AccueilRésistance et opposition en République démocratique allemande (RDA)

Résistance et opposition en République démocratique allemande (RDA)

Resistance and opposition in the Democratic German Republic

Tentatives de conquête de l’espace public (1949–1990)

Attempts at conquering public space (1949–1990)

*  *  *

Publié le mercredi 20 mars 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Du 20 au 22 mars 2013, l’université de Bordeaux 3 organise, en coopération avec les archives de la Stasi, le Goethe-Institut Bordeaux et l’Institut historique allemand, un colloque franco-allemand consacré à la résistance et à l’opposition en RDA, un thème peu étudié en France. Les chercheurs réunis – historiens, politistes et germanistes – chercheront à définir les formes d’actions, les idées et les valeurs des personnes ayant cherché à renverser ou à réformer l’État est-allemand. La réflexion conceptuelle sera enrichie par un débat autour des notions de résistance en France (Olivier Wieviorka), de résistance allemande à Hitler (Gilbert Merlio) et de résistance civile (Jacques Semelin). Différents thèmes seront abordés allant de la révolte du 17 juin 1953 à la révolution pacifique de 1989 en passant par le socialisme réformiste, les subcultures et les milieux artistiques en dissidence, l’écriture de samisdats ou le soutien au chansonnier Wolf Biermann.

Annonce

Présentation

Du 20 au 22 mars 2013, l’Université de Bordeaux 3 organise, en coopération avec les archives de la Stasi, le Goethe-Institut Bordeaux et l’Institut historique allemand, un colloque franco-allemand consacré à la résistance et à l’opposition en RDA, un thème peu étudié en France. Les chercheurs réunis – historiens, politistes et germanistes – chercheront à définir les formes d’actions, les idées et les valeurs des personnes ayant cherché à renverser ou à réformer l’État est-allemand. La réflexion conceptuelle sera enrichie par un débat autour des notions de résistance en France (Olivier Wieviorka), de résistance allemande à Hitler (Gilbert Merlio) et de résistance civile (Jacques Semelin). Différents thèmes seront abordés allant de la révolte du 17 juin 1953 à la révolution pacifique de 1989 en passant par le socialisme réformiste, les subcultures et les milieux artistiques en dissidence, l’écriture de samisdats ou le soutien au chansonnier Wolf Biermann.

L’invité d’honneur Roland Jahn, directeur des archives de la Stasi à Berlin, donnera deux entretiens, l’un sur son parcours d’opposant, l’autre sur la question de la mémoire et du traitement (unique au monde) des archives de la police politique est-allemande dans l’Allemagne réunifiée. 

Organisé par Hélène Camarade, le colloque réunira des témoins des années 1950 et 1980, des universitaires, des étudiants et un large public. Il sera accompagné d’une exposition Jugendopposition inaugurée le 20 mars 2013 au Goethe-Institut Bordeaux.

Programme

Mercredi 20 mars, Goethe-Institut (35 cours de Verdun)

14h Accueil des participants

  • 14h15 Ouverture du colloque par Michel Pernot, vice-président du conseil scientifique de Bordeaux 3, Gertrud de Blaye, Goethe-Institut Bordeaux, Nicole Pelletier, directrice de l’EA CLARE.

14h30 : Table ronde d’ouverture

Résistances, oppositions et dissidences au XXe siècle : concepts, méthodologies et transferts notionnels

Discutante : Hélène Camarade, Bordeaux 3

  • Olivier Wieviorka, Histoire, Paris Cachan,
    Définir la résistance française: une mission impossible?
  • Gilbert Merlio, Études germaniques, Paris Sorbonne,
    Résistance, opposition et « Resistenz » sous le Troisième Reich et en RDA. Réflexions sur les concepts dans une approche comparative

16h15 : pause café

  • 16h30 : Bernd Lindner, Histoire, Zeitgeschichtliches Forum Leipzig/ Karlsruher Institut für Technologie
    Une autre RDA ou pas de RDA du tout – De la résistance camouflée à l’opposition ciblée envers le régime du SED, en passant par la critique réformiste. Un panorama chronologique

17h30 Pause

18h Entretien croisé de Roland Jahn, Directeur des archives de la Stasi, Berlin

  • Avec Guillaume Le Blanc, professeur de philosophie (chargé de mission à la recherche, Université de Bordeaux 3), et Christian Wenkel, chargé de recherche à l’Institut historique allemand (Paris).
    La RDA dans l’Allemagne aujourd’hui : quelle politique de la mémoire ?

Suivi de l’inauguration de l’exposition Jugendopposition par Frank Ebert (Robert-Havemann-Gesellschaft, Berlin), puis d’un vin d’honneur.

