociales ? Ce travail référentiel plus ou moins assumé sert-il le déploiement d'épistémologies spécifiques ? Quels effets l'intersémioticité construite délibérément mais également repérable par d'autres exerce-t-elle sur la construction et la diffusion du savoir en sciences sociales ?

Annonce

Dans le cadre du séminaire de recherche LAB'URBA (Université Paris Est) et LVMT (Université Paris-Est/ENPC/IFSTTAR), Avec le soutien de l'UPEC "Penser l'espace urbain par l'image"

« Circulations, références, emprunts : quelle(s) culture(s) visuelle(s) dans les études urbaines ? »

1er MARS 2013, Institut d'Urbanisme de Paris, 61 avenue du Général de Gaulle, Créteil (M° 8 – Créteil Université)

Direction scientifique :

  • Florine Ballif (LAB'URBA- Université Paris Est)
  • Cécile Cuny (LAB'URBA – Université Paris Est)
  • Anne Jarrigeon (LVMT-Université Paris Est /ENPC/IFSTTAR)

Argument

Des travaux récents (P. Bonnin, 2006 ; J. Chenal, 2009 ; Krase, 2007) et les résultats d'un colloque organisé en 2011 sur les usages de la photographie dans la recherche urbaine (http://photographierlaville.hypotheses.org) ont mis en évidence les relations affinitaires entre créations visuelles documentaires et sciences sociales de la ville. Ils ont aussi apporté la preuve de l'existence d'une véritable culture visuelle dans le champs des études urbaines qui se manifeste par une grande diversité des images mobilisées (cartographie, dessin, cinéma, vidéo, photographie, etc.), des usages qui sont faits de l'image (source historique, support d'entretien, outil de comparaison diachronique ou multiscalaire, technique d'enquête, outil de conception, de visualisation et de modélisation) et des objets appréhendés avec l'image (gentrification, propreté des rues, usages de la rue, clandestins, anonymat dans la rue, frontières, usages d’une place publique, représentations de la ville et de ses espaces, transformations urbaines, dynamiques de construction et d'appropriation mémorielles des espaces urbains, dynamiques d'action collective).

L'objectif de cette journée d'étude est d'interroger de manière réflexive et critique les usages de l'image de chercheurs-photographes et/ou vidéastes dans les études urbaines : quelles proximités formelles, techniques ou méthodologiques existe-t-il entre leurs productions visuelles et celles d'autres univers de création ? quels emprunts les chercheurs – lorsqu'ils sont aussi producteurs d'images - font-ils aux productions artistiques et médiatiques ? De quelle nature sont ces emprunts et comment en rendre compte à l'intérieur d'une recherche en sciences sociales ? Ce travail référentiel plus ou moins assumé sert-il le déploiement d'épistémologies spécifiques ? Quels effets l'intersémioticité construite délibérément mais également repérable par d'autres exerce-t-elle sur la construction et la diffusion du savoir en sciences sociales ?

Le programme de la journée est conçu à partir de la présentation de productions photographiques ou filmiques relevant des études urbaines. Ces travaux seront examinés à l'aune des références visuelles qu'ils mobilisent explicitement ou implicitement, par des spécialistes de l'anthropologie visuelle, de l'histoire de l'art et des sciences de l'information et de la communication.

Programme

9h30 Accueil

10h-12h Influences croisées : écritures visuelles de la recherche urbaine

Séance présidée par Sylvaine Conord, Maître de conférences, LAVUE-Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Discutant : André Gunthert, Maître de conférences, Lhivic-EHESS

  • Collaborations ethno-photographiques dans la recherche urbaine: les exemples de Bruno Latour/Emilie Hermant et Filip de Boeck/Marie-Françoise Plissart, Alexa Färber, Professeure, HCU Hambourg
  • Pour une photo-ethnographie des espaces urbains qui ne craint pas le fictionnel, Nadja Monnet, Professeure-assistante, Université autonome de Barcelone

12h-13h30 Pause déjeuner

13h30-16h Dispositifs : vers une esthétique de l'enquête ?

Séance présidée par Thierry Paquot, Professeur, LAB'URBA-Université Paris Est

Discutant : Sylvain Maresca, Professeur, CENS-Université de Nantes

Modes de faire ou faire série(s) ? Protocoles et réflexivité photographiques, Anne Jarrigeon, Maître de conférences, Laboratoire Ville Mobilité Transport-Université Paris Est /Ecole des Ponts Paris Tech/IFSTTAR

Produire des photos « sans qualités » ?, Florine Ballif, Maître de conférences, LAB'URBA- Université Paris Est

Portraits posés à la chambre : du dispositif photographique au dispositif d'enquête, Cécile Cuny, Maître de conférences, LAB'URBA- Université Paris Est

16h Pause

16h30-17h30 Pialat pour référence

Projection d'extraits de L'amour existe commentés par Thierry Paquot, Professeur, LAB'URBA- Université Paris Est

Lieux

  • 61 avenue du Général de Gaulle
    Créteil, France (94)

Dates

  • vendredi 01 mars 2013

Mots-clés

  • Photographie, film, études urbaines, ethnographie, méthodes

Contacts

  • Cécile Cuny
    courriel : cecile [dot] cuny [at] u-pem [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Cuny
    courriel : cecile [dot] cuny [at] u-pem [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Circulations, références, emprunts : quelle(s) culture(s) visuelle(s) dans les études urbaines ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 14 février 2013, http://calenda.org/239292