AccueilAllan Kaprow

*  *  *

Publié le jeudi 04 avril 2013 par Élodie Faath

Résumé

Première journée d'étude en France sur l'artiste américain Allan Kaprow, inventeur du happening à la fin des années 50. Cette journée d'étude sera l'occasion de considérer l'oeuvre d'un point de vue historique, philosophique et au regard de la création artistique contemporaine en France et aux États-Unis (côte ouest).

Annonce

Présentation

Comment  saisir  l’œuvre  d’Allan  Kaprow ?  Peut-on  aller  au-delà  de  simples  notes  en  marge  des environnements, des happenings et des expériences que l’artiste a menées durant plus de cinquante ans ? Ne peut-on qu’exposer les archives qui constituent la mémoire de ce qui n’a existé en temps réel qu’une seule fois ? « Les happenings, dit Kaprow, sont morts, au sens propre du terme, chaque fois  qu’ils  se  produisent.» Le happening est « l’énergie  de  l’art  sans  ses  marquages  ».  Quelle expérience esthétique contient cet œuvre qui tend à se dissoudre dans la vie ?

Afin de mettre en perspective ces interrogations, le contexte artistique américain dans lequel Allan  Kaprow a évolué durant ces cinquante années de création sera abordé. On évoquera la réalisation de ses premiers « environnements » et happenings mais aussi les rencontres qu’il fit à New York et en  Europe,  parmi  lesquelles  John  Cage, les  artistes  de  Fluxus, George  Segal.  Il  sera  également question des  relations qu’il a entretenues avec des acteurs de la scène artistique française, notamment Robert Filliou ou encore le critique d’art Pierre Restany.

Programme

9 h  / Accueil des invités et des participants

9 h 15 / Présentation de la journée d’étude

Présentation du partenariat  par Monique Larrouture-Poueyto, directrice intérim ESA Pyrénées, site de Pau et Dominique Dussol, professeur d’histoire de l’art, UPPA, Pau.

Introduction de la journée d’étude par Corinne Melin.

9 h 30 / Conférence de Corinne Melin « Un art participatif : regards sur un œuvre »

Corinne Melin présentera les différentes formes à l’œuvre dans l’art expérimental d’Allan Kaprow : collages/assemblages,  environnements,  happenings,  activités,  qu’elle  articulera  à la  mise  en  place d’un art participatif.

Corinne Melin : Docteure en esthétique et sciences de l’art. Professeur d’histoire des arts et d’esthétique à l’ESA Pyrénées, site  de Pau. Exécute des missions au sein d’entreprises artistiques et aborde des questions relatives aux mondes de  l’art  et du travail. Est engagée dans une réflexion sur les passages entre l’art, le design et la vie quotidienne. 

10 h30 / conférence de Myriam Métayer « Allan Kaprow : parcours historiographique »

Comment en  France  s’est élaboré  et  construit  le  discours critique et  historique  autour  de  la  figure d’Allan Kaprow ? On connait le rôle joué par Pierre Restany. Mais que reste-t-il de l’œuvre de Kaprow lorsqu’on  aborde  celle-ci  dans  nos  manuels  d’histoire  de  l’art ?  Comment  la  littérature  artistique généraliste  contribue  à  véhiculer  la  seule  image  d’un  Kaprow  inventeur  du  happening  jusqu’à éliminer  la  complexité  de  la  réalité  historique ?  Autant  de  questions  auxquelles  cette  intervention tentera d’apporter quelques éléments de réponse. 

Myriam Metayer : Docteure en histoire de l’art de l’université de Poitiers, actuellement  ATER à l’université de Pau. Sous le titre Panoramas de l’art moderne. Manuels et synthèses en Italie et en France (1950-1970) sa thèse a été publiée en  2012  aux  Presses  universitaires  de  Rennes.  Ses  recherches  portent  sur  l’historiographie  de  l’art  et  l’analyse narrative des discours historiques. 

11 h 30 /Conférence de René Riou « Quand Allan Kaprow a rencontré Robert Filliou… »

René Riou a rencontré à plusieurs reprises Allan Kaprow chez Robert Filliou en Dordogne. Il abordera  ce qui liait ces deux artistes, et ce que ces rencontres ont modifié dans leur façon de pratiquer et de 

René Riou : Artiste. A enseigné à l'ISDAT de Toulouse. Est sur le projet artistique « l'Ile Celui qui Va sur l'Ile »

14    h  /  Conférence  de  Cécile  Mahiou  « Allan    Kaprow,    des    happenings    aux    activités    :  l'importance  du  récit  dans  les pratiques non-art. »

 En mobilisant les concepts de récit et de script, on se propose d'analyser la place et l'importance de la narration dans l'économie des activités proposées par Kaprow. En effet, la narration participe de la  démarche  expérimentale  que  Kaprow  avec  Filliou  et  d'autres  nomment    le    non-art,    par  opposition  au  fonctionnement  de  l'institution artistique dans une volonté de "jouer avec  la vie quotidienne", et de l'interroger. 

Cécile Mahiou : Ancienne  élève  de  l’Ecole  Normale  Supérieure  Lettres  et  Sciences  Humaines  de  Lyon,  agrégée  de  Lettres Modernes,  ATER  à  l’Université  Paris  1  Panthéon  Sorbonne  UFR4  Arts  Plastiques  et  Sciences  de  l’art,  Cécile Mahiou  achève  une  thèse  d’Esthétique  sous  la  direction  de  M. Dominique  Chateau.  Ses  recherches  portent notamment  sur  les  rapports  que  les  pratiques  artistiques  contemporaines  entretiennent  avec  les  différentes formulations théoriques –  philosophiques et sociologiques – autour de la notion de quotidien.

