AccueilLa condition animale : places, statuts et représentations des animaux dans la société

La condition animale : places, statuts et représentations des animaux dans la société

Conditio animalis : Platz, Status und Repräsentation des Tieres in der Gesellschaft

The animal condition: Places, statuses and representations of animals in society

Revue Trajectoires n° 7

*  *  *

Publié le mardi 05 mars 2013 par Annette Schläfer

Résumé

La revue Trajectoires, dont la création en 2007 a été confiée par le CIERA à une équipe de jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants), vise à renforcer les connaissances que la France et l’Allemagne ont de la société, de l’économie, de l’histoire, de la géographie, de la culture ou encore des institutions du pays voisin. Elle se donne ainsi pour mission de participer à l’émergence d’une génération d’auteurs ouverts à l’interdisciplinarité, propre à nourrir le dialogue franco-allemand dans sa diversité.

Annonce


Dossier thématique : La condition animale : Places, statuts et représentations des animaux dans la société

S’il n’existait point d’animaux la nature de l’homme serait encore plus incompréhensible.
Georges Louis Leclerc de Buffon, Discours sur la nature des animaux, 1753

Du décès du très médiatique ours polaire Knut, à Berlin, aux pétitions contre l’abattage des éléphants du zoo de Lyon, de la proposition du professeur Volker Sommer d’accorder aux grands singes des « droits fondamentaux », aux débats sur l’alimentation végétarienne en France et en Allemagne, l’actualité regorge de questions impliquant les animaux, leurs droits et leurs places dans nos sociétés contemporaines.

Dans le monde académique aussi, les animaux suscitent l’effervescence. Depuis le retentissant ouvrage de Peter Singer, Animal Liberation, paru à New York, en 1975, les travaux se sont multipliés jusqu’à constituer, aujourd’hui, une réflexion incontournable au sein des sciences humaines et sociales. L’« animal turn », qui s’étend actuellement sur les campus américains et britanniques, s’appuie sur des travaux anciens : d’aussi loin que remonte l’histoire des « sciences de l’homme et de la société », l’animal a été convié, servant tantôt de miroir grossissant des forces et des faiblesses humaines, tantôt de lieu d’une irréductible altérité.

Les problématiques qui traversent les écrits contemporains sont multiples. Au carrefour entre sciences de la nature et sciences sociales, ces recherches ne cessent de repousser les représentations communes de ce qui différencie l’homme de l’animal. La dichotomie entre l’homme, conçu comme sujet actif et rationnel, et l’animal, l’objet passif et irrationnel est réinterrogée. Les questions éthiques soulevées dépassent les domaines traditionnels du droit et de la philosophie pour investir d’autres disciplines comme l’histoire, les sciences politiques ou encore la géographie.

L’historiographie contemporaine s’applique notamment à réhabiliter l’animal « instrument », « ouvrier » et « acteur » de l’histoire , de la bête de somme au cheval de guerre . En science politique, Christophe Traïni a proposé, dans différents articles, une analyse stimulante des défenseurs de la cause animale, montrant que la question animale était également un enjeu politique . Les questions éthiques sont également au cœur de l’analyse de Catherine Rémy, qui propose une analyse originale des transformations du statut de l’animal dans le cadre des transplantations d’organes sur l’homme.

Un autre champ de recherche consiste en l’analyse de l’ « espace animal » dans la société humaine. Xavier de Planhol a par exemple proposé, dans une vaste somme, une étude pionnière de « zoogéographie historique » qui analyse plus particulièrement la place accordée à la « grande faune » dans une perspective diachronique. Sous l’influence des théories postmodernes et post-coloniales, la géographie a étoffé l’étude des interactions spatiales entre homme-animal et a porté une attention particulière aux « dispositifs » mettant en scène l’animal dans la société.

Enfin, l’art et la littérature peuvent prêter aux animaux des actions et des pensées, voire une voix distincte, et forger une esthétique de l’animal qui intensifie le jeu de miroirs entre les comportements animal et humain. D’Esope à George Orwell, la littérature, ainsi que la peinture, les arts plastiques, le théâtre et la musique sont convoqués pour analyser la place des animaux dans les imaginaires collectifs . L’animal est tantôt perçu comme « adjuvant » ou déité, tantôt comme une figure menaçante et tératologique.

Le dossier thématique du numéro 7 de la revue trajectoires se propose d’interroger la place des animaux dans les sociétés, dans une perspective interdisciplinaire. Les études accordant une place centrale à la question animale, fondées sur des études de cas, des matériaux empiriques, théoriques ou littéraires sont particulièrement bienvenues. Nous encourageons également les auteurs à proposer des études comparatives entre les champs de recherches francophone(s) et germanophone(s). Plusieurs angles d’analyses - non exclusifs - peuvent ainsi être envisagés comme

1) les représentations artistiques, sociales, philosophiques des animaux dans les sociétés humaines,

2) les modalités de la défense des animaux (par les arts, l’engagement, la science, etc.) ou encore

3) la place des animaux dans l’histoire et dans l’espace des sociétés.

Les propositions d’article en langue française ou allemande de 5.000 signes maximum (espaces compris) devront faire apparaître clairement la problématique, la méthode, le corpus/le terrain et les éléments centraux de l’argumentation. Elles sont à envoyer au plus tard le 20 mars 2013 au comité de rédaction : trajectoires@ciera.fr.

Les auteur-e-s sélectionné-e-s seront averti-e-s le 31 mars et devront envoyer leur texte avant le 1er juillet 2013. Les articles seront ensuite soumis à une double peer review. trajectoires, revue de jeunes chercheurs du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA), est publié sur le portail Revues.org : http://trajectoires.revues.org/

 

Comité de rédaction :

  • Martin Baloge
  • Ségolène Débarre
  • Miriam Freitag
  • Hanna Klimpe
  • Ruth Lambertz
  • Anne Seitz
  • Masoud Tochahi
  • Anne Unterreiner

Dates

  • mercredi 20 mars 2013

Mots-clés

  • Animaux, société

Contacts

  • Anne Seitz
    courriel : anne [dot] seitz [at] paris-sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Annette Schläfer
    courriel : schlafer [at] ciera [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La condition animale : places, statuts et représentations des animaux dans la société », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 05 mars 2013, http://calenda.org/241464