AccueilTerritoires ruraux 2013

Territoires ruraux 2013

Rural territories 2013

*  *  *

Publié le vendredi 22 février 2013 par Elsa Zotian

Résumé

La MSH Lorraine a récemment organisé une journée « Recherche et territoires ruraux en Lorraine », en partenariat avec le Réseau rural lorrain, afin que chercheurs et acteurs des territoires se rencontrent et échangent. Le présent appel à projets consiste à susciter et promouvoir la naissance et le développement de nouvelles recherches interdisciplinaires sur des questions qui touchent le monde rural. Dans ce cadre, l’interdisciplinarité n’est pas limitée aux sciences humaines et sociales, mais celles-ci devront être associées dès la construction de l’objet et de la problématisation.

Annonce

Présentation

La MSH Lorraine a organisé en partenariat avec le Réseau Rural Lorrain une journée de rencontre entre chercheurs et acteurs des territoires, le 22 janvier dernier, dans les locaux de la Présidence de l’Université de Lorraine : Recherche et territoires ruraux en Lorraine.

La publication du présent appel correspond à l’une des perspectives ouvertes par cette manifestation.

Il s’agit de susciter et de promouvoir la naissance et le développement de nouvelles recherches interdisciplinaires sur des questions qui touchent le monde rural. Dans ce cadre, l’interdisciplinarité n’est pas limitée aux sciences humaines et sociales, mais celles-ci devront être associées dès la construction de l’objet et de la problématisation.

Il est possible de répondre à cet appel de deux façons :

  • en soumettant une proposition de pré-opération : 6 mois à un an et des ressources limitées pour monter une action entre plusieurs partenaires (rencontres de chercheurs, appui au montage du projet…) ;
  • en soumettant une proposition d’opération : projet de recherche de 36 mois maximum dont le budget doit être conçu avec l’aide du personnel d’appui de la MSH.

Modalités

Cet appel est ouvert à des propositions qui, en principe, ont vocation à s’inscrire dans l’un ou l’autre des axes thématiques de la MSH elles doivent donc, préalablement à leur soumission, être discutées avec les porteurs de l’un ou l’autre axe ou, à défaut, avec les membres de l’équipe de direction de la structure ;les contacts nécessaires figurent sur le site web de la MSH.

  • Axe 1 : Frontières, territoires, échanges

L'objectif du projet  "Frontières, territoires et échanges" est de construire une réflexion commune originale, théorique et appliquée, sur les notions de frontières et de dépassement des frontières, en fédérant tous les chercheurs actifs sur cette thématique. Il bénéficie de l’expérience d’équipes de recherche désireuses de développer une approche pluridisciplinaire des frontières en confrontant des travaux relevant de l'histoire, de la géographie, des sciences politiques, des sciences de l'information et de la communication, de la littérature, de l'anthropologie culturelle, de la sociologie et de l'économie, avec la collaboration des sciences juridiques.
Ce travail s’appuie en particulier sur la situation géographique privilégiée de la Lorraine. Les sept opérations du projet cherchent à saisir les diverses formes d'échanges matériels et intellectuels entre territoires et groupes culturels distincts pour, en retour, interroger les manières dont sont constituées les frontières. L’ensemble comprend à la fois des travaux pointus relevant des humanités, de l'histoire médiévale et de l'archéologie et des travaux de portée plus générale relevant des sciences sociales, essentiellement sociologie et sciences de la communication.

  • Axe 2 : Langues, textes, documents et CNRTL

Dans le cadre des recherches menées en Sciences humaines et sociales, l'utilisation d'archives documentaires et le recours à des corpus d'étude sont essentiels. Dans ce contexte, cet axe Langues, textes et documents de la MSH Lorraine et le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales peut se résumer sous la forme de trois objectifs complémentaires :

    • Une réflexion épistémologique, méthodologique et juridique sur l'exploitation intelligente de corpus et de documents pour la recherche en SHS (séminaires communs à Nancy et à Metz et actions de formation pour les chercheurs et doctorants);
    • La définition, la mise en place et l'enrichissement d'une plate forme commune (CNRTL) de codage, structuration, gestion, exploitation et valorisation de ressources informatiques (corpus, dictionnaires et lexiques) et d'un certain nombre d'outils indispensables pour mener à bien des projets inter-équipes et mieux valoriser leurs résultats. Cette plateforme peut être comparée à un grand équipement dans d'autres sciences. Elle a comme objectifs :
    • la mise à disposition d'une chaîne de numération au sein de la MSH;
    • la mutualisation de moyens techniques et logiciels ;
    • la mise en commun de méthodologies, d'expériences et d'acquis sur le balisage XML et son exploitation, la définition de DTD (Document Type Definition), la gestion de ressources textuelles informatisées, l'accès au contenu textuel.
    • Des projets de recherche inter-équipes se proposant, autour de matériaux et documents communs, de décrire et/ou modéliser des langues et des cultures.
  • Axe 3 : Institution, innovation, changement

L'axe 3 accueille des recherches pluridisciplinaires s'attachant toutes à aborder des questions issues des instances du social (organismes publics, entreprises privées, institutions, etc.), à partir de terrains empiriques localisés et spécifiés.
Les orientations de recherche recouvrent ici différents niveaux d'analyse étroitement articulés :

    • L'architecture des normes, leur hiérarchie, leur efficace mais aussi leur transformation et leur rapport au politique et à l'action publique.
    • Les conditions, le sens et les effets de processus d'innovation censés traverser les divisions du travail et des activités. Ici, la dimension « nouvelles technologies » constitue un analyseur privilégié de la connaissance et de l'innovation.
    • L'analyse des catégories d' « innovation » et de « changement » dans une volonté pluridisciplinaire de confronter les points de vue théoriques
    • L'analyse des processus d'institution de conceptions et/ou pratiques « innovantes » et leurs effets.
  • Axe 4 : Mémoire et culture

