AccueilViolences, risques et crises dans les Amériques. Ruptures, mutations et permanences

Violences, risques et crises dans les Amériques. Ruptures, mutations et permanences

Violencias, Riesgos y Crisis en las Américas. Rupturas, mutaciones y permanencias

Journées des jeunes américanistes 2013

Jornadas de Jóvenes Americanistas 2013

*  *  *

Publié le lundi 08 avril 2013 par Elsa Zotian

Résumé

Les « Journées des jeunes américanistes (JJA) », organisées par le Centre d’études mexicaines et centraméricaines, le Collège franco-mexicain en sciences sociales, l’Institut français d’Amérique centrale, l’Institut de recherche pour le développement et l’Institut des Amériques, sont une rencontre annuelle qui ouvre un espace de discussion, interaction et construction méthodologique dans un cadre scientifique international. C’est un espace de travail et d’échange adressé aux étudiants qui se trouvent dans leur recherche de thèse de licence, maîtrise et doctorat en sciences sociales.

Annonce

Argumentaire

Les Journées des Jeunes Américanistes (JJA), organisées par le Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines, Le Collège Franco-Mexicain en Sciences Sociales, l’Institut Français d’Amérique Centrale, l’Institut de Recherche pour le Développement et l’Institut des Amériques, sont une rencontre annuelle qui ouvre un espace de discussion, interaction et construction méthodologique dans un cadre scientifique international. C’est un espace de travail et d’échange adressé aux étudiants qui se trouvent dans leur recherche de thèse de licence, maîtrise et doctorat en Sciences sociales.

La première édition de ces JJA (les 21 et 22 juin 2010), co-organisées avec l’École Nationale d’Anthropologie et d’Histoire de Mexico (ENAH), fut dédiée à l’Archéologie, avec une thématique transversale : « dynamiques spatiales ». La deuxième (les 20, 21 et 22 juin 2011) où les disciplines ont été ouvertes vers toutes les sciences sociales, fut dédiée à une thématique transversale : « circulations ». La troisième édition (les 13, 14 et 15 juin 2012) s’est tenue au Costa Rica grâce à l’appui de l’Université du Costa Rica et du CONACYT, fut dédiée à la thématique des « territoires ». La IVe Édition se tiendra au Guatemala.

L’interdisciplinarité réunit les outils fondamentaux de ces journées, en proposant un dialogue qui mobilise toutes les sciences sociales. Les participations des étudiants américanistes et latino-américanistes seront privilégiées.

Lors de cette nouvelle édition, les jeunes chercheurs seront invités à présenter des travaux portant sur les notions de violences, de risques et de crises dans leur définition la plus large, en mettant en perspective les ruptures, les mutations et les permanences. Les concepts de violences, risques et crises, largement médiatisés, semblent en effet définir en partie le rapport au monde des systèmes politiques occidentaux contemporains auxquels s’intègre le continent américain. A partir d’une démarche interdisciplinaire, nous nous attacherons à mettre en lumière les origines et les contextes propices au développement de tels concepts, en s’intéressant particulièrement à leurs formes de production. Une réflexion pourra également être menée sur la construction et l’évolution de la perception de ces notions, en proposant notamment une typologie afin de mieux comprendre leur rôle dans la structuration des sociétés américaines. Enfin, il s’agira d’analyser la manière dont ces sociétés se prémunissent ou non contre les violences, les risques et les crises, que ce soit, entre autres, à travers des représentations collectives ou une production normative spécifiques.

Organisées les 19, 20 et 21 juin à Guatemala Ciudad, les Journées s’articuleront autour de séances plénières permettant l’exposition interdisciplinaire d’études de cas d’une part, et, d’autre part, d’ateliers méthodologiques dont l’objectif est de proposer une réflexion commune portant sur les sources disponibles pour appréhenderles notions de violences, de risques et de crises, ou encore les outils de mesures à la disposition des chercheurs.

Dans ce cadre, les recherches en cours, inachevées, seront particulièrement bienvenues car il s’agit aussi bien de rendre compte de processus d’élaboration de la recherche au sein des diverses disciplines de sciences sociales que d’inviter au dialogue méthodologique et transdisciplinaire. Les participants auront à cœur deprésenter les difficultés méthodologiques rencontrées aux cours de leur investigation afin quecelles-ci puissent être débattues collectivement.

En marge des communications, une exposition de photographies est proposée afin de mener un travail réflexif sur les mises en scènes possibles des notions mises en débat durant les Journées.

Conditions de soumission

Les propositions seront acceptées en français, espagnol ou anglais. Nous invitons les participants à insister sur une optique méthodologique de leurs travaux et la manière dont les concepts de « Violences, Risques et Crises » ont été traités dans leur recherche, pour ainsi générer le débat transdisciplinaire.

Deux types de proposition peuvent être faites :

  • Axe I : Proposition d’étude de cas
  • Axe II : Proposition de réflexion méthodologique, théorique et épistémologique sur la thématique générale des journées

Dans un premier temps, les intéressés devront envoyer un résumé, où sera indiqué:

  • le nom, discipline et institution du ou des auteurs;
  • préciser obligatoirement si c’est une proposition pour l’Axe I ou l’Axe II
  • le titre de la proposition avec une extension maximum de 6000 caractères (espaces inclues), en format Times New Roman 12, interligne 1.5

Les résumés des propositions devront être envoyés au mail  jja.cemca@gmail.comen

avant le 20 Avril 2013.

Le résultat de la sélection sera connu le 2 mai 2013.

Jusqu’au 31 mai les participants choisis auront le temps d’envoyerleurs participations complètes pour être lues par ceux qui font les commentaires.

