AccueilOffre de contrat doctoral : la genèse précoce des différences sociales dans les habitudes alimentaires

Offre de contrat doctoral : la genèse précoce des différences sociales dans les habitudes alimentaires

Doctoral contract: the early genesis of social differences in alimentary habits

Unité de recherche ALISS – INRA

ALISS – INRA research unit

*  *  *

Publié le mercredi 06 mars 2013 par Élodie Faath

Résumé

L’INRA et l’Unité de recherche ALISS proposent un contrat doctoral de trois ans en sociologie, sur le lien entre les apprentissages alimentaires dans la prime enfance et la trajectoire sociale des parents. L’école doctorale concernée est l’ED ABIES (AgroParisTech). La thèse sera dirigée par Séverine Gojard, directrice de recherches à l’INRA.

Annonce

Contexte

La plupart des travaux consacrés à l’alimentation des enfants montre que les habitudes alimentaires sont socialement clivées dès l’entrée à l’école, ce qui suggère de chercher dans la prime enfance la construction de ces différences sociales. L’enjeu de cette thèse est de mieux comprendre les ressorts de la réception des normes alimentaires par les parents de nourrissons, et de préciser leurs déterminants sociaux. On s’intéressera pour ce faire à une comparaison entre les normes alimentaires portant sur les produits sucrés, plutôt objet de restrictions et celles portant sur les produits gras, dont certains (mais pas tous) sont considérés comme nécessaires à une bonne croissance de l’enfant au cours de ses premiers mois de vie. On étudiera leur mise en pratique par les parents au fil de la première année de vie de l’enfant. Alors que les travaux existants tendent à considérer les normes comme un bloc homogène, cette confrontation permettra d’éclairer l’effet de la formulation des normes sur leur réception.

D’autre part les travaux qui étudient l’impact de la position sociale sur l’alimentation du jeune enfant se focalisent le plus souvent sur les propriétés sociales de la mère et négligent deux dimensions potentiellement importantes : la trajectoire qui a conduit à sa position au moment de la naissance (origine sociale et géographique, histoire familiale et nombre d’enfants) et les propriétés du père.

L’objectif de la thèse est d’intégrer ces deux dimensions afin de contribuer à l’analyse de la construction des différences sociales dans l’alimentation.

Pour ce faire, le/la doctorant(e) analysera les premières vagues d’enquête de la cohorte Elfe, portant sur 18000 enfants nés en France en 2011 (www.elfe-france.fr), dans l’objectif de décrire et analyser l’alimentation des nourrissons au regard des propriétés sociales des parents.

Il/elle réunira aussi des informations sur les prescriptions à destination des parents de nourrissons et leur diffusion (dépouillement de publications parentales, observations ou entretiens auprès de prescripteurs…) afin de mieux comprendre les modalités de diffusion différentielles des recommandations sur les produits gras et sur les produits sucrés (des comparaisons avec d’autres types de produits sont aussi envisageables).

La thèse se déroulera à l’INRA, au sein du laboratoire ALISS (Alimentation et Sciences Sociales), dans l’équipe de Sociologie de l’Alimentation, sous la direction de Séverine Gojard.

Elle sera associée au projet SweetLip-Kid, projet transversal et interdisciplinaire INRA, consacré aux déterminants de l’attraction vers les aliments gras ou sucrés chez les enfants. D’autres échanges pourront avoir lieu notamment au sein des groupes thématiques de la cohorte Elfe (groupe Alimentation – Nutrition ou groupe Socialisation – Éducation), ou d’autres projets auxquels les membres de l’équipe participent autour de l’exploitation des données Elfe.

Conditions de recrutement

Être titulaire d’un diplôme conférant le grade de Master, du type Master « recherche » en sociologie ou en démographie, avec des compétences avérées en analyse statistique.

Compétences requises

  • Excellent niveau académique
  • Bonne maîtrise des techniques d’analyse statistique usuelles (statistiques descriptives, régressions y compris logistiques, analyse factorielle,…), incluant la maîtrise d’un logiciel d’analyse statistique (SAS de préférence).
  • Autonomie et sens de l’organisation
  • Aptitude au travail en équipe
  • Capacités rédactionnelles
  • Compétences en Anglais appréciées

Aspects pratiques

Lieu de travail : INRA Ivry sur Seine, 65 bd de Brandebourg 94205 Ivry sur Seine cedex

Rattachement scientifique : Laboratoire ALISS (UR 1303), équipe Solal (http://www7.paris.inra.fr/aliss)

Statut : Contrat doctoral INRA (3 ans)

Rémunération : de l’ordre de 1700 Euros bruts mensuels

Début du contrat : à partir de septembre 2013

Etablissement d’inscription : AgroParisTech, Ecole Doctorale ABIES (http://www.agroparistech.fr/abies/)

Dossier de candidature à adresser par mél à Séverine Gojard (Severine.Gojard@ivry.inra.fr)

  • CV détaillé
  • Déclaration motivée de candidature
  • Copie des relevés de notes de M1 et M2 et classement
  • Au moins une lettre de recommandation d’un référent académique ou recherche.

Date limite des candidatures fixée au 13 mai 2013

Les candidatures reçues hors délais ne seront pas examinées

Les candidats pré-selectionnés seront reçus pour une audition fin mai-début juin

Lieux

  • INRA - 65 Bd de Brandebourg
    Ivry-sur-Seine, France (94)

Dates

  • lundi 13 mai 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sociologie, statistiques, alimentation, petite enfance, inégalites sociales, normes de puériculture

Contacts

  • Séverine Gojard
    courriel : severine [dot] gojard [at] ivry [dot] inra [dot] fr

Source de l'information

  • Séverine Gojard
    courriel : severine [dot] gojard [at] ivry [dot] inra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Offre de contrat doctoral : la genèse précoce des différences sociales dans les habitudes alimentaires », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 06 mars 2013, http://calenda.org/240857