Le projet "Mémoire et culture" entend mettre en cohérence un certain nombre de perspectives et d'objets centrés sur les enjeux mémoriels et patrimoniaux, les conflits, les relations franco-allemandes et les transferts culturels.
Les opérations de recherche menées au sein de cet axe sont bien entendu toutes interdisciplinaires et largement ouvertes sur l'international. Elles sont pilotées par des chercheurs lorrains reconnus à l'échelle nationale et internationale.
Au delà des retombées scientifiques et médiatiques des résultats de ces recherches, on ajoutera d'évidentes et attendues retombées sociétales. En effet, il s'agit de favoriser ici la mise en place d'un pôle de recherche original et de haut niveau au sein de l'Université de Lorraine et de l'Université de la Grande Région, et celle d'un réseau d'associations à vocation testimoniale et mémorielle à l'échelon transfrontalier. Il s'agit aussi d'aider à la décision pour des actions en lien par exemple avec la conservation et la valorisation d'archives en région ou avec le « tourisme de mémoire ».

  • Axe 5 : Santé, qualité de vie, handicap

Le développement du projet 5, "Santé, qualité de vie, handicap" après 5 années fructueuses s’oriente vers l’approfondissement des connaissances sur les dimensions et les déterminants de la qualité de la réalisation des « habitudes de vie » des personnes « fragilisées».
Outre les progrès dans la connaissance des règles, des discours et des comportements de santé, le projet 5 permettra également de répondre à deux besoins essentiels du monde sanitaire et social confronté aux questions posées par l'autonomie, la sexualité, l'observance thérapeutique ou l'éducation thérapeutique : l'expertise et la formation.

  • Axe 6 : Sciences et cognition

L'axe 6 est principalement consacré à une étude des états épistémiques et doxastiques -et de la dynamique de leur production- soit au sein de la cognition ordinaire des individus (versant cognition), soit à travers l'étude plus spécifique de la science et de ses résultats (versant science) et tels qu'on les trouve (explicitement ou implicitement) dans leurs comportements, leurs productions linguistiques ou écrites ou leurs pratiques.
La spécificité des recherches qui sont menées est d'étudier la dynamique de cette production en prenant acte de l'importance de sa dimension interactive et collective. On  souhaite en effet comprendre comment ces contenus sont générés (ainsi que certaines de leurs caractéristiques) et dans quelle mesure le contexte relationnel est constitutif des actes d'un individu au point d'influer sur les contenus et leur distribution au sein des groupes d'agents.

Constitution du dossier

La rédaction de la proposition devra s’effectuer en suivant la grille ad hoc : « Canevas Opération Recherche » et « Canevas pré-Opération » en PJ.

L’attention des porteurs de projet est attirée sur la taille de la bibliographie scientifique demandée : de 5 à 10 références pour une pré-opération, et de 10 à 20 références pour une opération, accompagnées d’un commentaire de 4-5 lignes expliquant pour chacune leur pertinence par rapport au projet.

Les personnes soumettant une proposition sont invitées à prendre contact dès maintenant avec l’équipe des ingénieurs d’axes – Sandrine D’Alimonte (sandrine.dalimonte@univ-lorraine.fr), Frédérique Bey (frederique.bey@univ-lorraine.fr), Nicolas Alcaraz (nicolas.alcaraz@univ-lorraine.fr) et Dominique Michel (d.michel@univ-lorraine.fr) – pour monter leur proposition, en particulier du point de vue financier. Des projets intégrant des partenaires financiers multiples seraient appréciés.

Une fois la proposition acceptée, les chercheurs bénéficient d’un soutien de proximité du personnel d’appui de la MSH : recherche de financements complémentaires, documentation, édition, communication et gestion/administration, organisation de manifestations…

L’acceptation du projet ne vaut pas engagement sur le financement. L’allocation des sommes est également soumise à la tenue des engagements budgétaires par les organismes financeurs.

Conditions d'éligibilité

Les propositions déposées feront l’objet d’une évaluation par le conseil scientifique de la MSH composé d’experts extérieurs à la Lorraine, dont un quart d’étrangers

Rappel des critères d’évaluation :

  • cohérence par rapport aux objectifs d’un axe
  • qualité scientifique
  • pertinence de la méthodologie
  • pertinence des moyens techniques et technologiques utilisés
  • interdisciplinarité
  • originalité
  • faisabilité

Calendrier

dépôt du dossier finalisé (selon l’un des deux canevas ci-joints) à la coordination de la MSH par voie électronique : msh-lorraine@univ-lorraine.fr

avant le 25 mars 2013 à minuit.

Le résultat de l’évaluation des projets sera communiqué aux porteurs dans le courant du mois d’avril.

Lieux

  • Maison des sciences de l'Homme, Lorraine - 91 avenue de la Libération
    Nancy, France (54)

Dates

  • lundi 25 mars 2013

Mots-clés

  • ruralité, territoire rural, lorraine, espaces sociaux, ressources naturelles, socio-economie des territoires, mémoire, proximité, aménagements durables, coopération

Contacts

  • Marie L'Etang
    courriel : marie [dot] letang [at] univ-lorraine [dot] fr

Source de l'information

  • Marie L'Etang
    courriel : marie [dot] letang [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Territoires ruraux 2013 », Appel d'offres, Calenda, Publié le vendredi 22 février 2013, http://calenda.org/240097