AccueilL’intégration d'une minorité religieuse au sein d'un État

L’intégration d'une minorité religieuse au sein d'un État

The integration of a religious minority within a State

La création et le développement des institutions réformées en France (XVIe-XVIIIe siècle)

The creation and development of reformed institutions in France (16th-18th century)

*  *  *

Publié le mercredi 27 février 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Le Béarn a été au XVIe siècle un territoire où la Réforme a été instituée comme religion d’État par la loi. Ce modèle a profondément marqué l’histoire du protestantisme européen, avant que ce territoire soit intégré au royaume de France. Le colloque organisé à Pau du 4 au 6 avril 2013 a pour objectif de réunir l’ensemble des spécialistes européens de l’histoire de la Réforme en France pour confronter leurs recherches sur la conception, la mise en place puis le fonctionnement de nouvelles institutions qui s’éloignent du système catholique romain désormais rejeté. Ces constructions institutionnelles ont permis d’établir un nouvel ordre politique et confessionnel dans l’Europe du temps en définissant notamment les places respectives de l’Église et de l’État dans un cadre national.

Annonce

Argumentaire

Le colloque organisé à Pau du 4 au 6 avril 2013 a pour objectif de réunir l’ensemble des spécialistes européens de l’histoire de la Réforme en France pour confronter leurs recherches sur la conception, la mise en place puis le fonctionnement de nouvelles institutions qui s’éloignent du système catholique romain désormais rejeté. Ces constructions institutionnelles ont permis d’établir un nouvel ordre politique et confessionnel dans l’Europe du temps en définissant notamment les places respectives de l’Église et de l’État dans un cadre national.

Dans le cas précis de la France ces nouvelles institutions permettent à la minorité protestante de s’organiser, de fonctionner mais aussi de s’intégrer dans un ordre politique dont le roi est désormais l’arbitre. Le système qualifié de « presbytéro-synodal » qui est mis en place s’inspire en partie du fonctionnement des assemblées représentatives. L’ensemble des décisions qui sont prises à chaque échelon sont désormais collectives, au sein du consistoire (assemblée paroissiale), des synodes (composés des représentants des consistoires) au niveau régional, comme au sein des synodes nationaux. Ce mode de fonctionnement par délégation de pouvoirs auprès d’assemblées représentatives a souvent contribué à jeter un discrédit de républicanisme sur la minorité protestante française au temps de la monarchie absolue.

L’ensemble de ce colloque se déroulera à l’Université de Pau et sera ouvert aux étudiants comme à tout public intéressé.

Les communications de ce colloque feront l’objet d’une publication importante dans le courant de l’année 2014 qui a pour but de faire le point des connaissances sur un sujet sur lequel il n’a pas été publié de synthèse depuis le XIXe siècle.

Lieux

  • Université de Pau et des Pays de l'Adour
    Pau, France (64)

Dates

  • jeudi 04 avril 2013
  • vendredi 05 avril 2013
  • samedi 06 avril 2013

Mots-clés

  • Réforme, protestantisme, minorité, époque moderne

Contacts

  • Philippe Chareyre
    courriel : philippe [dot] chareyre [at] univ-pau [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Mélanie Lecouedic
    courriel : melanie [dot] lecouedic [at] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’intégration d'une minorité religieuse au sein d'un État », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 27 février 2013, http://calenda.org/240415