Les présentations orales de l’Axe I devront être relativement courtes (20 minutes) pour favoriser la discussion et les propositions pour l’Axe II seront discutées et présentées dans le cadre des ateliers méthodologiques du troisième jour.

Pour cet Axe II les auteurs ne présenteront pas leur papier mais répondront aux questions et débats scientifiques. Ces sessions méthodologiques seront animées par un chercheur confirmé.

Instructions pour l'envoi de photos

Un concours de photos pour les étudiants est organisé en parallèle sur la thématique des JJA.

Toutes les photos seront exposées pendant les Journées et à la clôture le meilleur travail aura une reconnaissance.

Chaque photo doit être adressée en format numérique et il devra être précisé le nom du participant, son institution et le nom de la recherche. Les photos sélectionnées seront imprimées pour leur exposition. 

Les propositions de photo doivent être adressées à l’adresse jja.cemca@gmail.com,préciser en objet du mail : JJA.photos.2013.

Blog de las JJA: http://jjacemca.blogspot.com/

Comité d'organisation

André, Viviane – Responsable administration, gestion et partenariat CEMCA

  • Brun, Carole- Chargée de la coopération technique, Institut Français d’Amérique Centrale
  • Cornano, Yannick – stagiaire Alliance Française du Guatemala et CEMCA
  • Costa, Philippe – archéologue, CEMCA-ARCHAM
  • Cuisset, Olivier– sociologue, CEMCA-CADYS
  • Forné, Mélanie – archéologue, Responsable de l’Antenne du CEMCA en Amérique Centrale
  • Galeoti, Anaité – assistante CEMCA
  • Hiquet, Julien – archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Hovstoff, Sophie– chargée de communication IRD Mexico
  • Mercier, Delphine– sociologue, Directrice du CEMCA
  • Morales, Carlos – archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Paux, Chloé – langues romanes, CERHIO-IDA-IFEA

Comité scientifique

  • Anglada, Margarida– sociologue, URMIS-IDA-CEMCA
  • Baillet, Julie - démographe, CEMCA-CERPOS
  • Barrientos, Isaac– archéologue, ENAH-CEMCA
  • Billard, Claire– archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Brun Virginie – agronome, AgroParisTech-CEMCA-IRD
  • Cleaver Teodoro, Ana Julieta - historienne, CEMCA-MASCIPO
  • Costa, Philippe - archéologue, CEMCA-ARCHAM
  • Cuisset, Olivier - sociologue, CEMCA-CADYS
  • Da Cruz Michael– sociologue, LEST-CEMCA
  • Exbalin, Arnaud -historien, TELEMMe-CEMCA
  • Forest Marion – archéologue, CEMCA-ARCHAM
  • Hiquet Julien – archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Kieffer Maxime – géographe, CIGA-UNAM-CEMCA
  • Genet Paul-Edgard – géomorphologie, GEOLAB-CEMCA
  • Jacquin Céline– géographe, CEMCA-LAB’URBA
  • Jadot Elsa– archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Lacaze Catherine – historienne, FRAMESPA-IDA-CEMCA
  • Manin Aurélie – archéologue, MNHN-CEMCA
  • Marchand Amaël – sociologue, LATTS-CEMCA-UMI TUCSON
  • Martin Guillemette– historienne, IHEAL-CEMCA-CREDA
  • Mas Elodie– archéologue, CEMCA-ARCHAM
  • Melenotte Sabrina– anthropologue, CEMCA-LAIOS
  • Moallic Benjamin–sociologue, EHESS–CESPRA-CEMCA
  • Morales Aguilar Carlos - archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Paux, Chloé – langues romanes, CERHIO-IDA-IFEA
  • Prud’homme Olivier– historien, CESPRA-CEMCA
  • Prunier Delphine – géographe, SEDET-CEMCA
  • Ramirez UrreaSusana- archéologue, UNAM-CEMCA
  • Salazar Lama Daniel – archéologue, UNAM-FFyL
  • Sion Julien– archéologue, ARCHAM-CEMCA
  • Sulmont Annabelle– sociologue, CEMCA-D&S
  • Villarreal Ana– sociologue, University of Berkeley-CEMCA

Comité d'appui et d'honneur

  • Bastelica, Philippe – Son Excellence Monsieur L’Ambassadeur de France au Guatemala
  • Blanquer, Jean-Michel – Président de l’Institut des Amériques et de l’équipe des Relations Internationales
  • de l’Institut des Amériques
  • Borras, Gérard - Directeur de l’Institut Français d’Études Andines
  • Carrere, Arnaud - Directeur de l’Alliance Française au Guatemala
  • Fichez, Renaud – Responsable de la Représentation de l’IRD au Mexique
  • Mercier, Delphine – Directrice du Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines
  • Poupeau Franck– Directeur de l’UMI de TUCSON du CNRS
  • Reith, Jean-Claude– Conseiller de coopération et d’action culturelle pour Amérique Centrale, Directeur de l’Institut Français d’Amérique Centrale

Lieux

  • Guatemala, Guatemala

Dates

  • samedi 20 avril 2013

Mots-clés

  • violences, risques, crises, Amérique latine, Amérique centrale

Contacts

  • Aurélie Nugues
    courriel : direccion [at] cemca [dot] org [dot] mx

Source de l'information

  • Aurélie Nugues
    courriel : direccion [at] cemca [dot] org [dot] mx

Pour citer cette annonce

« Violences, risques et crises dans les Amériques. Ruptures, mutations et permanences », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 08 avril 2013, http://calenda.org/243238