15 h / Conférence de Barbara Formis « Allan Kaprow: un philosophe de profession artiste »

On  le  sait,  Kaprow  a  été  influencé  par  la  philosophie.  Le  pragmatisme  de  John  Dewey  irrigue  et alimente l’approche théorique des textes de l’artiste ainsi qu’il donne un fondement à sa pratique. On pourrait penser aux happenings et aux activités (aboutissements logiques des premiers) comme à l’extension artistique d’une approche foncièrement pragmatiste. En effet, selon le pragmatisme, la pratique  se  pense  et  se  donne  dans  son  déroulement,  dans  son  mouvement  et  possède  un  sens interne, singulier. Mais Kaprow fait plus que cela. Il innove le pragmatisme, il en dessine les contours, il en questionne les limites et en dépasse les frontières par l’expérimentation. C’est là, sur ce  point, que Kaprow se pose en philosophe, sa pratique est une forme de  philosophie. Sa pensée nous questionne et nous stimule  autant  que  celle  des  philosophes  « professionnels ».  Allan  Kaprow : un  philosophe  de profession artiste, voilà la piste que nous pourrions explorer.

Barbara Formis : Maitre de conférences en esthétique  et philosophie de l’art au département d’Arts plastiques et Sciences de l’art de   l’Université   Paris   I, Panthéon-Sorbonne. Elle a été responsable de séminaires  extérieurs au Collège International  de  Philosophie  et  chercheuse  au  département  de  Théorie de la Jan van Eyck Academie de Maastricht. Elle a dirigé les ouvrages Gestes à l’œuvre (L’Incidence, 2008) et Penser en corps (L’Harmattan, 2009) et publié un livre intitulé : Esthétique de la vie ordinaire (P.U.F., 2010).

16 h / Conférence de Géraldine Gourbe (en direct de Los Angeles) « De l’un-artist à l’un-curator ou comment douter de l’entière idée de l’art »

En  1972,  lors  d’un  entretien  non-publié  avec  l’historienne  de  l’art  et  féministe  Moira  Roth,  Allan Kaprow – établi sur la Côte Ouest depuis 1969 - revient sur la genèse de son concept d’un-artist.  À partir d’une « fiction d’artiste » qui émane de la figure de Marcel Duchamp, Kaprow, grand lecteur du  philosophe  pragmatiste  John  Dewey,  relève  une  certaine  éthique  de  la  «  gratuité  »  chez l’inventeur du ready-made. En d’autres termes : « L’art n’est pas utile, valable ou vrai […]. Peut-être est-il nécessaire mais pas héroïque. »  De cette rencontre à la fois virtuelle et paradigmatique entre Duchamp et l’un-artist, plusieurs versions du texte de l’Un-artist se déclinent  afin de mieux se teinter des subtiles nuances qui opèrent lors du délicat passage entre les happenings et les activities. Dans le cadre de cette communication, je reviendrai sur la scène californienne de l’art de la fin des années  soixante  et  du  début  des  années  soixante-dix,  une  scène  particulièrement  collaborative  et favorable  à  la  performance,  et  montrerai  comment  ce  contexte  performance  community  based a joué  un  rôle  fondamental  dans  la  pratique  et  la  conception  de  l’un-artist  d’Allan  Kaprow. Cet environnement artistique de Los Angeles prolonge aujourd’hui les enjeux esthétiques et éthiques de l’un-artist  tout  en  les  déplaçant  vers  une  nouvelle  activité  de  l’artiste-performeur-commissaire  ou l’un-curator. 

Géraldine Gourbe : philosophe de l’art à l’ESAAA d’Annecy, l’Université de Nanterre/Grand Ouest. 

17 h /  conférence  de  Séverine  Lepans-Saurs « Allan  Kaprow,  Anna  Halprin :  repères  et  devenirs d’un art de l’expérience »

Les questionnements et les outils (relations entre l’art et la vie, expériences, gestes…) des artistes des années 60-70, peuvent-ils nous servir de repères aujourd'hui dans la création ? L’art de l’expérience d’Allan Kaprow et celui de la chorégraphe et  danseuse californienne  Anna Halprin serviront de point d’appui à cette interrogation.

Séverine Lepans-Saurs : Plasticienne,  performeuse,  étudiante  en  Master  ESA  Pyrénées,  site  de  Tarbes.  Elle  a  suivi  l'enseignement d’Anna Halprin en Californie pendant plusieurs années, et s'interroge notamment sur les notions d'expérience,  de conscience et de « lieu ».

18 h / Clôture de la journée 

Échange  libre autour  de  la  présentation  de  la  réinvention  du  happening  « Self  Service »  1966.   La réinvention a été coordonnée par Jean-Paul Labro (artiste et professeur de vidéo) et réalisée avec les étudiants de première année de l’ESA Pyrénées site de Pau.

Lieux

  • Maison de l'Étudiant, au sud du Campus de Pau. Attenant au restaurant Cap sud. - La Centrifugeuse, service culturel UPPA
    Pau, France (64)

Dates

  • jeudi 28 mars 2013

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Allan Kaprow, Robert Filliou, happening, activités, expériences, artiste philosophe

Contacts

  • Corinne Melin
    courriel : corinne [dot] melin [at] esapyrenees [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Corinne Melin
    courriel : corinne [dot] melin [at] esapyrenees [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Allan Kaprow », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 04 avril 2013, http://calenda.org/243489