Jeudi 21 mars, Université de Bordeaux 3, Pessac, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, salle Jean Borde

9h30 : Résistances et / ou oppositions dans les années 1940 et 1950

Discutant : Chantal Metzger, Histoire, Université de Lorraine

  • 9h30 : Mike Schmeitzner, Histoire, Hannah-Arendt-Institut für Totalitarismusforschung Dresden
    Dans la ligne de mire de l’occupant soviétique : Premières formes d’opposition et de résistance en zone d’occupation et en RDA
  • 10h15 : Michel Christian, Histoire, Genève
    Les contestations internes à la base du SED pendant et après le 17 juin 1953

11h : pause-café

  • 11h15 : Thomas Ammer, Euskirchen, entretien avec Hélène Camarade et Bernd Florath
    Résistance et opposition du Cercle d’Eisenberg (1953-1958). Un témoignage

12h :repas sur le campus pour les intervenants

  • 13h30 : Roland Jahn, entretien avec Sibylle Goepper
    Itinéraire d’un transfuge de 1970 à 1990 : de l’action individuelle au discours médiatique pour le grand public. Un témoignage

14h30 : Socialisme réformiste

Discutant : Jacques Poumet, Études germaniques, Lyon 2

  • 14h30 : Bernd Florath, Histoire, BStU, Berlin
    Dépasser la critique interne au Parti. Réflexions sur le cheminement de Robert Havemann et Wolf Biermann, porte-parole radicaux de la deuxième déstalinisation puis dissidents socialistes
  • 15h15 : Anne-Marie Pailhès, Études germaniques, Paris Ouest Nanterre
    Rudolf Bahro dans l’espace public allemand entre 1977 et 1980

16h :pause-café

16h15 : Interférences entre les sphères publiques de RFA et de RDA

Discutant : Jean Mondot, Études germaniques, Bordeaux 3

  • 16h15 : Anne-Marie Corbin, Études germaniques, Rouen
    Le Congrès pour la liberté de la culture (CCF) et son action vers la RDA
  • 17h : Sibylle Goepper, Études germaniques, Lyon 3
    Droit d’expression, droit d’information : les Dialog-Hefte (1985-1989) ou le détour par l’Ouest afin de réaffirmer quelques libertés fondamentales en RDA

17h45 : pause

18h : Mise en perspective et reflexion conceptuelle

  • Jacques Semelin, Science politique, Sciences Po Paris,
    Résistance civile et espace public : une lecture des soulèvements est-européens de 1953 à 1989

Vendredi 22 mars, Goethe-Institut (20 cours de Verdun)

9h : Espaces publics oppositionnels clandestins ou semi-clandestins

Discutant : Florence Baillet

  • 9h : Hélène Camarade, Études germaniques, Bordeaux 3
    Le tract, instrument de conquête de l’espace public pour les opposants (1949-1990)
  • 9h45 : Jacques Poumet, Études germaniques, Lyon 2
    Résistance et création dans la subculture des années 1980: l'exemple de Leipzig
  • 10h30 : Frank Ebert et Peter Grimm

Entretien avec Sylvie Le Grand-Ticchi et Christan Wenkel
Écriture, impression et diffusion de samisdats politiques au sein des groupes d’opposants Umweltbibliothek et Initiative für Frieden und Menschenrechte dans les années 1980 à Berlin. Deux témoignages

11h15 : pause-café

11h30 : Subcultures comme espaces publics oppositionnels ou dissensuels ?

Discutant : Sibylle Goepper, Études germaniques, Lyon 3

  • 11h30 : Sylvie Le Grand-Ticchi, Études germaniques, Paris Ouest Nanterre
    Le patrimoine culturel chrétien en RDA : un potentiel critique ?
  • 12h15 : Hélène Yèche, Études germaniques, Poitiers
    „Öffentlich arbeiten“ (Christoph Hein, 1982): une tentative de normalisation de l’espace public est-allemand ?

13h : repas en ville pour les intervenants

14h30 : Subcultures comme espaces publics oppositionnels ou dissensuels ?

Discutant : Nicole Pelletier, Études germaniques, Bordeaux 3

  • 14h30 : Florence Baillet, Études germaniques, Paris 3
    Les interstices de la parole officielle dans la revue Theater der Zeit : quels espaces pour quelles voix dissensuelles ?
  • 15h15 : Raphaële Bertho, Études photographiques, Bordeaux 3
    La Hochschule für Grafik und Buchkunst de Leipzig: une conquête photographique de l’espace public
  • 16h : Jean Mortier, Études germaniques, Paris 8
    Formes artistiques autonomes en  RDA de 1970 à la chute du mur

16h45 : pause-café

  • 17h : Elizabeth Guilhamon, Études germaniques, Bordeaux 3
    Die Alleinseglerin, un film d’Herrmann Zschoche (1987), étude sociologique du temps qui passe
  • 17h45 : Elisa Goudin-Steinmann, Études germaniques, Paris 3
    Le positionnement des Kulturhäuser berlinois au sein de l’espace public en RDA dans les années 1980 : un militantisme d’opposition ?

18h30 : table ronde de clôture 

  • Par les doctorants de l’atelier franco-allemand de jeunes chercheurs

Lieux

  • Goethe-Institut Bordeaux | Université Bordeaux 3, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, salle Jean Borde - 35 cours de Verdun | 10 Esplanade des Antilles
    Bordeaux, France (33)

Dates

  • mercredi 20 mars 2013
  • jeudi 21 mars 2013
  • vendredi 22 mars 2013

Mots-clés

  • résistance, opposition, RDA, Stasi, révolution pacifique, samisdats, dissidents

Contacts

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Dunja Houelleu
    courriel : dhouelleu [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Résistance et opposition en République démocratique allemande (RDA) », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 20 mars 2013, http://calenda.org/242142